Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Les explications de l'association des distributeurs    DEVISE ET LOGIQUE DE DIGNITE    Pourquoi un étranger pour évaluer le potentiel de notre domaine minier ?    Football - Ligue 1: Oran, Béchar et Chlef, pôles d'attraction    Ligue des champions d'Afrique : MCA - Buffles du Borgou, vendredi à 15h00 - Finir le travail à domicile    Adieu et merci l'Artiste    Cacophonie au sein du Comité contre le Covid-19: «L'acquisition du vaccin, en janvier, est une rumeur»    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    LABYRINTHES    Les prévisions de Météo Algérie    Poursuite de la baisse des contaminations    Plus de 7 quintaux de kif traité saisis    L'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le gouvernement examine la création d'un comité d'évaluation    Boukadoum appelle l'UA à assumer sa responsabilité face aux graves développements de la situation au Sahara occidental    Accord Opep+: poursuite des discussions mercredi avant la prise de décision finale jeudi    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les bases militaires de l'occupation marocaine    Une convention entre l'AADL et l'ANSEJ pour la gestion des citées "AADL 2020"    ANSEJ : le dispositif élargi à d'autres catégories outre les chômeurs    Le sergent-chef Lelmaya Sifeddine tombe en martyr au champ d'honneur à Jijel    Résolution du PE : le président du Conseil consultatif de l'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Sahara occidental : des partis politiques réitèrent leur soutien au peuple sahraoui    Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs    Houda Feraoun placée sous contrôle judiciaire    Décès de l'ancien archevêque d'Alger    Schalke : Bentaleb sort du silence au sujet de sa mise à l'écart    Foot / Ligue des champions : le CRB et le MCA pour finir le travail    «Pas d'avenir radieux en Afrique sans l'Algérie»    Bayon, un autre SUV en préparation    En effet..., que faire de la Ligue arabe ?    Culture: signature de contrats de performance avec les directeurs du TNA et huit théâtres    Le paludisme menace des dizaines de milliers de personnes    Les clubs de Ligue 1 soulagés    Les SG de 4 clubs convoqués devant la commission de discipline    Benrahma marque des points    Une contre-expertise indépendante bat en brèche la thèse de la police    L'opinion politique à l'appréciation des juges    "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier primé    HENRI TEISSIER, UN SEIGNEUR DE PAIX    "Impossible de supprimer le ministère des Moudjahidine..."    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TNA : Première édition d'un «Avril des dramaturges»
Arts et lettres : les autres articles
Publié dans El Watan le 10 - 03 - 2018

Décidément, le TNA est en train de s'engager dans une vivifiante ouverture, celle de ne plus être seulement l'aîné des Théâtres régionaux, sans rien qui l'en distingue significativement.
Mieux, il le réalise modestement, sans l'apparat de la période où Benguettaf le dirigeait et que tout ce que décidait le ministère de la Culture pour le 4e art était arrêté à son niveau. Pour d'aucuns, cela donnait l'illusion qu'il regagnait son lustre du temps de Mustapha Kateb, lorsque le TNA était la locomotive du théâtre algérien.
De la sorte, coup sur coup, il vient de se singulariser par deux initiatives qui le hissent du carcan de la routine. C'est la seconde qui est la plus intéressante, d'autant que sa cheville ouvrière connaît de l'intérieur le théâtre algérien. Il s'agit d'un «Avril des dramaturges» avec chaque année un plein feu braqué sur l'un d'eux, qu'il soit algérien, maghrébin, arabe ou africain.
Plusieurs noms sont déjà retenus : Tayeb Saddiki, Abdelkader Alloula, Alfred Faraj, Saadallah Wannous, Sony Labou Tansi, Azzeddine Madani, etc. Nous y reviendrons plus longuement. Pour ce qui est de la première initiative promouvant des études sur la pratique théâtrale en Algérie, ce qui est plus que louable, les premiers échos sont mitigés suite à son annonce.
En effet, pour éviter la pléthore, le concours fixe de telles conditions de participation qu'aucun spécialiste hors des rangs des universitaires ne peut y postuler. Cela est d'autant dommage que la qualité des études «académiques» sur le théâtre algérien, hormis un très petit nombre, fait que les praticiens tournent le dos à leurs auteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.