L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Première évaluation du processus de mise en œuvre
Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger
Publié dans Horizons le 16 - 01 - 2016

Une réunion consultative de haut niveau des membres du comité de suivi de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d'Alger se tiendra, demain à Alger, dans le contexte de l'évaluation du processus de mise en œuvre de cet accord à l'initiative de l'Algérie qui assure la présidence de cette instance et chef de file de la médiation internationale. Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a convié à cette rencontre les représentants des trois parties signataires (Gouvernement, CMA et Plateforme) et les membres de la médiation (Niger, Mauritanie, Burkina Faso, Tchad, Nigeria, France, Etats-Unis d'Amérique, ONU-Minusma, UA-Misahel, Cédéao, UE, OCI). Les représentants des trois autres membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Russie, Royaume-Uni) ainsi que du Canada, actuellement chef de file des partenaires techniques et financiers du Mali (PTF), ont également été conviés à participer en tant qu'invités, comme le prévoit l'accord. Une réunion formelle de l'équipe de médiation doit avoir lieu demain dans la matinée pour procéder à l'examen des avancées ainsi que des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de l'accord.
Dans la tradition de dialogue et de concertation sur les questions d'intérêt commun qui marque les relations entre l'Algérie et le Mali, la dixième session du comité bilatéral stratégique algéro-malien sur le Nord du Mali se tiendra, aujourd'hui, à Alger, sous la coprésidence des chefs de la diplomatie des deux pays. Additionnellement à l'apport qui en est attendu dans le contexte de l'évaluation du processus de mise en œuvre de l'accord issu du processus d'Alger, la tenue de cette dixième réunion du comité stratégique bilatéral répond à la décision de dynamiser les mécanismes de coopération bilatérale prise par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue malien le président Ibrahim Boubacar Keïta, en septembre 2015. Au-delà de la constance du rôle actif de notre pays sur le dossier malien en tant que pays voisin, chef de file de la médiation et président du comité de suivi de l'accord, cette nouvelle série de consultations devrait être très utile pour la mise en valeur des acquis du processus de paix engagé dans ce pays et pour leur consolidation.
En outre, et compte tenu des développements observés ces derniers temps sur le terrain, notamment au plan sécuritaire, ces consultations seront mises à profit par les participants pour donner une nouvelle impulsion au processus de paix en cours et favoriser la mise en œuvre diligente de l'accord de paix.
Cela est important pour la relance de l'action de mobilisation et de l'effort collectif de la communauté internationale en soutien au Mali.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.