Les chances d'accéder à une ère nouvelle sont certaines    Il a promis un staff gouvernemental jeune Quelle composition alignera Tebboune ?    Il annonce sa retraite politique Ali Benflis jette l'éponge !    Quel devenir pour le FLN et le RND ?    Ali Benflis annonce sonretrait définitifde la scènepolitique    En attendant l'avis du Conseil constitutionnel    Loi de finances 2020 : Quelle place pour les entreprises ?    L'APOCE met en garde contre une énorme baisse du pouvoir d'achat : Baisse de 70% des ventes des produits alimentaires et recul de 30% des activités ...    Classement 2019 des pays africains selon l'indice de développement humain du PNUD L'Algérie à la 3ème place en Afrique    Hausse de l'euro face au dinar    Royaume-Uni Des perspectives sombres pour Julian Assange ? L'image libérale de Boris Johnson n'est qu'un leurre    Donald Trump : "Notre problème n'est pas la Chine, c'est la Réserve fédérale !"    Brexit : Les constructeurs automobiles étrangers risquent de déserter le Royaume-Uni    Mondial des clubs: Monterrey et Al-Hilal en demi-finales    Angleterre (17e journée): Liverpool assure en championnat avant le Mondial des clubs    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: Le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Tourisme thermal à Mila : Un bon créneau pour investir    Deux étudiantes arrêtées    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: Un site archéologique à revaloriser    Paris : Une place porte désormais le nom de la chanteuse de raï Cheikha Rimitti    Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    L'épilogue, ce lundi !    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    Pas de grands changements en décembre    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Littérature : Parution :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion de la commission éxécutive nationale de l'UGTA
Djenouhat sera-t-il réélu au secrétariat national ?
Publié dans El Watan le 19 - 07 - 2008

Pour la première fois dans l'histoire de l'UGTA, le secrétariat national ne sera pas désigné par consensus mais sortira de l'urne après un vote à bulletins secrets.
Par le passé, le secrétaire général de la centrale syndicale proposait une liste à soumettre au vote pour uniquement la désignation des douze membres du secrétariat national. Sidi Saïd a apparemment décidé de rompre avec cette tradition en s'engageant, devant les cadres syndicaux, à organiser des assemblées souveraines qui choisiront dans la transparence leurs représentants. C'est donc aujourd'hui, à l'hôtel Es Safir, à Alger, que se tiendra la réunion de la première session de la commission exécutive nationale de l'UGTA, haute instance de l'organisation syndicale entre deux congrès, et ce, quatre mois après l'organisation du onzième congrès de l'UGTA.
Un congrès qui s'était achevé en queue de poisson, vu les remous et les tiraillements entre congressistes après l'annonce de l'élection d'un secrétaire national adjoint, poste créé à l'ouverture des travaux du congrès. Composée de 264 membres, la commission aura à élire ce matin les douze membres qui composeront le secrétariat national, en plus du premier secrétaire général, M. Sidi Saïd. Les futurs membres du secrétariat national qui sortiront de l'urne vont représenter les quatre régions du pays : il en est prévu quatre pour la région Est, trois pour l'Ouest, deux pour le Sud et quatre pour le Centre, dont Sidi Saïd. Dans cette course pour décrocher ces fameux postes, deux clans se livrent bataille depuis trois mois : il s'agit des syndicats qui s'opposent à la réélection de Salah Djenouhat à la tête de la commission chargée de l'organique et de ceux qui sont en faveur de son maintien. A titre de rappel, plusieurs rassemblements et sit-in ont été organisés par des représentants de différentes fédérations, exigeant le départ de Djenouhat de la tête de l'union de wilaya d'Alger. Nombre de remontrances sont retenues à l'encontre de ce syndicaliste militant du RND : il est accusé d'outrepasser ses prérogatives et d'agir dans l'illégalité puisque le congrès de l'union de wilaya n'a pas été tenu depuis 11 ans.
Une situation qui a mené, selon les syndicalistes, à une dispersion des rangs et à l'amoncellement des problèmes organiques dont la non-constitution de sections syndicales, l'absence de bureaux ou de secrétaires généraux de bureaux ainsi que le non-renouvellement de mandat pour les sections existantes. Il est également reproché à Djenouhat le non-respect du statut et du règlement intérieur puisque les désignations ont pris le dessus sur l'élection des membres de bureau ; on parle de « vide syndical » dû à l'absence de sections dans certaines entreprises, ce qui a facilité le licenciement de plusieurs travailleurs et la fermeture de ces entreprises. Ceux qui sont persuadés que Djenouhat est à l'origine de la fracture importante au sein de la centrale mènent des tractations depuis le lendemain du congrès, afin de disposer de la majorité à l'intérieur du secrétariat national. Par ailleurs, bon nombre d'observateurs n'arrivent pas à expliquer le renforcement de la commission exécutive qui a grimpé de 181 à 264 membres. Pourquoi une telle démarche qui ne répond à aucune logique, d'autant que l'UGTA a perdu du terrain après l'émergence des syndicats autonomes ? « On augmente le nombre de la commission lorsqu'on enregistre d'autres adhésions à l'UGTA. Or, dans ce cas de figure, l'UGTA a connu une saignée, un départ massif de syndicalistes qui ont rejoint les rangs des organisations autonomes. Alors, comment peut-on justifier ce renforcement ? », s'interroge un syndicaliste.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.