Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    Le Président Tebboune visite le siège du MDN    Entre indifférence et inconscience    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    Un webinaire interactif pour la région Mena    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une semaine après le décès d'Albert Ebossé : Réunion de crise autour de Sellal
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 30 - 08 - 2014

Il a fallu attendre une semaine, jour pour jour, après la tragique disparition du joueur de la JS Kabylie, Ebossé, pour assister au «réveil» des autorités algériennes qui vont tenter de reprendre la main sur un drame qui a éclaboussé l'image de l'Algérie à l'étranger.
Après un silence radio d'une semaine, l'Etat algérien a sonné le tocsin et invite autour de la table le ministre de l'Intérieur, Tayeb Belaïz, le ministre de la Justice, Tayeb Louh, le ministre des Sports, le docteur Mohamed Tahmi, le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri, le Directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani El Hamel, le commandant de la Gendarmerie nationale, Ahmed Bousteila, ainsi que le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua et celui de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj.
Cet aréopage se réunira dimanche (demain) avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à l'effet de se pencher sur le drame survenu samedi dernier à Tizi Ouzou après la rencontre JS Kabylie-USM Alger qui a coûté la vie au Camerounais Albert Ebossé. Le parterre «d'invités» va tenter de proposer des solutions afin que pareille situation ne se reproduise plus. La réunion sera sanctionnée par une série de mesures qui, au final, ne changeront pas grand-chose à la dramatique situation induite par le phénomène de la violence dans les stades insuffisamment et très mal combattue par les pouvoirs publics au cours des dernières années.
La mort d'Ebossé illustre d'ailleurs la faillite totale de toutes les politiques menées jusque-là et de circonstance seulement et dont le seul objectif se résumerait à faire croire à l'opinion publique que l'affaire de la mort d'Ebossé est prise en main et qu'un tel drame ne se reproduira plus dans les enceintes sportives algériennes. Abdelmalek Sellal et ses hôtes seraient bien inspirés de faire l'économie d'une énième «promesse de foi».
La violence dans les stades se nourrit du laxisme, de la démission des pouvoirs publics qui n'ont jamais eu de véritable stratégie dans ce domaine qu'ils ont abandonné aux charlatans et autres bouffons du roi qui ont assis leur «existence» sur ce fonds de commerce ô combien juteux pour certains maquignons de service.
La violence dans les stades est une chose trop sérieuse pour être appréhendée à la hâte ou livrée aux premiers venus. Le tribut à payer sera lourd, si d'aventure la réunion débouche sur du réchauffé, comme exhumer des tiroirs des résolutions accouchées de commissions déphasées avec la réalité du terrain.
La violence dans les stades aura encore de beaux jours devant elle, si l'Etat algérien ne prendra pas la mesure du danger qui guette l'avenir du football algérien à travers ce fléau qui prospère à l'ombre de la démission et de la faillite de toutes les parties concernées et pas uniquement la FAF et la Ligue de football professionnel. Le Premier ministre serait bien inspiré s'il prenait soin de consacrer un moment de son temps précieux pour consulter le rapport Taylor, un lord et juriste britannique, auteur du rapport qui porte son nom et qui a débarrassé à tout jamais le football de Sa Majesté du hooliganisme et de ses tares.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.