Protection à vie pour les magistrats militaires    La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Les prix à la merci des conflits sino-américains    Je ne peux pas soutenir une idéologie qui se fonde sur un privilège juif et la persécution des Palestiniens    Vaincre la Résistance, des chimères d'Israël    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    Une marche pacifique pour revendiquer la relance du projet du Centre anti-cancer    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Quand le FLN joue la diversion    Benlameri boycotte l'entraînement    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Pas de solution pour Neymar    La Fifa prendra en compte le classement de décembre    Un mouvement de redressement pour destituer Djemaï    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Des professeurs de médecine dénoncent une ruse    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    L'Algérie, invité d'honneur de la 42e édition    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chez lui, le Chili pourrait bien faire le hold-up
Copa America
Publié dans Horizons le 24 - 06 - 2015

Devant son public et emmené par le duo Arturo Vidal-Alexis Sanchez, le Chili est l'équipe qui a produit la plus forte impression avant les quarts de finale de la Copa America 2015, qui ont débuté dans la nuit de mercredi à jeudi. L'Argentine, avec un Lionel Messi relativement discret, et le Brésil, sans Neymar, suspendu sauf coup de théâtre jusqu'à la fin du tournoi, sont toujours en course et pourraient se retrouver lors d'une demi-finale alléchante et explosive.
Le Chili et la Bolivie en forme
A la grande joie des 45.000 spectateurs de l'Estadio Nacional de Santiago et de tout un pays, la « Roja » en a fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires d'un groupe A, il est vrai relativement faible. Elle a débuté son tournoi par un succès sérieux devant l'Equateur (2-0), avant de se faire surprendre par le Mexique (3-3), puis de corriger la Bolivie (5-0). Le Chili a de loin la meilleure attaque du tournoi, avec dix buts, dont trois pour le seul Vidal, dont la virée nocturne et l'accident de voiture n'ont pas perturbé outre mesure son équipe. Avec Sanchez et Eduardo Vargas en grande forme, le Chili peut viser haut. Invitée-surprise des quarts de finale, la « Verde », dont le seul succès en Copa America a été acquis à domicile en 1963, n'a plus besoin d'évoluer en altitude pour asphyxier ses adversaires. La Bolivie a signé face à l'Equateur sa première victoire (3-2) en Copa America depuis 18 ans, mais elle devrait avoir du mal à aller plus haut.
L'Argentine et le Brésil encore en rodage
Gerardo Martino ne manque pas d'options offensives, mais le sélectionneur de l'Albiceleste ne semble pas encore avoir trouvé la bonne combinaison. Sa tâche est compliquée par l'état de fatigue de Lionel Messi, dont la contribution se limite pour l'instant à quelques éclairs en première période de chacun des trois matches de poule. Mais Angel Di Maria et Sergio Agüero sont eux en forme et pourraient mettre fin à une disette de titre de 22 ans. Il se passe toujours quelque chose avec la « Seleçao » : un an après son désastreux Mondial-2014, elle a frôlé l'élimination et a perdu son capitaine Neymar, incapable de se contrôler après la défaite contre la Colombie (1-0). Dos au mur face au Venezuela pour un match qu'elle devait absolument gagner, elle a montré son meilleur visage grâce au revenant Robinho et l'infatigable Dani Alves (2-1). Mais sans l'étincelle Neymar et avec une défense parfois fébrile, le titre pourrait être difficile à décrocher.
Le Paraguay et le Pérou imprévisibles
Lucas Barrios a déjà marqué deux fois et Nelson Valdez semble avoir trouvé une seconde jeunesse, mais la défense des « Guaranis » est facilement prise de vitesse. Mais attention, il y a quatre ans, le Paraguay avait atteint la finale, sans gagner le moindre match (qualifications aux tirs au but en quarts et demi). Avec des joueurs d'expérience, comme Paolo Guerrero, Jefferson Farfan et Claudio Pizarro, le Pérou peut surprendre, surtout qu'il affronte la Bolivie, l'adversaire a priori le plus faible des huit équipes encore en lice.
La Colombie et l'Uruguay décevants
Mais où sont passés James Rodriguez et Radamel Falcao ? Le premier n'est que l'ombre du joueur qui a marqué 19 buts en championnat d'Espagne sous le maillot du Real Madrid, le second poursuit sur la lancée de sa saison ratée à Manchester United. Les « Cafeteros » ont sur le papier un effectif qui peut viser le titre, mais leur parcours est semé d'embûches avec l'Argentine d'abord, éventuellement le Brésil ensuite. Difficile de remplacer Luis Suarez et Diego Forlan, deux des meilleurs buteurs de l'histoire du football « charrua » : le premier finit de purger sa suspension pour avoir mordu Giorgio Chiellini lors du Mondial-2014, le second a pris sa retraite internationale. Le tenant du titre espérait beaucoup d'Edinson Cavani mais le « Matador » est pour l'instant resté muet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.