Confinement partiel imposé dans 18 communes de Sétif : soulagement chez les citoyens    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    La justice libanaise este en justice le représentant de Sonatrach    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    Compétition Hack Algeria PostCovid-19: sélection de 20 porteurs de projets innovants    MULTIPLICATION DES CAS DE CORONAVIRUS A ORAN : Les médecins tirent la sonnette d'alarme    SETIF : Retour au confinement partiel de 13h00 à 05h00    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    M'sila: nécessité d'accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hamam Dhalaa    Laghouat: équipement du laboratoire du nouveau CHU en appareil de dépistage du Covid19    475 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    JM Oran-2022: le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Courrier des lecteurs    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Benhadid réhabilité    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Treize activites acquittés    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    La FAF veut «assainir» le métier    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un réseau d'urgence mis en place à Chlef
Actu Ouest : les autres articles
Publié dans El Watan le 23 - 06 - 2016

Devant les dysfonctionnements graves enregistrés dans la prise en charge des victimes d'accident vasculaire cérébral, un réseau de prise en charge dédié à cette catégorie de malades a été mis en place, il y a quelques mois, dans les hôpitaux de Chlef.
Cela a provoqué le soulagement des nombreux patients de la wilaya qui n'ont cessé de plaider pour une telle organisation afin d'obtenir une prise en charge rapide et efficace dans les établissements hospitaliers de la région. «Nous voulons éviter que les victimes d'AVC ne soient ballottées d'une structure à une autre, faute de spécialistes ou de médecins neurologues, au risque de voir leur état s'aggraver», demande un groupe de malades chroniques. Le nouveau dispositif déjà opérationnel est le fruit d'une réflexion engagée par le comité spécial AVC, installé par la direction de la Santé de wilaya. Il met à contribution les médecins internistes des hôpitaux de daïras ainsi que les neurologues et les neurochirurgiens des deux EPH du chef-lieu de wilaya. Ainsi, toute personne atteinte est évacuée vers l'hôpital le plus proche où elle reçoit les premiers soins avant d'être transférée au nouvel hôpital Les Sœurs Bedj de Chlef, disposant d'une unité de neurologie, d'un service de réanimation et d'un centre d'imagerie doté d'un scanner et d'une IRM. Là, les spécialistes en place réexaminent le patient pour déterminer le caractère ischémique ou hémorragique de l'AVC.
«Si c'est de nature ischémique, le malade est admis dans ledit hôpital, mais s'il présente un AVC hémorragique, il est aussitôt évacué vers l'unité de neurochirurgie de l'EPH proche Ouled Mohamed, équipé également d'un scanner», indique un praticien de l'établissement. Et de préciser que «depuis la mise en place de ce dispositif, ces soins d'urgence sont dispensés dans les conditions requises au niveau de ces structures, alors qu'il n'y a pas longtemps, les victimes d'AVC étaient systématiquement transférées hors de la wilaya». S'il a le mérite d'exister et de fonctionner, ce réseau de prise en charge a néanmoins besoin d'être renforcé par du personnel médical et paramédical, notamment à l'EPH d'Ouled Mohamed. L'activité allant crescendo avec la multiplication des accidents vasculaires cérébraux, il apparait donc nécessaire de se pencher sur cette question. Néanmoins, les professionnels de la santé sont convaincus que le seul moyen de stopper la progression des AVC est d'instaurer une véritable politique de prévention au sein de la société. A signaler qu'il n'existe pas dans la wilaya d'association de défense des intérêts des malades.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.