Djamel Ould Abbes nargue ses adversaires    Halliche revient dans les plans de Madjer !    Benzia : «Il faudra se comporter comme des hommes !»    Slimani pressenti titulaire contre Everton    En recul de plus de 83%: Le déficit commercial à 490 millions de dollars au 1er trimestre    Internet: Le commerce à la traîne    Courageuse et digne Natalie Portman    FAF - Zetchi et son équipe présentent leur bilan: L'AG de tous les dangers    Plusieurs articles du projet de loi amendés: Le SNPSP charge la commission parlementaire de la santé    Dréan: Des prétendants aux logements protestent    Don d'organes et de tissus: Entre tabous et réticences des familles    Le rêve du harrag...    Constantine - Colloque sur les libertés publiques: Une réflexion entre deux concepts, islamique et occidental    "Un front uni" contre la Russie    Au moins 57 morts dans un attentat antiélectoral    Nouvel incident avec des avions de combat du Qatar    Droit de visite des familles de détenus sahraouis au Maroc : Le MRAP demande au gouvernement français d'intervenir    Référendum constitutionnel au Burundi : Le 2ème parti au pouvoir invite ses militants à voter "oui"    Le temps des scénarios    Nouveaux changements pour les Algériens    En prévision des Assises nationales de l'agriculture : Clôture des travaux des ateliers    Pour le Ramadhan et l'été 2018 : Renforcement de l'alimentation de l'eau dans toutes les communes    La wilaya s'offre une toilette    Les Verts remportent 17 médailles après 3 journées    L'ES Sétif s'offre le leader    Mesloub : "Le départ de Gourcuff nous a fragilisés, et j'ambitionne encore de revenir en sélection "    Alger et Londres font la cyberpaix    Un plan d'urgence pour Tizi Ouzou    Le réseau était aux abonnés absents    Le drame qui perdure    Philips soigne au-delà des distances    Attention au henné toxique    Air France : La compagnie veut rallier la majorité non gréviste par un référendum    Gaïd Salah serre les vis    La commémoration différée en raison du crash    "Entre Orient et Occident"    du financement de la production audiovisuelle en Algérie    Laghouat : Valorisation et préservation des monuments et sites archéologiques    Hasbellaoui : «Le service civil restera obligatoire»    Comment la sams vend le changement de régime et la guerre aux usa    L'Algérie continue d'enterrer les victimes    Les députés "divisés"    Les syndicats répondent au ministre du Travail    Une vingtaine de proches du chef de la Cosa Nostra arrêtés    Pas de changement dans le dispositif de surveillance    Brahim Tayeb enchante le public algérois    Un terroriste capturé    Selon un dernier recensement: Plus de 530 crânes de résistants algériens conservés à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahmed Achour n'est plus : un témoin du sport algérien est parti
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2017

Notre frère, ami et confrère Ahmed Achour n'est plus. Il s'est éteint hier à Alger à l'âge de 68 ans suite à un arrêt cardiaque.
Le défunt était un journaliste au long cours qui a traversé pratiquement toutes les étapes du développement de la presse nationale. Après de brillantes études au lycée et à l'université d'Alger, l'enfant d'El Harrach s'est installé dans la vie professionnelle comme dentiste. Une profession qu'il n'exerça pas longtemps car il a été vite rattrapé par sa double passion, le sport et le journalisme.
Il a rejoint très jeune les rangs de la prestigieuse rubrique sportive d'El Moudjahid où il apprit beaucoup aux côtés d'illustres journalistes comme feu Mokhtar Chergui, Abdelaziz Hassani, sans oublier Djamel Saïfi, Abderrazak Merad, Redouane Bendali, Omar Kharroum, Hamid Tahri et bien d'autres plumes qui ont marqué l'histoire du journalisme sportif. Il a essayé de concilier entre les professions (dentiste et médecin) en exerçant dans son cabinet de dentiste à Khemis El Khechna tout en faisant des piges à El Moudjahid et ses écrits étaient très appréciés et frappés du sceau de la qualité et du professionnalisme. Rapidement, il a gagné la reconnaissance à laquelle aspirent tous les journalistes. Il a accompagné la carrière de nombreux entraîneurs, joueurs qui ont écrit les premières pages de l'histoire du football algérien.
Le dentiste passionné de football jouissait du respect des acteurs du ballon rond pour son professionnalisme, son objectivité dans le traitement des matchs, affaires et dossiers du football. Il aimait le CR Belouizdad de la grande époque des Lalmas, Achour, Kalem, Salmi, Djemaa, Nassou, Abrouk, Zerrar, Hamiti et Hamid Boudjenoun... sans que cela ne se ressente dans ses écrits. Côté humain, il était sans pareil. Jamais un propos déplacé, une critique gratuite et méchante. Après 1990, il a quitté El Moudjahid pour rejoindre d'autres titres (Liberté, L'Expression, Le Temps d'Algérie dont il était chef de la rubrique sportive) et a couvert tous les grands événements sportifs durant les 40 dernières années. Ses amis et collègues garderont de lui, pour toujours, l'image d'un homme qui n'a pas dévié d'un iota de ses principes malgré toutes les vicissitudes de la vie et du métier.
Sa dernière couverture remonte au Symposium organisé par la FAF. Avec sa disparition, le journalisme a perdu une plume qui sera difficile à remplacer. Adieu mon frère, adieu l'ami. A partir d'aujourd'hui, il reposera au cimetière de Sidi Tayeb à El Harrach (Alger) aux côtés d'autres membres de sa famille où il sera inhumé après la prière du vendredi. En cette pénible et douloureuse circonstance, la rédaction sportive d'El Watan présente ses condoléances à son épouse, ses deux filles et à sa famille, partage leurs douleur et chagrin et prie Dieu Le Tout Puissant et Miséricordieux de l'accueillir en Son Vaste Paradis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.