Salon de l'agriculture et des industries agroalimentaires : La Safex reprend ses activités    Epuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER    Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L'énergie passe le relais à l'habitat    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    CRB : Aïboud contrôlé positif à la Covid-19    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Bouira : 80 hectares de couvert végétal dévorés par les flammes près de Tikjda    Boudouaou : Engorgement au chef-lieu    Boumerdès : Négligence à la cité administrative    Rezki Hamdi : L'«historien du peuple» s'en est allé    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    Cession des biens immobiliers de l'Etat: Plus de 747.000 dossiers régularisés    NA Husseïn Dey : Chaâbane Merzkane, le «messie» du Nasria    USM Bel-Abbès: Le wali à l'écoute des supporters    Lettres anonymes: Tebboune instruit les membres du gouvernement et responsables des corps de sécurité    Tlemcen: L'APW au cœur d'une polémique    Révision du code de l'information, Chaîne TV, publicité...: Les chantiers de Belhimer    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Bouira: Examens de rattrapage: plus de 600 étudiants concernés    Il chute du 1er étage    Libye, la rue imposera-t-elle sa solution?    L'INFORMEL    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DIPLOMATIQUE : Le président Tebboune opère un changement    BENBOUZID AFFIRME : ‘'La situation sanitaire en Algérie est stable''    REVISION EXCEPTIONNELLE DES LISTES ELECTORALES : Début de l'opération dimanche    Le général Medjahed quitte la Présidence de la République    Mali: appel à un retour rapide à l'ordre constitutionnel et une transition civile    Décès de l'historien Abdelmadjid Merdaci: Goudjil présente ses condoléances    Libye: levée "sous conditions" du blocus sur les champs et ports pétroliers    Affaire Prince Ibara: l'interdiction de recrutement infligée à l'USMA levée    Parution du livre "Béjaïa, terre des lumières" de Rachik Bouanani    Ligue 1-USMA: l'entraîneur Ciccolini attendu dimanche à bord d'un vol spécial    CAN U17 et U20 (Qualifications): les sélections nationales en stage en septembre    Quelque 3300 habitations palestiniennes démolies les six dernières années    L'alopécie    Les 4 samedis    La Facebook-Solidarité !    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    Paix et subterfuges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intoxications alimentaires
Près de 200 victimes à Sidi Bel Abbès et à Mascara
Publié dans El Watan le 22 - 07 - 2007

Le bilan des personnes intoxiquées jeudi dernier à Sidi Bel Abbès s'est alourdi vendredi, a-t-on constaté hier au niveau des différents établissements de santé de la ville. En effet, pas moins de 180 personnes ont été victimes d'une intoxication alimentaire collective, après avoir consommé des pizzas dans l'un des nombreux fast-foods du centre-ville.
Cinquante-deux d'entre elles ont été orientées, mercredi et jeudi, vers le service des maladies infectieuses de l'hôpital Hassani Abdelkader, alors qu'une vingtaine d'enfants, présentant des signes de fatigue et des douleurs abdominales, ont été admis au service de pédiatrie. Selon des médecins du CHU, quatre personnes dont l'état est jugé grave sont toujours placées sous surveillance médicale. D'autres victimes ont été évacuées vers le secteur sanitaire et autres centres de santé de la ville, où ils ont reçu les premiers soins. Leur nombre, selon une source proche de la direction de la Santé (DSP), avoisinerait la centaine. C'est dans la soirée de jeudi à vendredi que les victimes, toutes conviées à un mariage, ont été prises de diarrhées et de vomissement. Selon des témoignages, les ennuis digestifs des convives se sont déclarés en début de soirée. « Les symptômes observés chez les victimes sont principalement des maux de tête, de la fièvre, des vomissements, des douleurs abdominales et des diarrhées. Ces symptômes caractéristiques d'une intoxication alimentaire ont commencé à se déclarer jeudi, en fin de journée », selon une source hospitalière. Les résultats des analyses effectuées par les services sanitaires au niveau du laboratoire du centre hospitalo-universitaire (CHU) « sont attendus pour mardi ou mercredi prochain », confie-t-on.
18 cas à Mascara
Les analyses devraient permettre, ajoute notre source, de déterminer quel composant de l'aliment, avant ou après cuisson, peut éventuellement être à l'origine de cette intoxication. L'hypothèse d'une rupture de la chaîne du froid dans le processus de conservation des aliments a été évoquée. A signaler qu'une enquête a été diligentée par la police après la fermeture de l'établissement incriminé sur décision de la direction du Commerce. À Mascara, dix-huit cas d'intoxication alimentaire ont été enregistrés, ce week-end, au niveau de la localité de Ouled Amar, dépendante de la commune de Ghriss. Les victimes participaient toutes à une fête de mariage lorsqu'elles ont été prises de malaise. Admises à l'hôpital de Ghriss, les victimes ont reçu les soins nécessaires. Pour les besoins des analyses, certaines victimes demeurent toujours hospitalisées. « L'état de santé de ces dernières n'est pas préoccupant », confirmera une source hospitalière. Les causes exactes de cette intoxication n'ont pas encore été déterminées par les services concernés, tandis que des sources affirment que l'intoxication et due à la consommation de la pâtisserie avariée.
A. Souag, M. Abdelkrim


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.