PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Oran: démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de psychotropes    Covid-19 : Nécessite d'adopter de "nouveaux modes d'enseignement" dans le Monde arabe    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Algérie/Italie: le comité technique chargé de la délimitation des frontières maritimes installé    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    Un terroriste abattu, 4 éléments de soutien et 11 narcotrafiquants arrêtés en une semaine    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Neghiz face à la presse    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    La fille des Aurès    Prorogation des promotions au 30 septembre    Les souscripteurs AADL protestent    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Enfin l'électricité et le gaz    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Makouda (Tizi Ouzou) : Les Patriotes interpellent Bouteflika
Actualité : les autres articles
Publié dans El Watan le 09 - 09 - 2014

Ils réclament une reconnaissance «solennelle» de leur engagement dans la lutte contre le terrorisme durant la décennie noire.
Les Patriotes, constitués en coordination de wilaya à Tizi Ouzou, interpellent les hautes autorités du pays, à leur tête le président de la République, pour agir dans le sens de la prise en charge effective de leurs doléances. Ils se sentent «délaissés» et «confinés» dans un manque de reconnaissance, aussi bien symbolique que matériel, par les pouvoirs publics. Ils réitèrent ainsi l'appel pour «une reconsidération immédiate» et «une reconnaissance solennelle» de leur «combat pour la sauvegarde de la République algérienne».
Les patriotes de la wilaya de Tizi Ouzou rappellent aussi, dans leur missive, les années de lutte, aux côtés de l'ANP, contre le terrorisme armé durant la décennie noire.«La violence qui a caractérisé cette période est telle que, aujourd'hui encore, nous subissons toujours les retombées néfastes tant sur le plan psychologique, social, économique et politique. En effet, ayant sacrifié notre temps, nos moyens, nos familles et, parfois, nos carrières professionnelles dans le cadre de la lutte antiterroriste, nombre d'entre nous vivent aujourd'hui dans des conditions familiales et sociales très difficiles, voire pénibles. Le manque de reconnaissance, même symbolique, est venu intensifier davantage le sentiment d'abandon dans lequel nous vivons», lit-on dans la déclaration sanctionnant les travaux de la réunion de la coordination des patriotes de la wilaya de Tizi Ouzou qui s'est tenue samedi, dans la commune de Makouda.
«Nous avons décidé de prendre notre destin en main en nous organisant dans le cadre d'une association nationale pour revendiquer nos droits à une reconnaissance et à une pension de retraite», ajoutent les rédacteurs du même document, qui soulignent, par ailleurs, que «les pouvoirs publics ont réagi positivement à nos revendications, notamment celles d'ordre matériel, dans le cadre de la loi n°13-08 du 30 décembre 2013 portant loi de finances pour 2014 dont l'article 77 stipule que les citoyens volontaires ayant participé aux cotés de l'Armée nationale populaire à la lutte contre la subversion et le terrorisme, postérieurement à 1992, conformément à la réglementation en vigueur, ouvrent droit à une pension de retraite proportionnelle exceptionnelle et au rachat, sur le budget de l'Etat, des cotisations de sécurité sociale et de retraite.
Cependant, précise le même texte, en plus de la non-prise en charge de la dimension symbolique de la question, qui demeure d'une pertinence indéniable pour nous patriotes, après neuf mois d'attente, cette décision n'a été suivie d'aucun effet, ce qui n'a pas été expliqué au demeurant, alors que la situation de nombre de patriotes se dégrade davantage tandis que le sentiment d'abandon et d'injustice gagne en continu les esprits».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.