«La détermination des populations, seule voie pour en finir avec un système»    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Real Madrid : Un énorme coup dur pour Zidane dans le dossier Hazard ?    Programme de classification et de restauration    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vaste programme de relance
Structures relevant de la cinémathèque algérienne
Publié dans El Watan le 02 - 05 - 2007

La Cinémathèque algérienne est en mouvement. Elle va enfin pouvoir jouer son rôle à travers une grande partie du pays : conserver et sauvegarder les supports cinématographiques, d'une part, et, d'autre part, répondre aux attentes des cinéphiles, à travers la promotion de différentes activités liées au 7e art.
C'est du moins ce qu'on peut espérer à court et moyen termes dans le cadre d'un vaste programme de relance des activités de cette structure actuellement en pratique dans différentes villes, selon les dires du directeur général de cette infrastructure, Kamel Bouzaza, interrogé par l'APS à Béchar. Ainsi, plusieurs salles répertoriées sont en cours de rénovation à Tiaret, Saïda et Béchar ou en cours de réalisation à Sidi Bel Abbès. Les wilayas de Khenchela et de Biskra ont bénéficié, pour leur part, de l'attribution de deux salles relevant de la cinémathèque. Ce programme de relance permettra, en plus, la rénovation de plusieurs salles. On prévoit donc le renouvellement de sièges, de tapisseries et d'équipements techniques numériques de projection (son et acoustique) répondant aux normes internationales imposées dans les espaces culturels et artistiques. La Cinémathèque de Constantine, qui attend ses équipements de projection, bénéficierait peut-être de ce programme pour enfin rouvrir ses portes au public, la rénovation de la salle étant achevée depuis plusieurs années. L'APS reprend aussi les propos du conseiller à la direction générale de la cinémathèque nationale, Namar Mohamed qui affirme que l'opération pilote, relative à la création au niveau de chacune des salles de Sidi Bel Abbès, de cybercafés, bibliothèques, vidéothèques et salles de conférences « dans l'optique de faire de ces sites de véritables espaces de rayonnement culturel », est appelée à être généralisée à travers l'ensemble des salles relevant de la Cinémathèque algérienne. Cette dernière, qui contribue à la conservation et à la sauvegarde d'un patrimoine de plus de 10 000 longs métrages et 5000 courts métrages, ainsi que d'autres supports cinématographiques, compte mener une opération de renouvellement des copies de ses fonds filmiques dont les productions nationales, afin de les pérenniser et de les sauvegarder. Par ailleurs, on prévoit la construction d'un blockhaus pour la protection des supports cinématographiques des aléas de la nature, et tout particulièrement du syndrome du vinaigre qui contribue à la détérioration des copies de films. Que de bonnes nouvelles pour les cinéphiles qui, à défaut d'avoir accès à de nombreuses salles de cinéma, pourront du moins accéder à celles relevant de la cinémathèque. Celles-ci sont censées organiser des cycles cinématographiques de grands réalisateurs du monde entier, organiser des projections-débats... et, pourquoi pas, susciter des vocations. C'est du moins ce qu'on espère.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.