Prix Nobel d'économie 2018 : tendances et espoirs    Sommet de l'Alliance présidentielle aujourd'hui    La direction du FFS poursuit sa purge    Bye-bye Monsieur le Président !    Le Salon international du bâtiment ouvert à Constantine    Cap sur l'exploration    Pas plus de 4 minutes en consultation !    Kashoggi, de placard en placards    Belle opération du WA Tlemcen    Ça nous tuerait !    Les Mouloudéens pansent leurs plaies    Malgré l'instruction de Benghabrit    Les étudiants contestent «les choix incohérents» de la plateforme numérique    3es journées médico-chirurgicales à Aïn-Témouchent    Pourquoi eux et à ce moment précis de l'histoire ?    Ratage    L'étude technique en phase d'achèvement: Entrée en vigueur du nouveau plan de circulation début 2019    Incidents à l'issue du match CABBA-MCA: Envahissement de terrain et des blessés à Bordj Bou Arreridj    Une décision anti-palestinienne occultée par le scandale de l'assassinat de Khashoggi    Plénière de validation de la vacance du poste de président de l'APN: Un report et des interrogations    Développement du tourisme: Que d'occasions ratées !    Tissemsilt: 17 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Annaba: Quelle gestion pour les déchets ?    Autorité de régulation de la presse écrite: «Tout est prêt» pour sa mise en place    Violence dans les stades: Passivité et impunité envers les instigateurs    Où est le bout du tunnel ?    Tlemcen: Imams contre groupes radicaux    Bouteflika rappelle le droit des médias à l'accès à l'information    Les volets sécuritaire et économique sont à l'ordre du jour    Rixe et mort de Khashoggi au consulat : Trump juge les explications de Riyad "crédibles"    «Pas moins de 60.000 unités de logement seront distribuées cette semaine»    Commerce : Près de 170 000 infractions constatées durant les 9 premiers mois    Effondrement d'un mur d'une bâtisse menaçant ruine    L'idéologie du dumper    L'école, la famille et les clubs responsabilisés    La nuisance des fake news    Baisse de 2,6% de la production industrielle    Bourses : Les places européennes finissent la semaine en ordre dispersé    Des idées et des propositions de réflexion pour relancer le secteur    Du théâtre-cabaret avec un assaisonnement italien    Le WAT rejoint le MCEE à la deuxième place    Palais de la culture «Moufdi Zakaria»    Sahara occidental: Six plaintes contre des groupes français    FFS: Un «changement de système par une approche consensuelle et pacifique»    France : Massacres d'Octobre 1961, contexte et jeux politiques    Sale temps pour les Al Saoud    Elections législatives en Afghanistan : Sous la menace des talibans    Expulsion de l'ambassadrice vénézuélienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahmed Achour n'est plus : un témoin du sport algérien est parti
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2017

Notre frère, ami et confrère Ahmed Achour n'est plus. Il s'est éteint hier à Alger à l'âge de 68 ans suite à un arrêt cardiaque.
Le défunt était un journaliste au long cours qui a traversé pratiquement toutes les étapes du développement de la presse nationale. Après de brillantes études au lycée et à l'université d'Alger, l'enfant d'El Harrach s'est installé dans la vie professionnelle comme dentiste. Une profession qu'il n'exerça pas longtemps car il a été vite rattrapé par sa double passion, le sport et le journalisme.
Il a rejoint très jeune les rangs de la prestigieuse rubrique sportive d'El Moudjahid où il apprit beaucoup aux côtés d'illustres journalistes comme feu Mokhtar Chergui, Abdelaziz Hassani, sans oublier Djamel Saïfi, Abderrazak Merad, Redouane Bendali, Omar Kharroum, Hamid Tahri et bien d'autres plumes qui ont marqué l'histoire du journalisme sportif. Il a essayé de concilier entre les professions (dentiste et médecin) en exerçant dans son cabinet de dentiste à Khemis El Khechna tout en faisant des piges à El Moudjahid et ses écrits étaient très appréciés et frappés du sceau de la qualité et du professionnalisme. Rapidement, il a gagné la reconnaissance à laquelle aspirent tous les journalistes. Il a accompagné la carrière de nombreux entraîneurs, joueurs qui ont écrit les premières pages de l'histoire du football algérien.
Le dentiste passionné de football jouissait du respect des acteurs du ballon rond pour son professionnalisme, son objectivité dans le traitement des matchs, affaires et dossiers du football. Il aimait le CR Belouizdad de la grande époque des Lalmas, Achour, Kalem, Salmi, Djemaa, Nassou, Abrouk, Zerrar, Hamiti et Hamid Boudjenoun... sans que cela ne se ressente dans ses écrits. Côté humain, il était sans pareil. Jamais un propos déplacé, une critique gratuite et méchante. Après 1990, il a quitté El Moudjahid pour rejoindre d'autres titres (Liberté, L'Expression, Le Temps d'Algérie dont il était chef de la rubrique sportive) et a couvert tous les grands événements sportifs durant les 40 dernières années. Ses amis et collègues garderont de lui, pour toujours, l'image d'un homme qui n'a pas dévié d'un iota de ses principes malgré toutes les vicissitudes de la vie et du métier.
Sa dernière couverture remonte au Symposium organisé par la FAF. Avec sa disparition, le journalisme a perdu une plume qui sera difficile à remplacer. Adieu mon frère, adieu l'ami. A partir d'aujourd'hui, il reposera au cimetière de Sidi Tayeb à El Harrach (Alger) aux côtés d'autres membres de sa famille où il sera inhumé après la prière du vendredi. En cette pénible et douloureuse circonstance, la rédaction sportive d'El Watan présente ses condoléances à son épouse, ses deux filles et à sa famille, partage leurs douleur et chagrin et prie Dieu Le Tout Puissant et Miséricordieux de l'accueillir en Son Vaste Paradis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.