réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



« Constantine, mémoire d'un théâtre », une plongée dans l'histoire du TRC
Publication
Publié dans Horizons le 13 - 11 - 2015

Avec son ouvrage « Constantine, mémoire d'un théâtre - 1974-2014 », Mohamed Ghernaout offre une exquise plongée dans l'univers du théâtre régional de Constantine, de sa riche histoire, de ses pièces culte et de ses troupes mythiques formées d'artistes exceptionnels. Luxueusement relié, aéré, d'une lecture facile, constellé de photographies dont quelques-unes constituent de précieux documents, le livre de Ghernaout, rédigé en langue arabe, ne manquera sûrement pas de faire verser quelques larmes aux plus nostalgiques, de tous ceux qui n'ont jamais oublié « Etbaâ Ifessed Etbaâ » de Ben Johnson, une pièce mise en scène en 1974 par Noureddine El-Hachemi, servie par une distribution à faire rêver avec, entre autres comédiens, Sonia, Mohamed Fellag et Dlamel Marir. Fruit d'un énorme travail de recherche, l'ouvrage, qui reproduit toutes les affiches des pièces montées par le TRC depuis sa création (il a succédé au TRAC, ou théâtre régional de l'Est), donne, en plus d'un résumé, une fiche technique détaillée de l'œuvre, de sa distribution, de ses auteurs et même des techniciens qui l'ont « fabriqué » loin des feux des projecteurs. De « Hada Idjib Hada » d'Amar Mahsen (1976) avec, comme vedettes, entre autres comédiens, Djamel Dekkar, Fatima Helilou, Abdelhamid Habbati et autre Allaoua Zermani, à « Sanaâ El Khayal » de Yacine Tounsi (2014), avec Salah-Eddine Torki, Hamza Litim et Yasmine Abassi, en passant par les inoubliables « El Boughi » de Hassan Boubrioua (2003), avec Fatiha Soltane, Nadia Talbi et Abdelhamid Habbati, « Khatt Ermal » de Amar Mahsen (1993), avec Hassen Benzerari, Allaoua Zermani et Smaïl Hamlaoui (1984), « El Adjouad » de Mohamed-Tayeb Dehimi (2011), avec Mohamed Delloum et Hassan Benaziz, « Rih Samsar » d'Amar Mahsen (1979), avec Antar Hellal, Abdelhamid Hebatt et Aïssa Reddah, et tant et tant d'autres reliques, l'auteur embarque le lecteur dans une machine à remonter le temps dont il n'est pas facile de descendre. Le livre de Ghernaout ne manque pas non plus de remettre en lumière ces comédiens et ces comédiennes qui « crevèrent » les écrans de télévision avec la série culte « Aâssab oua Aoutar » que l'on cherche encore (et que l'on devrait chercher encore bien longtemps) à égaler.
Pour donner un caractère encore plus complet à son livre, Mohamed Ghernaout, actuel responsable de la communication du TRC, a illustré son ouvrage (en distribution gratuite) des photographies de tous les comédiens qui ont foulé les planches des théâtres du pays (et d'ailleurs) sous les couleurs du TRC. Des acteurs talentueux à l'image de Sid-Ahmed Agoumi, Noureddine Bechkri, Atika Belazma, Abdelkrim Boukaârar, Fouzia Mezhoud, Sonia Mekkiou, Yamina Djelloul, Chaba Yamina et autres Tin-Hinan, Hassan Benzerari, Allaoua Zermani et Antar Hellal, sont ainsi rappelés au bon souvenir des lecteurs.
Mohamed Ghernaout (56 ans), diplômé de l'Ecole nationale des beaux-arts, aura laissé, pour la postérité, plus qu'un simple livre : un véritable et précieux outil de référence pour tous les férus du 4e art en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.