Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le RCD et le FFS crient à la manipulation
Amendement sur la généralisation de tamazight
Publié dans El Watan le 10 - 12 - 2017

Le RCD dénonce «l'effet de manipulation recherché par le PT» et rappelle que son parti lutte pour la promotion réelle de tamazight dans toutes les institutions en tant que langue officielle.
Pour sa part, le FFS n'a jamais voté ni pour ni contre la proposition de la députée du PT qui, pour lui, fait «dans la politique du spectacle». Le Parti des travailleurs (PT) a-t-il fait de la manipulation des faits, se présentant comme l'auteur d'une proposition d'amendement sur la généralisation de la langue amazighe à tous les établissements scolaires et la levée du caractère facultatif, rejetée par les partis de la majorité parlementaire ?
Le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) sont ainsi désignés à l'opinion comme des formations qui se sont abstenues au vote concernant la proposition de Nadia Chouitem, députée du parti de Louisa Hanoune.
Dans les faits, le PT a introduit, dans le cadre du projet de loi de finances 2018, la proposition de l'article 104 bis stipulant que «l'Etat veillera à la généralisation de l'enseignement de tamazight dans tous les établissements scolaires publics et privés, selon un programme obligatoire et progressif».
La commission des affaires juridiques a directement rejeté la proposition, estimant que «les autorités ont fourni des efforts considérables pour la promotion de la langue amazighe». Pour le RCD, les différentes sorties médiatiques des responsables du PT qui se présentent comme «les défenseurs de tamazight» et présentent les autres partis comme étant non concernés par le combat, sont de la «pure manipulation», selon le chargé de communication du RCD, Yacine Aïssiouene.
La position du RCD concernant la proposition du PT s'inscrit dans la position du parti concernant le projet de loi de finances rejeté dans sa globalité par le RCD qui souligne qu'il n'y a pas eu d'amendement concernant tamazight, mais une proposition de loi formulée «hors contexte», souligne le même responsable du RCD.
Ce dernier, tout en dénonçant «l'effet de manipulation recherché par le PT», rappelle que son parti lutte pour la promotion réelle de tamazight dans toutes les institutions, en tant que langue officielle. «L'Etat doit mettre tous les moyens nécessaires pour la promotion de cette langue», souligne le RCD. Le FFS est également monté au créneau contre «la manœuvre» du PT.
Le FFS n'a jamais voté ni pour ni contre la proposition de Nadia Chouitem qui fait «dans la politique du spectacle», selon Hassene Ferli, secrétaire national chargé de la communication au FFS. S'interrogeant sur les motivations réelles du PT pour s'adonner «à des manœuvres de manipulation de l'opinion», le représentant du FFS fait un lien direct entre la «manipulation de l'opinion» tentée par les députés du PT et «les bons résultats réalisés par le FFS lors des dernières élections locales».
Pour rappel, le Haut Commissariat à l'amazighité (HCA) a également dénoncé «ces manœuvres tendancieuses qui sèment la confusion et la régression et qui, par ricochet, provoqueraient ire et protestation dans une partie du pays». Le HCA qualifie de manœuvres tendancieuses et instrumentalisation la démarche du PT qui veut faire croire à un rejet d'un amendement sur la généralisation de tamazight dans tous les établissements scolaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.