Bouteflika écrit à Macron    Talaie El Hourriyet: L'affaire de la cocaïne, une question de «sécurité nationale»    Les finances dans le rouge    Huit douaniers sous contrôle judiciaire: L'affaire du port de Annaba n'a pas tout dit    L'EI revendique un attentat meurtrier contre un meeting électoral    6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien    Israël et ses alliés tombent le masque    Drame à Ali Mendjeli: Une mère et son fils tués par le monoxyde de carbone    Tébessa: Des mesures contre les feux de forêt    Ils réclament l'ouverture du dialogue et dénoncent «la vengeance»: Rassemblement des médecins résidents au CHU Mustapha    Des stars sur scène à Alger    Racistes de chez nous    Est-il plus intelligent que la FAF ?    Le tournoi de la «Zone 1» à Alger    Déjà huit médailles pour l'Algérie, dont trois en or    Les cours du brent en hausse    Renforcer les relations bilatérales    Hanni lâche ses vérités : «Ma mise à l'écart en sélection m'a fait très mal»    Chelsea: Courtois veut rester avec Hazard    CdM: Deschamps rejoint Zagallo et Beckenbauer    Installation de la commission nationale    Derniers préparatifs à Tiferdoud    Un agenda unique pour la Libye    Trump vante une relation "spéciale" avec Londres    «Des ONG sont au service d'officines de certains gouvernements connus»    Le SG du ministère de l'Intérieur prend part à Tunis à la réunion de la Haute commission du prix Nayef pour la sécurité arabe    Portes ouvertes sur l'Ecole supérieure de l'administration militaire d'Oran    De bons chiffres pour les premiers mois de 2018    Pour booster l'agriculture saharienne : La télédétection spatiale, une nécessité "majeure"    Plus de 30 exposants au rendez-vous    Benarbia évoque l'arrivée de Mahrez    Ghoulam disponible à partir de septembre    Consommer et payer moins    L'étrange appel de Makri    "La Présidence n'est pas un bien vacant"    500 familles ont été relogées    Prise en charge des hadjis: le ministre de la Santé veille au grain    «Les résultats ne pourront pas être donnés avant le 20 juillet»    L'université dans un concept Madinati    La commune d'Ibn Badis sera protégée contre les inondations    Agression d'un enfant subsaharien à Annaba    L'Iran envoie un signal "radioactif" à l'Europe    Nouvelle plainte devant l'ONU contre le Maroc    Démantèlement du site de l'opération de sauvetage    Porte ouverte sur ...Karim Sergoua    26 artistes algériens à l'affiche    L'histoire des six Algériens de Paris    LA JSK et le FCE au Salon de la poterie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahmed Achour n'est plus : un témoin du sport algérien est parti
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2017

Notre frère, ami et confrère Ahmed Achour n'est plus. Il s'est éteint hier à Alger à l'âge de 68 ans suite à un arrêt cardiaque.
Le défunt était un journaliste au long cours qui a traversé pratiquement toutes les étapes du développement de la presse nationale. Après de brillantes études au lycée et à l'université d'Alger, l'enfant d'El Harrach s'est installé dans la vie professionnelle comme dentiste. Une profession qu'il n'exerça pas longtemps car il a été vite rattrapé par sa double passion, le sport et le journalisme.
Il a rejoint très jeune les rangs de la prestigieuse rubrique sportive d'El Moudjahid où il apprit beaucoup aux côtés d'illustres journalistes comme feu Mokhtar Chergui, Abdelaziz Hassani, sans oublier Djamel Saïfi, Abderrazak Merad, Redouane Bendali, Omar Kharroum, Hamid Tahri et bien d'autres plumes qui ont marqué l'histoire du journalisme sportif. Il a essayé de concilier entre les professions (dentiste et médecin) en exerçant dans son cabinet de dentiste à Khemis El Khechna tout en faisant des piges à El Moudjahid et ses écrits étaient très appréciés et frappés du sceau de la qualité et du professionnalisme. Rapidement, il a gagné la reconnaissance à laquelle aspirent tous les journalistes. Il a accompagné la carrière de nombreux entraîneurs, joueurs qui ont écrit les premières pages de l'histoire du football algérien.
Le dentiste passionné de football jouissait du respect des acteurs du ballon rond pour son professionnalisme, son objectivité dans le traitement des matchs, affaires et dossiers du football. Il aimait le CR Belouizdad de la grande époque des Lalmas, Achour, Kalem, Salmi, Djemaa, Nassou, Abrouk, Zerrar, Hamiti et Hamid Boudjenoun... sans que cela ne se ressente dans ses écrits. Côté humain, il était sans pareil. Jamais un propos déplacé, une critique gratuite et méchante. Après 1990, il a quitté El Moudjahid pour rejoindre d'autres titres (Liberté, L'Expression, Le Temps d'Algérie dont il était chef de la rubrique sportive) et a couvert tous les grands événements sportifs durant les 40 dernières années. Ses amis et collègues garderont de lui, pour toujours, l'image d'un homme qui n'a pas dévié d'un iota de ses principes malgré toutes les vicissitudes de la vie et du métier.
Sa dernière couverture remonte au Symposium organisé par la FAF. Avec sa disparition, le journalisme a perdu une plume qui sera difficile à remplacer. Adieu mon frère, adieu l'ami. A partir d'aujourd'hui, il reposera au cimetière de Sidi Tayeb à El Harrach (Alger) aux côtés d'autres membres de sa famille où il sera inhumé après la prière du vendredi. En cette pénible et douloureuse circonstance, la rédaction sportive d'El Watan présente ses condoléances à son épouse, ses deux filles et à sa famille, partage leurs douleur et chagrin et prie Dieu Le Tout Puissant et Miséricordieux de l'accueillir en Son Vaste Paradis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.