Les avocats reçus demain au ministère des Finances: Vers le dénouement du conflit ?    Gel des activités du Parti socialiste des Travailleurs: Le FFS et le PST dénoncent    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    La boîte de Pandore    Sahara Occidental: Guterres appelle à résoudre «une fois pour toutes» le conflit    Episodes de la scène politique tunisienne    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Mondial 2022 - Barrages: L'Algérie hérite du Cameroun    Nigeria -Tunisie, aujourd'hui à Garoua (20h00): Les Aigles de Carthage à l'épreuve    Burkina Faso-Gabon, aujourd'hui à Limbé (17h00) à chances égales    Explosion des cas de Covid et fermeture des écoles: Le Cnapeste reporte sa grève    Centre-ville, la Glacière et Hai Es Sabah: Sept dealers arrêtés, plus de 460 comprimés psychotropes saisis    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    Grève de trois jours des boulangers de Tizi Ouzou    Plusieurs mois sans Fati?    Depay dans le viseur    La Juve veut Vlahovic, mais...    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    «Ma rencontre avec la mort»    L'autre réalité du Covid    113 postes de formation en doctorat ouverts    L'Algérie compte 45,4 millions d'habitants    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Le projet de loi en débat au gouvernement    "Je demande pardon au peuple algérien"    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    Un colonel dans la ligne de mire    Parution du roman Les frères Abid de Saâd Taklit    Actuculte    «Dhakhira» Implosée    En deux temps, trois mouvements    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Déclassement de 44 ha de terres agricoles
Création de deux nouvelles zones d'activités à Tizi Ouzou
Publié dans El Watan le 21 - 03 - 2018

Des terrains agricoles d'une superficie globale de 44 ha ont été déclassés en vue de la création de deux nouvelles zones d'activités dans les communes de Draâ El Mizan et Tizi Ghenif, au sud de la wilaya de Tizi Ouzou.
Le décret portant déclassement de ces parcelles, au même titre que neuf autres superficies agricoles réparties sur le territoire national à l'effet de concrétiser les projets de zones industrielles et d'activités, a été adopté mercredi dernier par le Conseil des ministres.
Selon les informations fournies par l'administration de wilaya de Tizi Ouzou dimanche dernier à l'occasion de la session ordinaire de l'APW consacrée au point de situation des projets structurants, cette procédure vise à libérer le foncier domanial pour le mettre à la disposition des différents investisseurs et leur permettre ainsi d'implanter leurs projets.
La zone de Draâ El Mizan sera concrétisée sur 21 ha, alors que celle de Tizi Ghenif sera réalisée sur une surface de 23 ha, selon la même source. Le terrain devant être consacré à la réalisation de ces projets était initialement estimé à 117 ha, mais sa très haute potentialité agricole a fait que la superficie retenue pour recevoir les deux zones d'activités est réduite à 44 ha. Les opérations de mobilisation du foncier industriel impliquent aussi, en plus de la création de nouvelles zones, d'autres démarches entreprises par la direction de l'industrie et des mines (DIM) de la wilaya.
Il s'agit notamment de celles entreprises dans le cadre de l'assainissement juridique de ce même foncier à travers toutes les zones d'activités et industrielles existantes. Des mesures qui visent les investisseurs ayant bénéficié de lots de terrain au sein des ces espaces industriels, sans pour autant réaliser leurs projets d'investissements. 57 lots de terrain, dont 24 localisés dans la zone industrielle de Tala Athmane, à l'est de la ville de Tizi Ouzou, ont, à ce jour, été récupérés, selon les représentants de l'administration, s'exprimant devant les élus de l'APW.
La superficie totale de tous les lots repris est de plus de 22 ha, explique-t-on. L'opération de réattribution de ces parcelles est en cours, ajoutent les responsables, qui estiment le nombre actuel de mises en demeure notifiées aux investisseurs à plus de 70.
L'opération d'assainissement permet de pallier le manque d'assiettes foncières à travers la wilaya de Tizi Ouzou, d'ailleurs déploré par nombre d'élus à l'APW. Les demandes pour l'acquisition de terrains dans le but d'implanter de nouveaux projets d'investissements s'accumulent. Elles sont estimées par le wali à 207 pour la seule année 2017. Il existe aussi des investisseurs désireux de procéder à des extensions pour leurs activités, mais qui rencontrent des difficultés pour l'accès au foncier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.