"Makanch l'vote, diroulna les menottes"    Le P/APC de Mekla suspendu par le RCD    Marche pour la libération des détenus d'opinion    Les proches de Hamrouche ne chôment pas    128 milliards de centimes de créances à recouvrer    Plus de 3 200 demandeurs d'emploi placés depuis janvier    L'étrange décision du ministère de l'Enseignement supérieur    2 000 logements seront réceptionnés à Jijel d'ici décembre    Le centre et le nord du Mali sombrent dans la violence    Vent de révolte contre le pouvoir militaire d'al-Sissi    Amnesty fustige l'usage excessif de la force par la police    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 5ème journée    Chérif El-Ouazzani prend deux matches    Al-Badri nouveau sélectionneur    Le labyrinthe    À tout jamais…    L'Algérie 4e en Afrique et 38e au niveau mondial    Les systèmes d'irrigation au cœur de la visite ministérielle    Il sauve 2 vies et perd la sienne    Perturbation en alimentation en eau potable    Plusieurs carences relevées à Ras El-Ma    Ouverture demain    Les problèmes et les enjeux du 6e art en débat    Les luttes citoyennes racontées autrement    Des ONG progressistes soutiennent le "hirak"    En France : quand un anti-raciste noir est accusé de racisme    Réfléchir sur le temps long pour comprendre les enjeux du présent    Une rencontre amicale face à l'Albiceleste pour très bientôt ?    CRB : Plus qu'une rencontre, un classique    Quel Président pour les Algériens ?    En bref…    47 harraga secourus au large d'Oran    Skikda: Protesta des travailleurs d'ALTRO    Pour «menace et destruction de documents officiels»: Le SG du FLN en prison    Tizi-Ouzou, Béjaïa: Protesta des avocats    Amnesty International dénonce le «blocage de l'accès à Alger»    Chlef: Ouverture d'une école privée    Constantine - Six individus arrêtés: Ils ont dépouillé les magasins généraux de l'APC de Constantine    De l'optimisme, de la vie !    Les manifestants maintiennent le cap    Les explications de la DGSN et du parquet    10 postulants ont retiré les formulaires de souscription    Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Salon du Sport et de la remise en forme    Décès de l'ancien président Zine el Abidine Ben Ali    Le miroir enchanteur d'une belle époque    L'AMBASSADEUR LEE EUN-YONG REVELE: 2,5 milliards de dollars d'échanges entre l'Algérie et la Corée    AIGLE AZUR : Quatre candidats pour reprendre la compagnie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prédominance de la coopération étrangère
Secteur des transports
Publié dans Horizons le 30 - 12 - 2015

Le secteur des transports s'est caractérisé durant l'année 2015 par la signature d'une multitude de conventions de coopération avec plusieurs pays, notamment l'Espagne, la France, l'Italie, le Portugal, la Suisse, la Chine... Cette coopération porte sur le transfert du savoir-faire, la formation, l'assistance technique, la création de sociétés mixtes, le jumelage, l'expertise, l'ouverture de nouvelles lignes maritimes... Une coopération qui englobe tous les segments du secteur des transports, en l'occurrence l'aviation civile, le transport maritime, le rail et les routes. Le secteur des transports a également bénéficié de nombreuses acquisitions en vue de moderniser ses équipements notamment en matière de flotte maritime avec l'achat de nouveaux navires, de logistique pour le rail. Des réalisations qui s'inscrivent dans le cadre de l'amélioration des prestations de service et de la modernisation du secteur tous azimuts.
12 janvier 2015
Renforcement de la flotte : La Cnan réceptionne un nouveau navire de marchandises
Après l'acquisition de quatre navires de marchandises par la Cnan Nord, la Cnan MED a réceptionné, en janvier dernier, un nouveau bateau destiné à renforcer sa flotte. Gouraya, c'est ainsi qu'est baptisé ce navire d'occasion construit en 2010, d'une capacité de 10.000 tonnes. Une acquisition qui entre dans le cadre du programme de renforcement et de modernisation de la flotte algérienne qui ne participe, actuellement, qu'à 1% dans le transport des marchandises. Un taux qui coûte cher à l'Algérie, soit entre 500 et 600 millions de dollars par an. Les pouvoirs publics ont donc décidé de renforcer la flotte par l'acquisition de 25 navires de marchandises ce qui coûtera 56 milliards de dinars à la Cnan Group. Avec la réception de quatre navires par la Cnan Nord, la flotte algérienne compte aujourd'hui, avec le Gouraya, cinq bateaux.
31 mars 2015
Salon international des transports et de la logistique de Paris : Première participation de l'Algérie
L'Algérie a participé pour la première fois au Salon international des transports et de la logistique (SITL) qui s'est déroulé à Paris du 31 mars au 2 avril. 80 pays y ont été représentés avec 500 exposants et 24.000 professionnels. Les opérateurs algériens étaient représentés par le groupe SNTR (Société nationale des transports routiers) à travers ses deux filiales SNTR AGS (Algerian Global Services), spécialisée dans la gestion des zones logistiques extra-portuaires, et SNTR Logistics, issue en 2014 du partenariat entre le groupe SNTR et le groupe français APRC et qui a déjà mené les études de réalisation des trois plateformes logistiques de Oued Smar (Alger), Oran et Sétif et entamé les études d'une quatrième à Touggourt. Cette société mixte détenue à 51% par le groupe SNTR entend déployer ses activités dans toute l'Algérie où elle a pu déjà bénéficier de promesses de terrains dans plusieurs wilayas pour construire et exploiter ses plateformes logistiques. Outre ses relations privilégiées avec son actionnaire APRC, SNTR Logistics est récemment devenue membre de l'Afilog (Association professionnelle française créée en 2001 regroupant l'ensemble des acteurs de la logistique) afin de pouvoir bénéficier des retombées des réflexions et expériences développées par ses membres dans les domaines de la formation et de l'application des nouvelles technologies.
14 avril 2015
Sécurité aérienne : Jumelage algéro-espagnol
Le jumelage algéro-espagnol entre la Direction de l'aviation civile et de la météorologie et l'Agence espagnole pour la sécurité et la sûreté aérienne est l'une des actions du plan national de sécurité qui a abouti à la formation de 160 cadres algériens par 70 experts européens. Objectif de ce projet d'un coût de 1,45 million d'euros, financé par l'UE, former les opérateurs pour qu'ils soient autonomes.
30 mai 2015
Métro d'Alger : Les dix stations connectées au réseau de la téléphonie mobile
Le métro d'Alger et l'ensemble de ses structures souterraines sont, depuis le 28 mai, connectés au réseau GSM.
Les trois opérateurs de téléphonie mobile ont signé une convention avec l'EMA (Entreprise du métro d'Alger). Cette dernière fixe les modalités et les conditions selon lesquelles l'entreprise mettra à la disposition des opérateurs GSM des emplacements destinés à recevoir les installations des équipements techniques de chaque opérateur, pour assurer la couverture GSM des stations souterraines du métro d'Alger.
27 juin 2015
Transport maritime de marchandises : Un nouveau navire pour la Cnan
La Compagnie nationale de navigation (Cnan) a réceptionné le 25 juin, au port d'Alger, un navire de transport de marchandises. Celui-ci est mis en exploitation pour le compte de sa filiale CNAN Nord. Il s'agit de la sixième acquisition pour le compte de la CNAN Nord qui assure le transport maritime de marchandises à partir des ports d'Anvers (Belgique), Hambourg (Allemagne), Bilbao, Avilès et Castellone (Espagne), Lisbonne (Portugal), Houston (Etats-Unis), Gemlik et Kumport (Turquie). Cette nouvelle acquisition s'inscrit dans le cadre du programme du renforcement de la flotte nationale de transport maritime dont l'objectif est de permettre à la Cnan de reconquérir sa place en Méditerranée. Ce navire a la particularité de pouvoir transporter plusieurs types de marchandises, conteneurisées ou en vrac, en plus des céréales. Construit et mis en service en 2012, le navire d'occasion dispose d'une capacité de transport de 12.600 tonnes ou 700 conteneurs céréales.
27 juin 2015
Construction navale et ingénierie ferroviaire : Deux sociétés portugaise et italienne en renfort
Deux protocoles d'accord, portant le premier sur la construction et la réparation navales et le second sur l'ingénierie ferroviaire, ont été signés, le 25 juin, entre deux entreprises algériennes et deux groupes portugais et italien. Le premier protocole d'accord, signé entre l'Entreprise nationale de réparation navale (Erenav) et la société portugaise, Marti Metal, filiale du groupe Marfifer, qui compte cinq chantiers à travers le monde, porte sur la création d'une société par actions de droit algérien dont 51% des actions sont détenues par la partie algérienne. L'usine, spécialisée dans la construction et la réparation navales ainsi que l'aménagement des navires pétroliers en navire cargo, sera implantée au port d'Arzew. Le deuxième protocole d'accord a été signé entre l'Agence nationale des études et suivi des réalisations et investissements ferroviaires (Anesrif) et la société italienne Italferr. Il porte sur la création d'une société commune ayant pour objet l'ingénierie de transport et l'ingénierie ferroviaire. La partie algérienne est détentrice de 51% des actions. Les prestations de la société sont axées sur les études des infrastructures et système ferroviaire et des ouvrages d'art courants et non courants, le contrôle et le suivi des travaux ainsi que l'assistance générale à caractère technique, financier et administratif.
10 septembre 2015
Rail : Signature d'un protocole d'accord entre la SNTF et la SNCF
Un protocole d'accord a été signé le 10 septembre à Alger entre la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) et la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).
Ce partenariat couvrira les domaines de la formation, l'ingénierie ferroviaire, le transport des voyageurs et le transport fret et logistique, et prévoit, à terme, la création d'une société mixte dans la maintenance des équipements des voies ferrées en Algérie. L'accord porte aussi sur le transfert du savoir-faire de la SNCF dans la réservation, la billettique, la valorisation des espaces voyageurs et la tarification.
11 novembre 2015
chemin de fer Accord pour la création d'une société algéro-suisse de maintenance et de montage de rames
La Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) et la société Stadler ont signé, le 10 novembre, à Alger, un protocole d'accord pour la création en Algérie d'une joint-venture spécialisée dans la maintenance et le montage des rames sous la marque du constructeur suisse. La SNTF et la société suisse se sont engagées à créer la société par actions Stadler-Algérie selon la règle 51/49 et qui devrait entrer en production en juin 2016. Dans une première phase, la future société sera spécialisée dans la maintenance des rames et du matériel de Stadler déjà acquis par la SNTF avant de se lancer dans le montage des rames de ce constructeur.
12 novembre 2015
Création d'une société algéro-chinoise
Un mémorandum d'entente portant création d'une société mixte algéro-chinoise spécialisée dans l'industrie ferroviaire a été signé entre la Société nationale des transports ferroviaires, la Société nationale des véhicules industriels, l'Entreprise du métro d'Alger, l'Entreprise publique économique de construction de matériel et équipements ferroviaires et l'entreprise chinoise Norinco. Cette convention s'inscrit en droite ligne de la politique et la stratégie de l'Etat algérien visant le renforcement de sa base industrielle.
7 décembre 2015
Accord pour l'ouverture d'une ligne maritime Mostaganem-Valence
Mostaganem sera reliée à Valence (Espagne) par une ligne maritime de transport de voyageurs. La première desserte-test de la ligne Mostaganem-Valence se fera en février ou mars 2016, alors que la mise en service commerciale de la ligne est prévue l'été 2016. Le programme d'exploitation de cette ligne maritime prévoit deux dessertes hebdomadaires durant la période estivale et une desserte bimensuelle en hiver. La traversée se fera à bord de navires dotés d'une capacité d'accueil de 1.300 voyageurs et 300 véhicules.
15 décembre 2015
Sécurité routière : L'expertise espagnole pour moins d'accidents
L'Espagne et l'Algérie ont entamé le 14 décembre une coopération dans la sécurité routière dans le cadre d'un jumelage parrainé par l'Union européenne. Ce jumelage institutionnel est dédié à l'appui au Centre national de la prévention et de la sécurité routière pour un renforcement significatif de la sécurité routière. L'un des objectifs de ce jumelage est d'« alerter et de mobiliser tous les acteurs, les professionnels mais également les politiques sur les accidents routiers et de diviser par deux le nombre de victimes dues aux accidents de la circulation d'ici à 2020. Dans ce cadre, l'Espagne s'est engagée à mettre en œuvre une coopération efficace pour améliorer le dispositif de prévention et de sécurité routière du CNPSR.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.