La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    SOLUTION CONSTITUTIONNELLE : Gaïd Salah présente les arguments de l'armée    L'ONM : « La période de transition instituée par l'article 102 a engendré un échec total »    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    Rien que la présidentielle...    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    60 participants à Sidi M'hamed-Benaouda    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Une attitude pour le moins équivoque    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Guerre commerciale : Tarifs douaniers, le "Guerre et Paix" de Donald Trump    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le public algérois déguste « Couscous comedy show de Montréal »
Festival Algérire
Publié dans Horizons le 03 - 05 - 2013


Musique, danse, magie et beaucoup d'humour étaient au rendez vous lors de la présentation, pour la première fois en Algérie, du spectacle « Couscous comedy show de Montréal » conçu et produit par le comédien franco-algérien Farès Mkidech alias « Uncle Fofi ». Présenté dans le cadre du programme de la première édition du festival du rire d'Alger, « Algérire » organisé par « Broshing events », ce spectacle a rassemblé sur scène cinq humoristes de différents horizons, un magicien québécois et un groupe de musique algérien devant un public venu nombreux. Originaire de Jijel, « Uncle Fofi » a très vite tissé la trame du spectacle et s'est positionné en maître de cérémonie et a établi une ambiance interactive avec le public, grâce à de petites imitations de son idole en matière d'humour algérien, Hadj Abderrahmane dit « L'inspecteur Tahar », avant de présenter les artistes qui l'entourent dans ce projet depuis 2009. Le premier comédien à monter sur scène est le jeune talent algérien, Zoubir Belhor, découvert dans un concours à la télévision qui a fait ses premiers pas dans le monde du stand-up avant de laisser place à la musique, humoristique d'abord avec Uncle Fofi, puis flamenco avec Nadjim Bouizzoul, du groupe « Labess » jeune chanteur et guitariste algérien vivant au Canada. Pour sa première scène dans sa ville natale, Nadjim Bouizzoul, accompagné des musiciens du groupe « Dey », a repris des classiques du défunt Kamel Messaoudi sur une mélodie flamenco. Le public algérois qui connaît le chanteur grâce à son album ou à son succès sur Internet était ravi de le voir revenir en Algérie et a réclamé au chanteur un concert à Alger. Dans le « Couscous comedy show de Montréal » il y avait aussi de la magie au programme avec un numéro de l'illusionniste québécois « Sébastien Louis XVI », qui a séduit par ses tours mais aussi par la musique, l'énergie et la mise en scène de son tour de scène. D'autres jeunes comédiens sont aussi venus égayer le spectacle d'« Uncle Fofi » avec une bonne dose de dérision comme l'Algérien Samy Amara ou la Tunisienne Samia Orosemane, dont les passages sur scène se basaient essentiellement sur la diversité culturelle des immigrés en France. Phil Darwin, humoriste originaire du Congo, qui connaît un grand succès dans les pays francophones avec son spectacle « Made in Africa », a lui aussi marqué son passage sur la scène offerte par « Uncle Fofi » avec un spectacle qui met en avant sa propre vision sur l'Algérie qu'il « porte dans son cœur depuis qu'il y était étudiant », un passage qui a séduit le public. Le festival du rire d'Alger « Algérire » s'est poursuivi jusqu'à hier avec un nouveau spectacle exclusif de Abdelkader Secteur ainsi qu'un spectacle de danse et de magie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.