Le kit "déontologique" du parfait policier    "Nous cueillons les fruits de ce que nous avons semé"    L'Etat algérien prépare des textes sur le droit d'asile    Une coopérative voit le jour    Le coup de starter    Les Chinois à la rescousse du tourisme algérien    L'accord sur le nucléaire iranien menacé    Une commission de l'ONU veut des poursuites pour crimes contre l'humanité    Une trêve qui ne dit pas son nom    Bounedjah en tête des buteurs    "Aucun contact avec Madjer"    La compétition a débuté hier à Tissemsilt    Les assurances de Ouyahia    "Tous les projets iront à leur terme"    Une tentative de contrebande déjouée à Sétif    Le groupe régale le public de la salle Ahmed Bey    Une trentaine de participantes attendues    La troupe de chants du Koweït à Ibn Zeydoun    Quels éléments de victoire pour des armées occupantes ?    Amnesty international pointe de multiples atteintes    Dans un contexte de crise : L'UGTA célèbre le 62ème anniversaire de sa création    Le ministère du Commerce lance une enquête    Raffinage du pétrole brut à l'étranger : Sonatrach procédera cette année à l'opération    USMA-MCA, que le spectacle soit au rendez-vous    Grâce au recettes publicitaires et de l'intégration de RTL : 2017 était une bonne année pour M6    JO 2018: Alina Zagitova remporte la première médaille d'or pour la Russie    L'armée découvre un énorme arsenal de guerre    Bedoui précise les conditions    Fonds provenant du marché parallèle : Les mesures des services publics donnent leurs fruits    Dans les wilayas de l'Ouest : Marche de protestation des médecins résidents    Pressions supplémentaires sur Benghabrit    Les mauvais payeurs seront sanctionnés    Décés du prisonnier politique sahraoui Mohamed el Ayoubi    Concernant les crises et le droit des peuples à l'autodétermination : Messahel affirme l'attachement de l'Algérie au règlement politique    Etats -Unis : Des enseignants armés, pourquoi pas ?    Programme des projections    «La qualité, secret de la réussite de l'ANP»    «Elles sont des instruments pour préserver notre patrimoine»    «Le fils du pauvre» de Mouloud Feraoun ressuscité    Ouverture des 1res journées nationales du théâtre réaliste de Tiaret    Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique    Ligue 2 Mobilis: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Consommation : Quand le blanc salit...    Les élèves désemparés    Le tourisme durable et l'écotourisme sont des outils puissants de développement économique    Il m'a fallu 37 ans d'expérience avant d'être le directeur du TRO»    MCA : Casoni : «On doit prendre notre revanche sur l'USMA»    Droits de l'homme: Le CNDH propose la révision du droit de garde de l'enfant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une diva à Alger
Récital de la cantatrice algérienne Faïrouz Oudjida
Publié dans El Watan le 18 - 01 - 2018

Ce récital a été organisé à l'Opéra d'Alger Boualem Bessaïeh par l'établissement Arts et Culture de la wilaya d'Alger, dans le cadre de la coopération et des échanges entre la capitale et la ville canadienne de Montréal.
La chanteuse lyrique a choisi pour son public des extraits adaptés au chant et au piano de classiques italiens, russes et français, montrant ainsi la puissance de sa voix et sa maîtrise du chant sur certaines pièces célèbres de l'opéra universel. Avec une voix de soprano, Faïrouz Oudjida a commencé son spectacle avec des classiques comme O sole mio, Non ti scordar di me ou encore Funiculi Funicula avant de passer à des compositions françaises, dont Habanera, tirée du célèbre opéra Carmen.
Cependant, certaines de ces pièces, habituellement interprétées avec des orchestres philharmoniques et des chœurs, ont perdu de leur puissance musicale, avec une orchestration limitée au piano.
Le rossignol et la rose et Mon sang brûle d'amour, romances écrites par des compositeurs russes avec des influences orientales, figuraient également au programme de cette chanteuse qui a représenté l'Algérie lors de plusieurs manifestations internationales.
En seconde partie du récital, le duo a présenté au public, relativement nombreux, un programme tiré du patrimoine musical algérien et transcrit pour un concert chant et piano, à l'image des succès du chanteur Idir, Sendou et Vava Inouva, qui ont été revisités pour en adapter la mélodie. Faïrouz Oudjida a également interprété Billah Ya Hamami, un classique du malouf, en version valse, ainsi que le succès Habaytek de la grande voix libanaise Faïrouz.
Ce spectacle s'est déroulé en présence des ministres de la Culture, Azzedine Mihoubi, de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, ainsi que du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. Plusieurs représentants du corps diplomatique accrédité à Alger ont également assisté à ce récital.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.