Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Oran: démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de psychotropes    Lancement d'un forum sur les technologies numériques dédié aux journalistes    Covid-19 : Nécessite d'adopter de "nouveaux modes d'enseignement" dans le Monde arabe    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE    Algérie/Italie: le comité technique chargé de la délimitation des frontières maritimes installé    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    Un terroriste abattu, 4 éléments de soutien et 11 narcotrafiquants arrêtés en une semaine    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Neghiz face à la presse    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Prorogation des promotions au 30 septembre    Les souscripteurs AADL protestent    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La fille des Aurès    Les non-dits    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Enfin l'électricité et le gaz    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre d'Algérie: le maire de Nice refuse de célébrer les accords d'Evian
Publié dans Ennahar le 23 - 02 - 2013


Le député-maire UMP (droite) de Nice (sud-est) Christian Estrosi a annoncé vendredi que sa ville n'organiserait aucune cérémonie le 19 mars, jour du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie au lendemain des accords d'Evian de 1962. Une loi du 6 décembre a institué le 19 mars comme "journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc". Christian Estrosi a réuni vendredi de nombreuses associations de rapatriés d'Algérie et d'anciens combattants pour leur annoncer son rejet de la commémoration. Une circulaire du préfet du département a demandé cette semaine aux maires "le pavoisement (ndlr, mettre des drapeaux) des bâtiments et des édifices publics" le 19 mars. Elle évoque aussi l'organisation d'une cérémonie au chef-lieu du département. "Je ne me plierai pas aux recommandations de cette circulaire et que la ville soit pavoisée. De la même manière, aucune cérémonie ne sera organisée dans la ville le 19 mars", a déclaré le maire de Nice devant un public conquis. "La signature des accords d'Evian, respectés unilatéralement par la France, marqua le début d'enlèvements et du massacre de plus de trois mille civils européens et soixante mille harkis", a-t-il souligné.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.