"Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    PROTECTION CIVILE : Session de formation au profit d'une délégation tunisienne    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Le ministère des Affaires étrangères célèbre la journée nationale du Chahid    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Industrie automobile: les étrangers ne seront pas obligés de s'associer à un partenaire local    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    Une fatalité ou un choix de facilité ?    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    France : Les incidences positives de l'immigration    En bref…    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    La diseuse de choses «vraies» !    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    DRB Tadjenanet: Le Difaâ dans l'œil du cyclone    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouteflika actualise les défis pour la jeunesse
Commentaire
Publié dans Horizons le 19 - 05 - 2015


Tout en rendant hommage à l'action des étudiants le 19 mai 1956, en tant que moment illustre du mouvement de libération, le message du président Bouteflika appelle les jeunes d'aujourd'hui à prendre exemple sur leurs aînées et à s'imprégner des valeurs patriotiques que le geste historique a cultivées. La célébration de cet événement, qui a vu des lycéens et des étudiants déserter les bans des lycées et des universités pour prêter main forte à la Révolution, devrait servir à exprimer à la fois fidélité et reconnaissance. Mais doit être aussi le lieu de méditation et d'enseignement. « Cette date que nous célébrons renvoie, en effet, aux épopées d'une jeunesse révoltée qui a répondu à l'appel du devoir de libération de la patrie, armée d'une volonté inébranlable et d'une ardeur patriotique sans faille », a écrit le chef de l'Etat. C'est cette flamme nationaliste qu'il est demandé aux étudiants d'aujourd'hui de maintenir vive pour la transposer dans les valeurs du travail et du sérieux en tant que « garants de la réussite et du progrès dans tous les domaines ». C'est pour permettre ce ressourcement que l'évocation de l'histoire est importante. Elle relève même d'un devoir national car, pour le président de la République, « l'une des grandes finalités de cette remémoration est sans doute d'encourager nos jeunes étudiants à persévérer sur la voie de leurs aînés qui doivent être leur source d'inspiration (...) pour pouvoir relever les différents défis qui se posent à nous tous ». En plus de l'hommage qu'il y a lieu de rendre pour les sacrifices consentis. L'évocation prend son sens aussi dans l'opportunité de mettre en valeur l'acquisition du savoir pour la réalisation du développement du pays. « Il s'agit en effet d'adhérer pleinement et sérieusement au processus de développement global, autant d'exigences qui découlent de jour en jour des réformes en cours. Il n'est de besoin de dire que notre but définitif est celui d'élever notre pays au plus haut rang du progrès et du développement. Il est évident que le progrès des nations est tributaire des connaissances qu'elles produisent, diffusent et utilisent », lit-on encore dans le message présidentiel. Rapporté au contexte d'aujourd'hui, l'engagement des jeunes au cours de la Révolution, qui a apporté une plus value au combat libérateur, il s'agit de s'impliquer dans l'effort du développement en mettant l'intérêt national au-dessus de toute considération idéologique ou partisane. « Il incombe à nos étudiants, aujourd'hui, et aux jeunes de leur génération, qu'ils soient dans les villes ou dans les régions rurales, de se placer aux avant-postes de notre société et de mobiliser leurs énergies au service de leur patrie et de son progrès, loin de toute fracture idéologique ou partisane ou de toute autre forme », préconise le chef de l'Etat. Le rôle de l'université et des universitaires est au cœur même de cet enjeu, d'où les moyens accordés au système de formation et à la scolarisation massive.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.