Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Makouda (Tizi Ouzou) : Les Patriotes interpellent Bouteflika
Actualité : les autres articles
Publié dans El Watan le 09 - 09 - 2014

Ils réclament une reconnaissance «solennelle» de leur engagement dans la lutte contre le terrorisme durant la décennie noire.
Les Patriotes, constitués en coordination de wilaya à Tizi Ouzou, interpellent les hautes autorités du pays, à leur tête le président de la République, pour agir dans le sens de la prise en charge effective de leurs doléances. Ils se sentent «délaissés» et «confinés» dans un manque de reconnaissance, aussi bien symbolique que matériel, par les pouvoirs publics. Ils réitèrent ainsi l'appel pour «une reconsidération immédiate» et «une reconnaissance solennelle» de leur «combat pour la sauvegarde de la République algérienne».
Les patriotes de la wilaya de Tizi Ouzou rappellent aussi, dans leur missive, les années de lutte, aux côtés de l'ANP, contre le terrorisme armé durant la décennie noire.«La violence qui a caractérisé cette période est telle que, aujourd'hui encore, nous subissons toujours les retombées néfastes tant sur le plan psychologique, social, économique et politique. En effet, ayant sacrifié notre temps, nos moyens, nos familles et, parfois, nos carrières professionnelles dans le cadre de la lutte antiterroriste, nombre d'entre nous vivent aujourd'hui dans des conditions familiales et sociales très difficiles, voire pénibles. Le manque de reconnaissance, même symbolique, est venu intensifier davantage le sentiment d'abandon dans lequel nous vivons», lit-on dans la déclaration sanctionnant les travaux de la réunion de la coordination des patriotes de la wilaya de Tizi Ouzou qui s'est tenue samedi, dans la commune de Makouda.
«Nous avons décidé de prendre notre destin en main en nous organisant dans le cadre d'une association nationale pour revendiquer nos droits à une reconnaissance et à une pension de retraite», ajoutent les rédacteurs du même document, qui soulignent, par ailleurs, que «les pouvoirs publics ont réagi positivement à nos revendications, notamment celles d'ordre matériel, dans le cadre de la loi n°13-08 du 30 décembre 2013 portant loi de finances pour 2014 dont l'article 77 stipule que les citoyens volontaires ayant participé aux cotés de l'Armée nationale populaire à la lutte contre la subversion et le terrorisme, postérieurement à 1992, conformément à la réglementation en vigueur, ouvrent droit à une pension de retraite proportionnelle exceptionnelle et au rachat, sur le budget de l'Etat, des cotisations de sécurité sociale et de retraite.
Cependant, précise le même texte, en plus de la non-prise en charge de la dimension symbolique de la question, qui demeure d'une pertinence indéniable pour nous patriotes, après neuf mois d'attente, cette décision n'a été suivie d'aucun effet, ce qui n'a pas été expliqué au demeurant, alors que la situation de nombre de patriotes se dégrade davantage tandis que le sentiment d'abandon et d'injustice gagne en continu les esprits».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.