Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 8ème journée    Real - Zidane : "Que voulez-vous, que nous quittions la saison ?"    Real Madrid: Jovic bien prêté à Francfort (off.)    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    Casoni plie bagage    Le match à ne pas rater pour les Verts    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Ce que peut apporter Slimani à Lyon    Le rabatteur    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Le déluge    Football - Ligue 1: Sétif, Alger et Tlemcen pôles d'attraction    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fermeture de la maternité de Sidi Mabrouk
Pour cause de travaux
Publié dans El Watan le 19 - 03 - 2014

L'établissement hospitalier mère enfant de Sidi Mabrouk vient de fermer ses portes pour une durée de trois mois afin de subir une opération de réhabilitation.
Une fermeture qui risque d'accentuer la pression sur le service obstétrique-gynécologie du Chu Benbadis déjà débordé par la demande et qui devra faire face à un flux important des parturientes de la région. Selon le directeur de l'établissement, Ahcene Brania, cette fermeture est un mal nécessaire et justifié. Il dira, à ce propos : «L'état actuel de la maternité de Sidi Mabrouk ne répond plus aux normes en matière d'accueil et de prise en charge des patientes. L'établissement est totalement submergé et croule sous la pression.
Le service obstétrique-gynécologie, conçu initialement pour 64 lits, accueille près de 12 000 parturientes par an pour une moyenne de 250 patientes par jour. La structure connaît également une dégradation avancée de ses différents services ce qui justifie cette fermeture temporaire.» Le directeur indique aussi que le personnel médical et paramédical des services d'obstétrique-gynécologie, au nombre de 250, ainsi qu'une partie du matériel ont été transférés à l'EHS d'El Khroub où une aile de 60 lits, un bloc opératoire et 4 salles d'accouchement leur ont été réservés.


... et celle du chu Ben Badis
Cette décision coïncide également avec le transfert dans deux semaines du service obstétrique gynécologie du CHU Dr Benbadis vers l'hôpital Mohamed Boudiaf, d'El Khroub. C'est ce que nous avons appris auprès du chargé de communication du CHU, Azziz Kabouche. Ce transfert est motivé par les travaux de réhabilitation qui seront menés au CHU. Selon notre interlocuteur, ces travaux devront s'étendre sur six mois. «Le CHU sera radicalement rénové selon les normes internationales», nous a-t-il précisé. Néanmoins, le service en question continuera d'activer à la cadence minimale pour les cas graves ou d'extrême urgence, a-t-il ajouté. Le chargé de communication a tenu à rassurer la population en disant qu'il y aura deux nouveaux services de gynécologie aux deux hôpitaux, de Didouche Mourad et Ali Mendjeli, et ce pour diminuer la surcharge de l'hôpital d'El Khroub. Y. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.