Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La situation tend vers le pourrissement
Gève des transporteurs à Collo (Skikda)
Publié dans El Watan le 03 - 07 - 2017

Voilà déjà près de deux mois que se poursuit encore la grève des transporteurs desservant la ligne Collo-Skikda et sa fin ne semble a priori pas pour demain.
En maintenant la pression, les transporteurs cherchent à obtenir gain de cause dans le bras de fer qui les oppose aux pouvoirs publics. Ils jugent que tant que les transporteurs d'Ouled Attia et de Zitouna continueront de passer par le périmètre urbain de Collo pour «ramasser» des usagers et de concurrencer déloyalement les transporteurs de Collo, ils auront encore à poursuivre cette grève. Les usagers de la presqu'île de Collo continuent pour leur part de subir les contraintes de cette situation, et de se rabattre, soit sur les transporteurs clandestins, soit à prendre leur mal en patience et de guetter durant de longs moments des bus venant des autres communes et passant par leur ville, avec l'espoir de dénicher une place.
Cette situation n'a pas échappé à un élu de l'assemblée populaire de la wilaya (APW), qui a soulevé ce problème lors de la dernière session, tenue jeudi dernier. Un acte qui a permis au chef de daïra de Collo de donner plus de précisions sur ce problème, et d'évoquer surtout «l'obstination incompréhensible» des transporteurs à aller vers le pourrissement. Dans ses éclaircissements, le chef de daïra révélera que devant le refus des transporteurs grévistes de reprendre le service, et dans le but de permettre aux citoyens, notamment les jeunes qui avaient à passer des examens et des concours à Skikda, une décision d'attribution provisoire de 35 lignes avait été prise. Il ajoutera même qu'une réunion avait, auparavant, regroupé les services concernés et les représentants des grévistes. Lors de cette rencontre, tous les présents avaient convenu, selon ses déclarations de désigner un seul point de passage aux bus venant de Ouled Attia et de Zitouna et le choix avait été porté sur l'arrêt implanté dans la cité Doudelioua. «Mais les transporteurs qui avaient clairement exprimé leur accord lors de cette réunion, sont vite revenus sur leur décision pour reprendre encore leur grève», rajoutera le chef de daïra. Des tentatives d'apaisement avaient néanmoins été poursuivies en vue d'en finir avec ce débrayage, qui aura trop duré mais, apparemment, les transporteurs campent sur leur position. On avance même qu'une partie des 63 transporteurs desservant la ligne Collo-Skikda était prête, à un moment, de reprendre le travail, mais leurs collègues les ont en dissuadés, risquant ainsi de perturber la saison estivale dans la presqu'île de Collo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.