Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Vendredi de la mobilisation    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Création d'un comité de surveillance    Vendredi puissance 14    Facebook supprime trois milliards de comptes    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Une balle de match pour un titre    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Le trip de l'amour et ses revers    Une révolution «personnalisée»    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maladie de parkinson : Le Pr Benabid décroche le «Nobel américain»
Actualité : les autres articles
Publié dans El Watan le 16 - 09 - 2014

Le neurochirurgien franco-algérien, Alim-Louis Benabid, vient de décrocher une haute distinction aux Etats-Unis où il est distingué par la prestigieuse fondation Lasker, dont les prix sont considérés comme les «Nobel américains».
Le lauréat n'étant autre que le fils de l'ancien chef des services de santé de la wilaya III historique, le docteur Ahmed Benabid, qui doit être fier de son digne héritier. Le professeur Benabid, qui a beaucoup travaillé sur les tumeurs cérébrales et les mouvements anormaux pour lesquels il a développé une chirurgie, a été récompensé par la fondation précitée pour ses travaux novateurs sur la maladie de Parkinson. L'originaire de Bordj Zemourra (Bordj Bou Arréridj) où reposent ses parents, partage ce prix sanctionnant une recherche médicale soutenue avec le neurologue américain Mahlon DeLong, pour leur mise au point de la technique dite «stimulation cérébrale profonde» (SCP). L'intervention chirurgicale permet de réduire les troubles moteur d'un malade atteint de Parkinson en implantant des électrodes pour stimuler un noyau profond du cortex cérébral.
Les travaux du professeur Benabid, qui viennent de révolutionner le traitement des maladies neurologiques handicapantes, commencent à donner des résultats probants. Pour preuve : «Les travaux des professeurs DeLong et Benabid ont permis d'améliorer la vie de plus de 100 000 patients à travers le monde ayant subi cette intervention chirurgicale», souligne la fondation Lasker sur son site internet.
Ancien chef du service de neurochirurgie de l'hôpital universitaire de Grenoble, le récipiendaire du prix Albert Lasker est, faut-il le rappeler, détenteur de 21 autres distinctions de différentes institutions scientifiques internationales, dont le prix de «L'œuvre scientifique de la fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche» obtenu en 1999 en Algérie. Le professeur émérite, qui se rendra le 19 septembre courant à New York pour la remise des prix, attend depuis 2009 un appel, un signe de son pays d'origine.
«La distinction décrochée par Alim honore les compétences algériennes d'ici et d'ailleurs. Elle démontre que nos cerveaux peuvent évoluer dans la cour des grands. Invité en 2009 par les moudjahidine de la wilaya de Bordj Bou Arréridj qui ont tenu à rendre hommage à son père, lequel a été en outre directeur des services de la santé du GPRA (gouvernement provisoire de la République algérienne) à Tunis, Alim avait réitéré sa disponibilité à mettre gracieusement ses compétences au service des médecins et des étudiants algériens. Malheureusement, son appel est resté sans suite», dira son oncle Djameldine Benabid…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.