Algérie-Maroc : la (maigre) réponse de Bouteflika à Mohamed VI    Ould-Abbès toujours secrétaire général    Arrestation d'un ex-maire et député    Le FLN et le RND en rouleaux compresseurs    Où est passé le dinar ?    Le renseignement douanier au menu du dialogue 5+5    Les Verts face à leur destin    «Je vois un changement par rapport au passé»    Taoussi vers la porte de sortie    Sachez que…    Création d'un centre de chirurgie pédiatrique en Algérie    Un trentenaire retrouvé pendu chez lui à Belkheïr    Entre blagues, caricatures et ironiques retours de bâton    Bab-el-Oued chouhada    Raser sa barbe ? Pas question !    Le temps n'a pas d'âge    Nouvelles d'Oran    24 heures    Football - Ligue 1: Le NAHD surprend l'ESS, l'ASAM respire    Lutte contre le commerce de stupéfiants: Six dealers arrêtés et des psychotropes saisis    Mostaganem: Des malades en danger    Pour la fréquence élevée d'effets secondaires: Retrait définitif de deux traitements anti-cancéreux    Qui a tué John Fitzgerald Khashoggi ?    Sécurité des vols: L'UGTA défend Air Algérie    ASM Oran: Sid Ahmed Slimani à la barre technique    Colloque sur la «Sira ennabawiya»: Plaidoyer pour l'unité dans l'Islam    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    La JSMB se neutralise à domicile avec l'ESM    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    La production du fer et de l'acier relancée    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Moussa. boxeur : Une ancienne gloire du noble art algérien
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 18 - 10 - 2015

La boxe algérienne, dans un passé pas si lointain, a écrit ses plus belles pages de noblesse en trustant moult titres sur le plan mondial, continental ou régional au grand bonheur des amoureux de cette discipline qui a beaucoup donné au mouvement sportif national, pour ne pas dire plus que les autres disciplines sportives réunies.
Pour exemple, l'une de ses meilleures anciennes gloires qu'est l'ex-boxeur Mustapha Moussa a, durant les années 80, raflé à lui seul presque tous les titres mis en jeu sur le plan national, continental, arabe et même mondial avec maestria, dictant sa suprématie là où il est passé. Moussa évoluait dans la catégorie mi-lourd (81 kg) et excellait par ses uppercuts puissants qui désarçonnaient facilement ses adversaires, il fut tout d'abord 3 fois champion d'Algérie dans sa catégorie (1979, 1980 et 1983 ), et offrit, à l'Algérie, la première médaille de son histoire dans le concert des Jeux Olympiques qui eurent lieu à Los Angeles (1980), une médaille de bronze qui vaudra son pesant d'or pour l'Algérie qui venait de rentrer de plain-pied dans le gotha mondial du sport et, plus particulièrement, de la boxe.
Cette médaille sera suivie d'une autre en bronze acquise par son compatriote Zaoui dans cette même compétition. Avant de passer à la vitesse supérieure en devenant champion du monde militaire en 1982, rappelons que cette compétition mondiale a eu lieu à Alger, Moussa décrocha ensuite de la médaille d'or aux Jeux Méditerranéens de Casablanca (1983), il aura l'honneur de savourer une autre médaille d'or lors des Jeux Panarabes qui eurent lieu à Casablanca en 1985, et une autre médaille d'or aux Championnats arabes d'inter-police (1986), une autre d'argent viendra compléter sa moisson lors des Jeux Africains qui eurent lieu au Kenya en 1987.
Rappelons aussi que Moussa fut plébiscité par l'APS de meilleur athlète d'Algérie en 1984, ajoutons à cela que Moussa fait presque toutes ses classes à l'ASMO (anciennement ASCO) sous la houlette de feu Rezzoug Belarbi et avait comme coach en EN l'inégalable feu Mehiani, Moussa sans doute aigri par les résultats de la boxe actuelle nous dira que le niveau de la boxe algérienne a régressé malgré quelques résultats glanés ça et là, il faut une refonte afin que cette discipline puisse renaitre de ses cendres, les associations en charge de la boxe manquent cruellement de finances et pour ainsi dire presque personne n'est à sa place, cela sous entend dans le domaine des associations qui doivent être encadrées par ceux qui ont donné pour cette discipline, rappelons que Moussa est actuellement président de la Ligue oranaise de boxe qui se noie dans beaucoup de problèmes insolubles entre autres bien sûr financiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.