Man United : Un Ronaldo énervé reçoit un ordre de Solskjaer    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    Quand la sonorisation fait défaut dans les tribunaux    Sabotages sur les câbles téléphoniques    Inquiétudes sur la situation des finances publiques    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Des listes passées à la moulinette    Les Sétifiens décidés à revenir avec un bon score    Infantino en tournée en Amérique latine    Livraison de la totalité des infrastructures rénovées en décembre    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Le petit pas de Macron    Le 17 octobre 1961, les dessous d'un crime d'Etat    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Le Chabab prend l'eau    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    14 affaires criminelles au programme    Les sages-femmes annoncent un mouvement de grève    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    L'Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    Trois nouvelles médailles pour l'Algérie    Ouzellaguen : Rentrée scolaire sans manuels    Pandémie, école privée et école publique    Produits alimentaires: Les commerçants qui ne déclarent pas leurs stocks considérés comme spéculateurs    CNL: Plus de 67.000 logements ruraux réalisés en 18 mois    El Tarf: La CASNOS facilite les paiements des cotisations    Massacre d'Algériens à Paris en 1961: Macron dénonce des «crimes inexcusables»    La transition au Soudan vit sa «pire crise»    L'UE «prête» à recevoir les Iraniens «mais le temps presse»    Les services se mettent à la page    Qu'en est-il du brut algérien ?    Un air de départ du..    L'Anie et l'imbroglio politique des locales    Une femme massacrée par son époux    3 décès et 93 nouveaux cas en 24 heures    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    L'échauffement, à bout de souffle    L'opération tourne au ralenti    La tension reste vive    Chronologie d'un crime d'état    Un riche programme commémoratif    L'inoubliable Fatima Bedar    Afin que nul n'oublie !    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Syrie : La CIA perd le contact avec ses djihadistes
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 09 - 07 - 2014

Ayant perdu contact avec des éléments de la rébellion syrienne qu'ils avaient entraînés dans des camps secrets en Jordanie et partiellement armés, les Américains ont donc demandé à Ahmed Jarba, le président de la Coalition nationale de l'opposition syrienne (CNS), s'il estimait que ces hommes avaient rejoint les djihadistes de Jabhat Al Nosra (affiliée à Al Qaîda) ou plutôt l'Etat islamique (EI).
Les Américains pencheraient pour la seconde hypothèse. Le nombre de rebelles syriens entraînés par les Etats-Unis serait compris entre 7000 et 8000, parmi lesquels figureraient de nombreux Maghrébins. Environ 2400 Tunisiens combattent actuellement en Syrie. Et la majorité évoluerait aussi au sein de l'EIIL. En février, Lotfi Ben Jeddou, ministre tunisien de l'Intérieur, avait indiqué que les autorités tunisiennes avaient empêché 8000 personnes de se rendre en Syrie, tandis que 400 Tunisiens étaient revenus au pays après un passage là-bas.
L'EIIL, aujourd'hui devenu Etat islamique, est un puissant groupe ultraradical. Il contrôle certaines zones-clés en Syrie et a lancé, le 9 juin, une vaste offensive en Irak qui lui a permis de mettre la main sur de larges pans de territoire. Au titre de l'actualité syrienne, l'on retiendra que la Coalition nationale syrienne, regroupant l'opposition au régime du président Bachar Al Assad, était en réunion hier dans une lointaine banlieue d'Istanbul pour se choisir un nouveau leader. La coalition, formée à Doha en 2012, a été mise à mal à la suite de l'avancée de l'armée syrienne qui a repris le contrôle de plusieurs localités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.