Le prix du masque ne "doit pas dépasser 15 dinars"    Débats sur fond de crise politico-sanitaire    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    8 nouveaux décés, les contaminations en hausse    3 candidats pour le poste de SG du FLN    Le journaliste Sofiane Merakchi quitte la prison    Le Maroc construit une base militaire à 1 kilomètre de la frontière avec l'Algérie    Covid19: commercialisation de masques à un prix ne dépassant pas 30 DA    PLFC 2020: mobiliser tous les moyens pour couvrir les dépenses supplémentaires    Le Général-major Said Chanegriha présidera mercredi un colloque sur le Covid-19    L'UA attachée au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Afrique-Covid19: l'ONU appelle au respect des pratiques démocratiques    Foot/Enregistrement sonore: la Fifa n'aura pas à s'impliquer directement    TRIBUNAL DE BOUMERDES : Le procès d'Abdelghani Hamel reporté au 2 juin    ASL AIRLINES FRANCE : Programmation de 5 vols vers Paris à partir d'Alger    DURANT LES DEUX JOURS DE L'AID EL FITR : Rezig confirme : ‘'la permanence respectée à 99,44%''    APOCE : Le prix du masque ne doit pas dépasser 15 DA    BOUMERDES : Distribution de 100 000 masques médicaux    Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis    AIN TEMOUCHENT : 301 contraventions pour non-respect du confinement    Le ministre des Finances présente le PLFC 2020 devant l'APN    Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    Covid19: 194 nouveaux cas, 171 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Une reprise graduelle et prudente    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un chantier d'une cité militaire contesté
Atteinte au périmètre sauvegardé de Béjaïa
Publié dans El Watan le 13 - 02 - 2018

Encore une agression au périmètre du secteur sauvegardé de la ville de Béjaïa.
Au début de la semaine en cours, un engin mécanique, escorté par des militaires, a été aperçu en train d'ouvrir une piste sur un terrain boisé situé au lieudit «Bridja», sur les hauteurs de la forêt des Oliviers.
Alertées, l'association Ardh (Terre), pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel de la ville de Béjaïa, et l'Association du quartier El-Qods ont réagi ensemble pour dénoncer une énième «atteinte à un site riche en potentiel historique et archéologique qui remonte à l'ère des Romains et des Hammadites».
Des photos prises sur place montrent des arbres arrachés et de grosses pierres déterrées, qui auraient servi à l'édification de structures antiques. Selon des informations recoupées, «un projet d'une cité militaire de plus de 40 logements est en voie de réalisation sur cette parcelle de terrain jouxtant la caserne militaire».
Les membres de ces associations ont affirmé que cet espace vert se situe en plein périmètre du secteur sauvegardé de la ville de Béjaïa. Contacté par nos soins, le président de l'Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel de la ville de Béjaïa, Zahir Bennacer, a exprimé l'indignation des habitants, ainsi que des membres associatifs, qui ont adressé une lettre aux responsables locaux.
«Nous avons envoyé ce matin (hier, ndlr) une correspondance à l'APC de Béjaïa, à l'APW, ainsi qu'au wali, pour nous renseigner sur la nature de ce projet, tout en affirmant que la nature juridique de ce terrain est domaniale», a déclaré Zahir Bennacer. Le groupe d'associations souhaite l'arrêt des travaux et la prise en considération du potentiel historique et archéologique du site.
D'aucuns estiment que si le ministère de la Défense ne peut pas être soumis à certaines règles et conditions d'urbanisme, cela ne l'empêche pas de prendre en considération l'avis des associations qui luttent pour la sauvegarde du patrimoine, ainsi que les recommandations du bureau d'études chargé de l'élaboration du plan de sauvegarde et de mise en valeur du secteur sauvegardé de la ville.
Pour rappel, ce n'est pas la première fois que ce groupe d'associations intervient pour alerter les autorités sur les convoitises qui existent autour de cet espace protégé. Ces dernières se sont mobilisées en juillet 2017 pour demander l'arrêt d'un projet de réalisation d'une salle polyvalente, dans le cadre de la construction d'un hôtel aux Oliviers, dont les travaux d'extension piétinaient le périmètre sauvegardé. Le wali, Mohammed Hattab, constatant les dégâts, a ordonné la suspension des travaux avant le déplacement d'une équipe du Centre national de recherches en archéologie (CNRA) qui n'a pas tardé à se déplacer sur le les lieux afin de déterminer les potentialités archéologiques du site.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.