Les étudiants se démarquent    Déstabilisations cycliques    Reprise dimanche des discussions sur la transition    Une série d'attentats déjoués    L'Iran joue l'apaisement    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    Ce sera à Sidi Moussa et à Doha    El Bahia prépare la saison estivale    Extension du réseau de gaz 400 nouveaux foyers raccordés    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Les salaires impayés aux joueurs estimés à plus de 50 millions dinars    Ibbou en finale    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Nouveau secrétariat national pour le FFS    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    La troupe du Renouveau du théâtre amazigh demain à Tizi Ouzou    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Echauffourées entre jeunes et policiers    La présidentielle, un scrutin disqualifié d'avance    Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    USM Bel Abbès – MCA : Victoire impérative pour rester en Ligue 1    Oran : 25 blessés dans une collision entre un bus et une voiture    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    Société Générale Algérie : Concours Jeune artiste peintre    Haï Snawber ex-Les Planteurs: Démolition d'une dizaine de nouvelles constructions illicites    Et si c'était la solution ?    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    Baptême du feu pour Arkab!    Viande à 750 DA: c'est où M. le ministre?    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    Saisie de 5 quintaux de viande blanche avariée    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    6 civils tués lors d'un raid saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ambassadeur de la Turquie au forum Echaab : «Nous avons gelé toute relation avec Israël»
Publié dans Horizons le 26 - 06 - 2010

Depuis l'attaque israélienne contre la flottille humanitaire, les relations entre la Turquie et l'Etat hébreu ne sont pas au beau fixe. Et devant le rejet de ce dernier d'une commission internationale pour enquêter sur ce qui s'est passé dans les eaux internationales, le gouvernement d'Erdogan a décidé de geler toute relation avec Israël, dans tous les domaines. C'est ce qu'a indiqué hier l'ambassadeur de la Turquie, Ahmet Neçati Bigali en Algérie, au forum Echaab. «L'attaque de l'Etat hébreu contre la flottille est un acte terroriste. Mais c'est aussi un acte de guerre. Pour commencer, nous voulons saisir le droit international contre Israël.
Nous exigeons avant tout qu'une commission indépendante enquêtant sur l'agression israélienne soit créée regroupant des experts internationaux dont un expert turc», dit-il en démentant la rumeur selon laquelle un haut responsable turc serait en visite prochainement en Israël. «Il est vrai que nous sommes entrés en contact avec Israël pour la récupération de quatre avions dans le cadre d'un contrat purement commercial signé il y a plus de 6 ans mais je n'ai pas entendu parler d'une visite prochaine d'un haut responsable turc en Israël», assure-t-il.
Par ailleurs, l'ambassadeur fait part de l'intention de la Turquie de poursuivre ses efforts pour instaurer la paix au Proche-Orient. «La paix dans la région passera par celle de la Palestine. Nous continuerons à jouer notre rôle de médiateur pour permettre à cette région de progresser, et à briser le blocus imposé à Ghaza », souligne-t-il. Ce rôle de médiateur, estime dans son intervention le chargé de la communication du MSP, Mohamed Djoumaa, est une stratégie que le gouvernement turc a adoptée depuis 2002, à l'arrivée au pouvoir du parti de la justice et du développement (islamiste), pour se rapprocher du monde arabe. «A un moment de son histoire, la Turquie s'est détournée de l'Orient pour se rapprocher de l'Occident. Mais depuis 2002, la Turquie change de stratégie. Elle commence par régler ses problèmes avec ses voisins, la Syrie et l'Arménie notamment, l'Irak, l'Iran, … puis, contribue à régler les conflits entre ses voisins, avant d'aller à la rencontre du Maghreb. Elle a commencé par supprimer le visa entre elle et la Syrie et maintenant, elle espère faire de même avec l'Algérie», explique-t-il.
De son côté, Bachir Msidfa, expert en économie, revient sur les capacités d'investissement de ce pays, dont l'économie est classée 15e dans le monde. «Selon des prévisions, la Turquie sera 9e en 2017. Les Arabes ont tout à gagner avec ce pays qui enregistre 80 milliards de dollars d'investissements étrangers directs», souligne-t-il en déplorant toutefois que les relations entre les pays arabes et la Turquie ne soient pas plus développées à cause de la présence d'Israël dans la région ainsi qu'à cause des rapports diplomatiques et économiques entretenus entre la Turquie et l'Etat hébreu.
Concernant l'adhésion de la Turque à l'UE, l'ambassadeur affirme que «seul le temps nous dira si l'Europe tiendra ses promesses. On verra si l'Europe acceptera d'évoluer dans un système de multiculturalité ou si elle choisira d'être «un club chrétien». Mais nous savons déjà que l'UE a failli dans ses engagements internationaux, en permettant notamment à Israël d'enfreindre les lois et les droits internationaux», conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.