Le pacte de l'alternative démocratique s'organise    Le Président préside un Conseil des ministres    Baptême de feu international pour Tebboune    Les Verts pour terminer premiers    70 % des cas subissent une amputation    Une centaine de harraga ont pris le large vers l'Italie !    Vers l'interdiction du téléphone portable dans les écoles algériennes !    Conférence internationale sur la Libye: arrivée du président Tebboune à Berlin    A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Ould Abbès plaide la folie    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    FFS : la réconciliation compromise ?    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    Large vague d'indignation    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Môme voit la vie en rose…
Cinéma-Cérémonie des Oscars 2008
Publié dans El Watan le 26 - 02 - 2008

48 ans après Simone Signoret, Marion Cotillard décroche l'oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d'Edith Piaf dans La Môme d'Olivier Dahan.
Déjà sacrée aux Golden Globes, aux Baftas et aux césars, Marion Cotillard a réussi un magnifique quarté en remportant dimanche soir, la prestigieuse statuette de la 80e cérémonie des oscars, à Los Angeles. « Maître Olivier Dahan, tu as bouleversé ma vie, vraiment », a lancé la jeune actrice en anglais, à l'adresse du réalisateur français de La Môme. « Merci à l'amour ! C'est vrai, il y a des anges, ici dans cette ville… », s'est-elle exclamée avant de quitter la scène en larmes. Une juste récompense pour l'actrice qui livre dans ce film une interprétation bluffante d'Edith Piaf, de ses jeunes années à la fin de sa vie. Simone Signoret était jusqu'ici la seule française à avoir obtenu cet oscar, en 1960, pour Les Chemins de la haute ville. Autre fait rarissime, après Sophia Loren en 1962, l'Académie couronne pour la deuxième fois une actrice étrangère pour un rôle dans une autre langue que l'anglais. La française profite ainsi de la vague des biopics (biographies filmées). Ainsi, parmi les neuf derniers oscars de la meilleure actrice, sept récompensaient des interprétations de femmes ayant existé. La lauréate 2007 n'était autre qu'Helen Mirren pour The Queen… L'Irlandais Daniel Day-Lewis est, quant à lui, reparti avec le prix du meilleur acteur pour son rôle de prospecteur pétrolier sans scrupules dans There Will Be Blood, sa deuxième récompense après My Left foot en 1990. Sans surprise, l'oscar du meilleur film a été à No Country for old men de Joel et Ethan Coen qui ont également remporté le prix du meilleur réalisateur. Le film avait déjà été récompensé un peu plus tôt dans la soirée à travers Javier Bardem, meilleur acteur dans un second rôle. Il est d'ailleurs le premier acteur espagnol de l'histoire à recevoir un oscar. Les acteurs européens visiblement à l'honneur, après Marion, Daniel et Javier, c'est la Britannique Tilda Swinton qui remporte l'oscar du meilleur second rôle féminin pour son personnage de femme d'affaires immorale dans Michael Clayton. L'ancienne strip-teaseuse, Diablo Cody, décroche le prix du meilleur scénario pour sa comédie détonante, Juno. Enfin, le drame romantique Reviens-moi avec Keira Knightley, nommé sept fois, se contente du trophée de la meilleure musique originale. Le petit rat qui rêvait de devenir chef cuisinier a séduit l'Académie, Ratatouille, repart avec le prix du meilleur film d'animation. En terme de nombre de trophées, La Vengeance dans la peau avec Matt Damon arrive deuxième derrière le film des frères Coen, avec trois prix techniques : meilleur montage, montage sonore et mixage. L'Académie composée de 6000 professionnels du 7e art a remis, dimanche soir, 24 prix au total devant un parterre de 3400 spectateurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.