Tripoli : 9 morts dans le bombardement d'un dépôt militaire    Crise libyenne : Alger et Tunis affichent leurs inquiétudes    Sports mécaniques : Le CSMB s'illustre    Delort, quelle bonne pioche de Belmadi !    BAC 2019 dans la capitale : Plus de 58 000 candidats    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Baghlia : Manque de transport public    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    La crise, c'est eux!    L'AACC s'oppose à la dissolution de l'Office central de répression de la corruption    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    114 comprimés psychotropes saisis, deux arrestations    Tlemcen: Un jeune tué à coups de couteau et de sabre    83,31% de réussite à la «5ème»    La saga judiciaire continue    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Quelques scénarios de sortie de crise    Recul des Bourses en Europe : L'impact des tensions commerciales se matérialise sur les marchés    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Mali : La liste des 23 enfin dévoilée    Le Sétifien Abdelmoumène Djabou signe pour deux saisons    «La situation actuelle du football africain m'inquiète et inquiète la FIFA»    Pour coopérer dans le secteur du gaz : "La Russie est un partenaire idéal de la Chine"    Pour renforcer prochainement la cartographie et la télédétection : Une caméra numérique de nouvelle génération à Oran    Hommage à Ahmed Kellil    Karim Djoudi et Amar Tou, placés sous contrôle judiciaire    Pourquoi les "actes de sabotage" contre les pétroliers ne profitent pas à l'Iran?    Le président déchu comparaîtra la semaine prochaine    ANP : Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection à la 3e Région militaire    Dialogue… ?    Des noms communs devenus des toponymes composés    Crise Libyenne : al-Sarraj préconise des élections avant la fin de l'année    L'ancien ministre des Transports Amar Tou mis sous contrôle judiciaire    Connexion perturbée et silence des autorités    La gendarmerie annonce un dispositif special    Plus de 420.000 Algériens schizophrénes    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    ACTUCULT    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La réglementation va être allégée
Investissement dans les energies renouvelables
Publié dans Horizons le 28 - 05 - 2013


Pour booster la mise en œuvre du programme de développement des énergies renouvelables (ENR) adopté par l'Etat, et qui vise la production de 12.000 MW pour le marché national à l'horizon 2030, la réglementation régissant ce secteur a été modifiée. Dans ce cadre, deux avant-projets de décrets sont en cours de promulgation. Le premier fixe les conditions d'accès aux avantages relatifs aux coûts de diversification de la production d'électricité. Le deuxième a trait à la certification d'origine de l'électricité. C'est ce qu'a fait savoir Mme Wassila Atimene, sous-directrice des autorisations et concessions auprès de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg) lors de son intervention, hier, dans le cadre du rendez-vous d'affaires organisé par la Chambre algéro-allemande de commerce et d'industrie (AHK), sous le thème « Le photovoltaïque et son intégration dans le réseau ». Une fois le décret signé, le principe de l'appel d'offres dans le créneau des énergies renouvelables sera complètement abrogé. Le projet de loi prévoit, en effet, l'instauration d'un nouveau mécanisme qui fera bénéficier tous les producteurs éligibles des tarifs d'achat garanti. En clair, le producteur d'électricité va vendre exclusivement l'énergie aux sociétés des distributions dépendant de la Sonelgaz respectant un tarif préférentiel dont le seuil sera fixé par le ministère de l'Energies sur proposition de la Creg. « Le tarif d'achat garanti est fixé sur toute la durée du contrat, qui s'étale de 15 à 20 ans, avec une révision éventuelle, au bout de la cinquième année, en fonction du potentiel réel mesuré sur site et des technologies installées », a expliqué la même responsable, avant d'ajouter que la condition sine qua non pour bénéficier des avantages spéciaux relatifs aux coûts de vente, l'électricité produite à partir des énergies renouvelables doit être injectée dans le réseau de distribution et non pas à l'autoconsommation. « Le producteur d'électricité renouvelable est assujetti également aux mêmes conditions financières que celles du régime commun pour le raccordement au réseau de transport ou de distribution d'électricité, au financement par le gestionnaire du réseau de transport de l'électricité des 50 premiers kilomètres du raccordement et au financement par le gestionnaire du réseau de distribution de l'électricité des 5 premiers kilomètres du raccordement », a-t-elle mentionné, avant de préciser que les filières concernées par ces dispositions sont également identifiées. Il s'agit, entre autres, du solaire photovoltaïque et thermique, de l'Eolien, du géothermique, de la petite hydraulique, de la biomasse, de la valorisation des déchets et des installations de cogénération dont la puissance est supérieure à 50 MW. « Le délai de traitement du dossier de l'investisseur ne doit pas dépasser deux mois », a affirmé Mme Atimene. De son côté, Ali Zatout, ingénieur d'études principal à la DG de la Stratégie et de la prospective auprès de la Sonelgaz, a présenté aux différentes sociétés allemandes intéressées, à plus d'un titre, par le programme de développement des ENR, les tenants et les aboutissants de la stratégie appliquée indiquant que l'objectif est d'atteindre un taux d'intégration de 60% en 2020. Dans ce contexte, il a cité les projets en cours de réalisation, comme la construction d'une usine de montage de module (PV) d'une capacité de 200 MW, la construction d'une ferme éolienne de 10 MW dans la région d'Adrar et l'électrification de 16 villages en kit PV individuel.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.