Golan occupé.. Les habitants du Golan dénoncent Washington    Eliminatoires CAN 2019 U23 (match aller).. Guinée Equatoriale 0 Algérie 0    ligue 1.. Lamine Kebir : «L'USMA a toujours son destin entre les mains»    Journée internationale des forêts.. Près d'un million d'arbres ont été plantés en Algérie    Festival «lire en fête» à Khenchela.. Grande affluence    Tébessa.. Deux bombes artisanales détruites    En amical hier à Paris.. La JSK s'incline face au Red Star (1-0)    JOURNEE NATIONALE DE L'AVOCAT : Nouvelle marche pour le respect de la volonté populaire    TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES DEFECTUEUX : Un danger pour les citoyens de Tiaret    PROTECTION DES VEGETAUX : Nouvelle alerte au mildiou à Ain Nouissy et Hassi Mamèche    Les différentes logiques du pouvoir de 1963/2019    MASCARA : Saisie de comprimés de psychotropes à Baba Ali    MOUVEMENT POPULAIRE : Bouabdellah Ghlamallah insiste sur l'unité nationale    La nuit a toujours peur du soleil    MINISTERE DE LA CULTURE : Abdelkader Bendamèche nommé directeur de l'AARC    Trucs et astuces    Un seul mot d'ordre : «Système dégage»    Pas de communication    Benzia et Slimani s'entraînent hors du groupe    Les 4 samedis    Rencontre avec une «bleue» des marches    «Libérez la télévision»    Intempéries: Des inondations et des routes coupées    CHU d'Oran: Lancement des travaux de rénovation du réseau AEP    Conflit OM-JSK: La FAF appelle les deux présidents à la sagesse    Chlef: Le commerce informel fait toujours parler de lui    Aéroport Ahmed Benbella: Saisie de 108 cartouches de cigarettes    Alors que les manifestants contestent toute ingérence étrangère: Paris émerveillée, Moscou prudente    Mohamed Mebtoul à Médiapart: «Bouteflika et sa clientèle continuent de mentir au peuple»    Blida: Collision entre un bus et deux camions, 1 mort et 11 blessés    La Ligue arabe dénonce la saisie des recettes d'impôts par l'occupant israélien    La solution de classe mondiale pérenne et performante pour l'efficacité énergétique des bâtiments AIRIUM    Prenez votre envol avec la technologie intelligente de LG    La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses    Tizi Ouzou au rendez-vous    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    La Guinée Bissau croit en la qualification    L'Algérie décroche 37 médailles dont 9 en or    Contrat de partenariat entre la Fédération algérienne et BP jusqu'en 2020    Meeting du Front El Moustkbal à Aïn Temouchent    Une autre étape du processus du règlement du conflit    Une production d'oeuvres sur fond de contestations    Une "conférence nationale" en avril pour dresser une "feuille de route"    Les explications de l'ambassade US    Des familles évacuées et plusieurs routes coupées    "C'est l'Algérie qui décide de son avenir"    L'Algérie est devenue un "exemple à suivre"    Création prochaine de la 1re école de musique militaire en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation
L'UGTA prépare la riposte
Publié dans El Watan le 01 - 12 - 2004

Les membres de la Fédération nationale des matériaux de construction, bois et lièges se sont réunis hier à la Mutuelle des produits de construction, à Zéralda, pour sortir avec des propositions et dresser un état des lieux de ce secteur au secrétariat général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA).
Les différentes fédérations affiliées à la centrale syndicale avaient été invitées par le secrétariat général de la centrale syndicale à donner leur position concernant le document établi par les services du chef du gouvernement intitulé « Remarques sur la stratégie industrielle au niveau des entreprises publiques ». Ainsi, l'UGTA affûte ses armes pour riposter à la vision du gouvernement relative à l'avenir du tissu industriel public, selon Mohamed Lakhdar Badredine, secrétaire national chargé des affaires économiques et des études. « Le but est de faire exprimer la base sur ce document dont l'UGTA n'a été destinataire que deux jours avant la tenue de la bipartite », a-t-il déclaré à ce propos. Une fois toutes les fédérations consultées, M. Badredine n'a pas exclu l'organisation, probablement au début de l'année prochaine, d'une conférence économique et sociale qui regroupera l'ensemble des syndicalistes tous secteurs confondus pour sortir avec une position commune sur la stratégie industrielle au niveau des EPE. Le syndicaliste a souligné que l'UGTA souhaite que les dossiers soient traités « au cas par cas » et que le gouvernement, qui du reste a affiché une disponibilité au dialogue, soit plus explicite en ce qui concerne la définition d'une entreprise stratégique. Le collaborateur de Abdemadjid Sidi Saïd s'est interrogé sur les critères qui déterminent une telle entité, rappelant au passage que, par le passé, de hauts responsables avaient indiqué qu'il n'existe aucune entreprise stratégique. Pour lui, il est dans l'intérêt des pouvoirs publics d'assainir la situation des entreprises publiques pour qu'elles soient en mesure d'être privatisables et de trouver preneurs. Dans le même ordre d'idées, il a affirmé que la disposition de la loi de finances 2005, qui prévoit la budgétisation des déficits des EPE, était à saluer. D'après lui, les déclarations du chef du gouvernement, selon lesquelles 1200 entreprises seront proposées à la privatisation mis à part les entreprises stratégiques, à savoir Sonatrach, Sonelgaz et la société de transport ferroviaire SNTF, ne veulent pas dire pour autant que le partenaire social a été mis devant le fait accompli. Par ailleurs, les travailleurs du secteur des matériaux de construction se sont prononcés contre « une privatisation sauvage et irréfléchie ». Ils appellent à une classification des entreprises. Ils considèrent en outre qu'« il est dans l'intérêt de tous de garder les cimenteries et le secteur ciment comme étant un secteur stratégique car ces entreprises sont restées productives malgré les années de la décennie rouge ». Il est souligné que la production, malgré ces aléas, n'a pas cessé de croître ou du moins à se maintenir sur le marché national.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.