Algérie-Maroc : la (maigre) réponse de Bouteflika à Mohamed VI    Ould-Abbès toujours secrétaire général    Arrestation d'un ex-maire et député    Le FLN et le RND en rouleaux compresseurs    Où est passé le dinar ?    Le renseignement douanier au menu du dialogue 5+5    Les Verts face à leur destin    «Je vois un changement par rapport au passé»    Taoussi vers la porte de sortie    Sachez que…    Création d'un centre de chirurgie pédiatrique en Algérie    Un trentenaire retrouvé pendu chez lui à Belkheïr    Entre blagues, caricatures et ironiques retours de bâton    Bab-el-Oued chouhada    Raser sa barbe ? Pas question !    Le temps n'a pas d'âge    Nouvelles d'Oran    24 heures    Football - Ligue 1: Le NAHD surprend l'ESS, l'ASAM respire    Lutte contre le commerce de stupéfiants: Six dealers arrêtés et des psychotropes saisis    Mostaganem: Des malades en danger    Pour la fréquence élevée d'effets secondaires: Retrait définitif de deux traitements anti-cancéreux    Qui a tué John Fitzgerald Khashoggi ?    Sécurité des vols: L'UGTA défend Air Algérie    ASM Oran: Sid Ahmed Slimani à la barre technique    Colloque sur la «Sira ennabawiya»: Plaidoyer pour l'unité dans l'Islam    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    La JSMB se neutralise à domicile avec l'ESM    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    La production du fer et de l'acier relancée    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cevital investit dans le tourisme à Béjaïa
Le nouveau challenge d'Issad Rebrab
Publié dans El Watan le 27 - 02 - 2008

Un complexe touristique d'envergure internationale pourrait voir le jour dans près de deux années sur la côte est de Béjaïa sous l'impulsion du groupe Cevital qui signe là son entrée dans le secteur du tourisme.
Béjaïa : De notre bureau
Issad Rebrab a jeté son dévolu sur la zone d'expansion touristique (ZET) d'Agrioune, dans la commune côtière de Souk El Tenine (30 km de Béjaïa). Le projet a déjà reçu l'aval d'une commission interministérielle siégeant au ministère du Tourisme, ainsi que le feu vert du Conseil national de l'investissement (CNI). Celui-ci statue sur les investissements dont la valeur s'étale à plus de 500 millions de dinars et a surtout prérogative de manœuvrer pour faciliter l'accès au foncier. L'on attend plus désormais que la délivrance du titre de possession puisque l'on ne sait toujours pas si l'assiette, grande de 26 ha, sera accordée en cession ou en concession pour voir amorcer le chantier. L'investisseur, dont le flair et l'efficacité ne sont plus à démontrer, se serait d'ailleurs engagé à tout réaliser durant les 18 mois qui suivent l'obtention du fameux document. Les cadres de la direction du tourisme et de nombreux professionnels du secteur ne cachent pas leur enthousiasme et saluent déjà la perspective d'une mise en orbite sérieuse de la destination béjaouie. Parce que le groupe réussit pratiquement tout ce qu'il fait et parce que la consistance du projet a de quoi séduire. La maquette du projet, exposée avec une dizaine d'autres intentions d'investissements nationaux et étrangers, aux dernières assises nationales et internationales sur le tourisme, aurait par ailleurs tapé dans l'œil de beaucoup de professionnels d'autant qu'on a là un investissement exclusivement dédié au tourisme. L'un des arguments les plus sûrs du projet en effet est qu'il réserve tous les espaces et les équipements à l'activité touristique alors que bien d'autres offres d'investissement, celles provenant du Golfe notamment, négocient des avantages immobiliers « spéciaux » qui leur permettent la vente des unités réalisées. Le projet du groupe Cevital, confié au bureau d'étude Artec (bureau d'architecture et d'engineering international basé à Dubaï), prévoit l'érection d'un hôtel 5 étoiles de rang international, des blocs d'appartements-hôtels standing et grand standing, un village de vacances et des chalets de différentes gammes, le tout devant mettre en exploitation quelque 2600 lits. Ces espaces résidentiels devraient s'encastrer dans un environnement qui doit également se structurer autour d'aires de loisirs - dont un parc aqualand avec piscines et toboggans - et des espaces de remise en forme et de balnéothérapie. Enfin, la maquette prévoit une série d'espaces commerciaux et culturels de luxe qui garantissent à l'ensemble diversité et harmonie, de même qu'une partie de l'oued Agrioune, l'un des plus importants que compte la wilaya de Béjaïa, devrait elle aussi connaître des aménagements pour accueillir des activités d'agrément. Le projet promet de générer 1300 emplois directs à sa mise en exploitation, sans compter le dynamisme qu'il ne manquera pas d'induire sur cette partie de la côte béjaouie. A noter que la wilaya de Béjaïa compte un ensemble de 11 ZET toutes situées sur la bande côtière et totalisant une superficie de 102 ha. Des zones qui restent jusque-là sous-exploitées malgré les demandes d'investissement qui atterrissent au niveau de l'administration. Les procédures d'attribution des aires foncières demeurent trop confuses et trop compliquées, y compris pour l'administration elle-même, selon des opérateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.