Barça : Messi reprend l'entrainement avec le groupe    Bonnes perspectives en gaz et électricité    DIALOGUE NATIONAL : Le panel s'engage à rencontrer la société civile    «Le dialogue doit satisfaire les demandes du peuple»    COUR DE JUSTICE D'ORAN : Le président de la cour et du procureur général installés    «L'investissement est ouvert au privé»    DEGRADATION DU SOLDE COMMERCIAL : Les experts tirent la sonnette d'alarme    Un professeur américain rejette la propagande marocaine    Guterres profondément préoccupé par la situation dans le Nord-Ouest    Jeux militaires de Russie : l'Algérie décroche la 6e place    La paire Meriem Azem-Amel Zaïdi au dessus du lot    Islam Slimani en prêt à Monaco    «Je n'ai pas envie de poursuivre ma mission»    ACCIDENT DE LA ROUTE A SIDI BEL ABBES : Six blessés dans une collision à Sidi Khaled    Sept personnes arrêtées dans plusieurs wilayas    SAISON ESTIVALE : 17 morts par noyade à Mostaganem    PELERINAGE 2019 : 22 Algériens décédés depuis le début du Hadj    Crime odieux sur un jeune homme à El Matmar    L'EN «messieurs» se contente de la 12e place    "La mission du panel est de diviser le hirak"    Les ventes de voitures en baisse en juillet en Chine    La hantise des conducteurs    L'armée face à une situation sécuritaire de plus en plus préoccupante    Farès opéré avec succès    Une jeune fille fait une chute du 5e étage à Haï Essalem    L'histoire convoquée pour le présent    L'ONM demande la dissolution du FLN    Serge Michel : engagement total pour la Révolution algérienne    "L'enseignement des arts a besoin d'un nouveau souffle"    Trop de questions (2)    Yémen : Les séparatistes s'emparent de nouvelles positions    Blida : Installation du nouveau président de la Cour et du procureur général    Bensalah réitère son appel au dialogue    Marche des étudiants: Maintien de la mobilisation à Alger    ASM Oran: Ahmed Belhadj ne viendra pas    Haï Nour: Deux dealers arrêtés    Tébessa, El-Tarf: De nouveau des routes coupées à cause de l'eau    ATP: Le Sud-Coréen Lee, le 1er joueur sourd à gagner un match sur le circuit    Climatiseurs DualCool et ArtCool : Les nouveaux nés de LG    Bourses : L'Europe finit en hausse, portée par les espoirs de relance    Chine : Réunion du PCC pour analyser la situation économique    Rencontre Poutine-Macron : La Russie ne souhaite pas un scénario à la Gilets jaunes à Moscou    ZLECAF : Nécessité de saisir les opportunités au profit de l'économie nationale    Importations: Des matériels roulants en souffrance au niveau des zones sous-douanes débloqués    Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue    Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : Les jeunes expriment leurs préoccupations    Plus de 180.000 unités en 2018    Nouvelle publication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coup de gueule de chasseurs agréés...
Setif : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 11 - 2015

Regroupés dans une fédération constituée de 11 associations englobant plus de 600 chasseurs, dont 240 activent au sein de l'Association de la capitale des Hauts-Plateaux, les 600 chasseurs de la wilaya ne pouvant indéfiniment supporter certaines entraves et une marginalisation ne disant pas son nom, poussent un coup de gueule.
Contenant quelques vérités crues, celui-ci risque d'éclabousser certains.
Fondée en 1970, la fédération est, pour des raisons évidentes, gelée depuis 1990. Avec l'avènement de la nouvelle loi relative aux associations, celle de Sétif reprend son activité mais «sur le papier» uniquement. Puisqu'elle est interdite de «sortie» sur le terrain : «Malgré les innombrables correspondances adressées à différentes instances, notre activité demeure inexplicablement suspendue. Mais à chaque lancement d'une campagne de lutte contre les chiens errants, on se rappelle de notre existence.
Le moment est venu pour que cesse cette manière de faire qui n'arrange personne. On doit savoir qu'en l'absence de gardes de chasse, les braconniers s'adonnent non seulement à cœur joie, mais massacrent des espèces en voie de disparition. Pour preuve, le lièvre n'existe presque plus à Sétif, où la perdrix ‘gambra' rouge, spécifique à l'Afrique du Nord, est, elle aussi, décimée. Alors que les espèces prédatrices telles que les corbeaux et garde-bœufs pullulent», tonnent des chasseurs qui en ont sans nul doute gros sur le cœur.
«Activant pourtant selon la réglementation en vigueur, notre fédération disposant bel et bien d'un agrément délivré par les structures de la République est, pour on ne sait quelle raison, ignorée. Pour étayer nos propos, un lâcher de canards colverts a été effectué dernièrement dans deux lieux de la wilaya de Sétif sans la présence de la fédération de chasse.
Les organisateurs n'ont apparemment pas jugé utile de nous associer à cette mission. Mieux encore, celle-ci a été réalisée sans étude des règles obligatoires des opérations de repeuplement. Effectuée dans la discrétion la plus totale, l'opération a été une autre aubaine pour certains braconniers, qui ont exterminé une bonne partie de ce lâcher», précisent nos interlocuteurs, estimant que l'ouverture de la campagne cynégétique est le seul moyen pour mettre un terme à l'anarchie et au braconnage…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.