La fin de la récréation !    Chelsea : Abramovich offre un gros chèque à Lampard    Massimiliano Allegri va patienter jusqu'en juin    OM – Villas-Boas: «Brahimi était dans nos plans, mais…»    Mobilisation exceptionnelle à Alger    Les marches dénonçant l'ingérence étrangère,"une preuve irréfutable" de la conscience du peuple algérien    OIT: "faire du travail décent une réalité pour la jeunesse africaine"    MDN: large campagne sanitaire pour les habitants de zones enclavées à Ouargla    PROGRAMME DE LOGEMENTS LPA : Les souscripteurs d'Alger convoqués fin décembre    A TAMANRASSET : Tebboune s'engage à faire de la wilaya un pôle touristique    CAMPAGNE ELECTORALE : La campagne de Benflis visée par un plan d'infiltration    MASCARA : Création d'une zone industrielle à Mohammadia    ANSEJ MOSTAGANEM : 352 projets validés en 9 mois    TISSEMSILT : Saisie de 80 kg de viandes blanches impropres à la consommation    BECHAR : Arrestation de 4 braconniers à Beni Ounif    SURETE DE WILAYA DE TIARET : 307 permis de conduire retirés en novembre    Cancer de la prostate : des spécialistes plaident pour "un dépistage de masse précoce"    Harbi s'attaque à l'Armée    Loukal rappelle en Egypte l'engagement de l'Algérie pour l'autonomie financière de l'UA     Championnats arabes de Cyclisme sur route: deux autres médailles pour l'Algérie en clôture de la compétition    Gaïd Salah : l'Algérie mérite de la part de ses enfants qu'ils demeurent la "forteresse impénétrable"    Sonatrach "qualifiée" pour évaluer les actifs d'Anadarko en Algérie    Le projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays adopté, un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Lutte antiterroriste: Une bombe artisanale détruite à Tlemcen    Jeux Paralympiques Tokyo-2020: l'Algérie candidate à l'organisation de deux tournois qualificatifs    La pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    JM Oran-2021 : la "nouvelle dynamique" des préparatifs de la 19e édition saluée    LOPIS: vulgarisation du contenu du guide scientifique au niveau des établissements éducatifs    Prix Assia-Djebar 2019: les noms des lauréats dévoilés    Les services de la Sûreté déjoue un plan de sabotage fomenté par le MAK    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    54 appareils distribués aux handicapés    Projecteurs braqués sur Vienne    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    ACTUCULT    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles de Aïn Témouchent
Actu Ouest : les autres articles
Publié dans El Watan le 31 - 03 - 2018


Aïn Kihal va doubler sa superficie irriguée
La daïra de Aïn Kihal est réputée pour sa production de blé dur et de légumineuses (lentilles et pois chiches), ces dernières couvrant 46% de ses 38 000 ha dont 83% de terres étatiques. Avec la livraison attendue de trois nouveaux petits barrages, elle va presque doubler sa superficie irriguée, ses 1400 ha devant passer à 2600. Dans cette zone montagneuse, comme dans le reste d'une wilaya aux très faibles ressources hydriques souterraines, cette augmentation constitue un progrès certain, qui profitera en particulier au maraîchage. En effet, si cette daïra, selon les chiffres de la DSA, produit actuellement quatre fois plus que ses besoins de consommation en maraîchage, la wilaya, elle, n'est pas auto-suffisante. D'où l'intérêt de renforcer l'hydraulique agricole, dans une wilaya où la pluviométrie est faible.
Le transport à Aïn Kihal, un casse-tête

La question du transport en commun se pose avec acuité dans la daïra de Aïn Kihal. Ainsi, les habitants de Aïn Tolba doivent, pour se rendre au niveau de leur chef-lieu de daïra, transiter par Témouchent, alors qu'il existe une route entre Aïn Kihal et Aïn Tolba. La réglementation ne prévoit aucun système d'intéressement d'un transporteur pour assurer ce service d'intérêt public. Le même cas se pose pour Aïn Laâlam, qui peut disposer d'une issue sur Sbaâ Chioukh, distant de 7 km, alors que son chef-lieu de wilaya est au double mais tout aussi inaccessible. Le désenclavement de ce village ne sera effectif que si les wilayas de Tlemcen et de Aïn Témouchent s'engagent dans l'ouverture d'une liaison qui aurait des retombées au plan socio-économique considérables pour les populations rurales. «Les 17 000 habitants de Sbaâ Chioukh avaient présenté cette demande à leur wali, mais il n'y a eu personne pour les écouter». Les habitants de Aïn Laâlam se demandent pourquoi les bus de la ligne Témouchent-Tlemcen, qui s'arrêtent à tous les villages, ne le font pas pour eux. «Ne sommes-nous pas, nous aussi, des Algériens ? Pourtant, on ne demande pas que les bus grimpent jusque chez nous, mais qu'ils fassent juste un arrêt sur la RN35, à l'intersection qui mène à notre village», ont-ils déclaré dans nos précédentes éditions.

Aïn Tolba : Les F1 construits lors du séisme de 1999 vont être attribués
Des logements type F1, réalisés à Aïn Tolba lors de la reconstruction suite au séisme de fin décembre 1999, sont inoccupés, en raison d'une décision présidentielle de ne plus en construire et de ne pas les attribuer. Ils n'ont pu être réunis deux à deux, à un F2 ou F3, comme imaginé alors. Les commissions de daïra d'attribution de logements les ont systématiquement ignorés depuis 2 décennies. Leur cas a été soulevé par un citoyen lors de la réunion de l'exécutif de wilaya à Aïn Tolba. En réponse, le chef de l'exécutif a instruit le chef de daïra, dans le cadre de la commission d'attribution qu'il préside, de les affecter à des personnes dans la solitude (veuves sans enfants, vieillards, etc.) qui ne prendraient pas prétexte par la suite de l'exiguïté du F1 pour réclamer un logement plus spacieux.
La commune d'Aghlal veut son marché
La commune d'Aghlal veut son marché. C'est le vœu exprimé au wali par un habitant de la commune. Sachant que cette agglomération est entourée de terres agricoles et que son tissu urbain est saturé, le chef de l'exécutif se tourne vers le maire, qui lui indique l'existence d'un cave viticole désaffectée qui pourrait faire l'affaire moyennant aménagement. «Ah, bon, il en existe encore ? Etes-vous certain qu'elle n'a pas été cédée ? Vérifiez d'abord». Un ange est passé. Dans l'assistance, on se regarde et on sourit : le précédent wali avait cédé à tour de bras tout le patrimoine urbanisable au prétexte de favoriser l'investissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.