Les élus de Béjaïa répondent au porte-parole du gouvernement : «C'est vous qui êtes illégitimes»    Constantine : L'autre visage du mouvement populaire    Vox populi ou le génie du peuple algérien    Un sit-in de soutien au procureur général de la cour de Ghardaïa    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Les pongistes Azzala et Belache retenus dans l'équipe africaine    En bref…    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    A Illizi : Bordj Omar Driss est en marche    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    Belkacem Boukherouf. Enseignant-chercheur à l'université de Tizi Ouzou, militant des droits de l'homme : Le combat identitaire est le marqueur démocratique en Algérie    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Soudan, une troisième révolution ?    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Pourquoi la conduite de la transition par les 3B aboutira à une impasse    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    Les précisions du gouvernement    L'ANP veille "sans répit"    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Montebourg fier de son grand-père algérien
France-actu : les autres articles
Publié dans El Watan le 04 - 10 - 2016

On ignore encore si Arnaud Montebourg, ancien ministre socialiste démissionnaire, sera candidat à la présidentielle de 2017 en France.
On sait par contre que dans le cas de figure où il se présenterait, ce serait la première fois qu'un homme politique, petit- fils d'un Algérien, se lancerait dans la course à l'Elysée. Cela fait plusieurs années que le trublion de la mandature de François Hollande répète à qui veut l'entendre que son grand-père maternel est natif d'Algérie. Il l'a encore redit ces derniers jours dans des entretiens à des médias d'information, notamment sur LCI et sur BFM TV et RMC.
Il s'est défini comme un «arabo-morvandiau», faisant un mélange entre l'algérianité de son grand-père et ses racines au pied du Morvan où il épousa Jeanne, sa grand-mère. Interrogé par le célèbre journaliste des matinales Jean-Jacques Bourdin, Montebourg a déclaré, parlant de son grand-père, suite aux polémiques sur les racines de la France : «C'était un Arabe et j'en suis très fier, il m'a beaucoup transmis.
Et de l'autre côté, c'était peut-être des Gaulois, je n'en sais rien, en tout cas des Gallo-Romains puisque les Gaulois ont été colonisés par les Romains, par Jules César, et pas très loin de l'endroit où Vercingétorix a réuni ses tribus à Bibracte avant de se faire battre à Alesia par César.»
Pour ceux qui croient à un élan momentané, ce n'est pas la première fois qu'il parle de ses origines. Il avait précisé son ascendance algérienne, déjà lorsqu'il était ministre et pensait même la mettre à profit dans ses relations économiques non seulement avec l'Algérie, mais aussi avec le Maghreb. Ce grand-père qu'il met en avant est originaire de Hachem, un village à l'est d'Oran. Il combattit dans l'armée d'Afrique lors de la Seconde Guerre mondiale, avant de rejoindre le FLN au moment de la guerre d'Algérie.
Cet été, le 21 août dans sa région natale, il rappelait son histoire dans son discours : «Cette Bourgogne d'où je viens et que nous avons en partage, c'est aussi celle du Morvan. Le Morvan ? C'est là que la famille de mon père tenait une boucherie en face de la gare à Autun. C'est là qu'elle rencontra par hasard la famille de ma mère qui venait d'Algérie.
Ils ont formé une alliance originale, fondé une famille française qui s'est longtemps décrite comme pour se moquer d'elle-même d'arabo-morvandiaux. Pour nous comme pour moi, ce métissage, c'était la France que nous aimions passionnément et qui me permit de trouver mon chemin personnel.
Je suis fier de porter ces deux France en moi, ces deux histoires qui ont fait tant de choses ensemble et ont surmonté la peur qu'elles éprouvaient de leurs propres différences dans une République qui n'a pas cessé de les réunir.» Et il concluait : «Aujourd'hui, c'est cette République, ses fondements et ses promesses qui sont en grand danger.» Enfin, sur sa fiche wikipedia, Arnaud Montebourg écrit : «Montebourg est le fils de Michel Montebourg, né en 1933 dans la région d'Autun, fonctionnaire des impôts, et de Leïla Ould Cadi, née à Oran en 1939, universitaire, professeur d'espagnol et essayiste, issue par son père, Khermiche Ould Cadi, d'une famille berbère de walis d'Algérie et par sa mère Jeanne, d'une famille normande.
Son aïeul Ahmed Ould Cadi, agha de Frendah (Oran), qui combattit aux côtés de l'armée française lors de la conquête de l'Algérie, fut fait chevalier de la Légion d'honneur en 1842, officier en 1852, commandeur en 1860, puis grand officier dans cet ordre en 1867.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.