Dans les starting-blocks    Son procès en appel programmé le 23 janvier: Sit-in de solidarité avec le journaliste Adlène Mellah    Walis de la République : chacun d'eux a compris qu'il était sacrifiable!    Fiscalité locale: De nouvelles prérogatives pour les APC    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Football - Ligue 1: Le CRB dos au mur, le leader et son dauphin en expédition    Volleyball - Coupe d'Algérie - Tour préliminaire: Les cendrillons en quête d'exploits    Affaire de la petite Nihal: L'enquête des gendarmes achevée    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Je suis certain que je doute !    Aïn Temouchent: La journée des communes à Aghlal    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Sensibilisation sur l'opération des déclarations annuelles des salaires et des salariés    Les cours du pétrole stables en Asie    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Les arbitres des équipes algériennes connus    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les chasseurs tirent la sonnette d'alarme    69 millions DA pour des projets de développement à Aïn Sidi Chérif    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Le secteur de l'assurance automobile domine sur celui des catastrophes naturelles    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    L'operette séduit le public tlemcenien    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    Les députés britanniques le rejettent massivement    Le Snapo accuse les importateurs "véreux" !    Les Algériens indésirables en France ?    Vers la réforme du Bac    Commerce : Tout sur les soldes d'hiver 2019 qui débuteront demain à Alger    Avec 280 000 places pédagogiques pour la rentrée de février : Engouement croissant pour la formation professionnelle    Ressources en eau : Une demande annuelle de 12,9 milliards de m3 à l'horizon en 2030    Gouvernance vertueuse    Après les 4 000 logements distribués à Alger : 40 000 seront distribués à travers le pays avant la fin du mois en cour    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    En exil depuis 28 ans: Il y a 27 ans, Mohamed Boudiaf revenait en Algérie pour présider le Haut-Comité d'Etat    Le sociologue Nacer Djabi interdit de tenir une conférence sur les mouvements amazighs    Djisr El Djazair" : La rencontre d'Alger, le 26 janvier au Mama    Le fauteuil qui attise les appétits    Baghdad Bounedjah sacré    Tahrat forfait face à la Gambie    Enquête au FLN    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Son fondateur était un converti
Djamaâ Safir
Publié dans Horizons le 30 - 06 - 2014


Cette mosquée qui, selon les inscriptions transcrites sur la devanture de l'édifice, plus précisément au-dessus de la porte d'accès, a connu trois phases d'évolution. Elle fut construite puis reconstruite et enfin réhabilitée. Située à l'angle de la rue des frères Bachara et Abdelhamid-Roudne (ex-rue Kléber), cette mosquée a été fondée en 941 de l'année hégirienne (1534 après J.C.) sur l'ordre du caïd Safar Ben Abdallah. Le caïd Safar d'origine chrétienne s'était converti à l'Islam et avait été promu général par Kheïreddine Barberousse. Elle fut reconstruite par Baba Hassan en 1791, en se référant au schéma et plan de la mosquée Ketchaoua. Une des inscriptions nous apprend que le monument fut construit en un temps record de neuf mois. Une autre épigraphe indique que le Dey Hussein la rebâtit en 1827. A l'origine, Djamaa Safir était érigé sur la partie haute de La Casbah qu'on appelait « El Djebel ». A l'époque, l'édifice était considéré comme étant à l'extérieur d'Alger. Le quartier où elle se trouve était alors un lieu presque inhabité, loin de l'activité de la cité qui grouillait comme une ruche. L'apparition plus tard des habitations venues se greffer tout autour, l'ont noyée dans la citadelle. Seule Djamaâ Sidi Ramdane surplombera La Casbah. Cette mosquée est remarquable par sa coupole octogonale, ses colonnes anciennes et son mihrab tapissé de jolies faïences persanes. Le minaret est réalisé selon un plan octogonal d'origine orientale, mais qui commence à influencer le style maghrébin. Les terrasses des galeries qui entourent la coupole centrale reposent sur des voûtes d'arêtes de construction plus simple et d'un meilleur effet. Seul le mihrab introduit une note de richesse et de couleur par son ornement en céramique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.