Du sens du patriotisme en Algérie    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Les suppressions de postes chez Airbus : Une nouvelle «dévastatrice»    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Aït Yahia Moussa : Stress hydrique dans les villages    Tizi Ouzou : Défaillance dans l'alimentation en électricité    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    La mère des batailles    La tablette et les diplômés chômeurs    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    La FAF s'est fixé une date butoir    Le verdict du procès des trois activistes de Béjaïa renvoyé au 8 juillet    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vu à Tizi Ouzou    Le pétrole progresse,    Le coup de gueule du Pr Ryad Mahyaoui    De lourdes peines de prison et saisies des biens    L'université pilier de l'économie du savoir ?    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Biskra face au rebond inquiétant des contaminations    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    Les violations des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé sont source de tension dans la région    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    DECLARATION DU 1ER NOVEMBRE : Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Report de l'AGEx au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Vers un saut qualitatif dans la participation de la femme aux Assemblées locales »
Bedoui à propos de la formation des élues locales
Publié dans Horizons le 20 - 12 - 2016

« Nous veillons à réaliser un saut qualitatif dans sa participation au niveau des Assemblées locales », a indiqué hier le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, dans une allocution prononcée lors de la conférence pour la présentation du programme d'appui à la participation effective et durable des élues des APC, lancé en 2003. Des députées, des élues, des chefs de partis politiques étaient présentes aux côtés de cadres des ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères et de la déléguée nationale à la protection et à la promotion de l'enfance, Meriem Chorfi.
Noureddine Bedoui a saisi la présence de certains chefs de parti pour lancer un appel pour la mise en valeur des élues dotées d'une volonté forte et d'une maturité politique pour améliorer le cadre de vie des citoyens et mieux répondre à leurs attentes. « Nous souhaitons que ces élues aient leur place dans la vie politique, ce qui permettra d'élever le niveau de la pratique politique. Cette expérience devra également encourager les femmes élues à travailler plus à l'avenir à travers les nouvelles idées et les mécanismes acquis, afin de promouvoir la démocratie et participer au développement des collectivités locales et l'amélioration des projets de proximité », a soutenu le ministre. Il a rappelé, à l'occasion, les réformes constitutionnelles et législatives prises par le président de la République, notamment la nouvelle Constitution, pour la promotion de la femme notamment dans le domaine politique. Il a évoqué la loi organique 12-03 « qui constitue un saut qualitatif dans la pratique démocratique en Algérie ». Ces mécanismes ont permis, lors des joutes électorales de 2012, l'élection de 4.119 femmes dans les APC, soit 16,56%, et 595 autres dans les APW, soit 29,69%. L'Algérie est positionnée au premier rang dans le monde arabe en la matière, grâce à la volonté politique du Président qui a relevé le défi, en mettant en place des mécanismes visant la promotion de la femme, notamment le système des quotas.
« Face à cette situation et aux résultats réalisés, le ministère de l'Intérieur a mis en œuvre un plan d'action pour le renforcement des capacités de la femme élue et la gestion locale, afin de lui assurer une participation effective et arriver à la prise de décision », a-t-il soutenu. Cette expérience, la première en Algérie, s'est adaptée aux nouveaux amendements de la nouvelle Constitution, notamment le renforcement de la démocratie participative au niveau des collectivités locales. Le ministre a souligné que c'est là l'objectif principal du partenariat avec le Pnud (Programme des Nations unies pour le développement), qui comprend un programme de formation, lancé le 14 septembre 2015, qui a ciblé 1.193 élues de 12 wilayas, soit 25% du nombre des élues. La formation a porté sur la gestion du service public local, la décentralisation, la démocratie participative, le partenariat entre les élues et les associations et organisations, la communication et la gestion des crises. Enfin, Bedoui a émis le souhait d'élargir et généraliser cette session de formation à d'autres élues, en vue de valoriser cette expérience.
Une formation pratique
Le représentant permanent du Pnud en Algérie, Eric Overvest, a souligné, dans son allocution, qu'un long chemin a été parcouru lors de ces sessions de formation. Il a précisé que celles-ci ont ciblé, dans une première phase, 1.193 élues de 12 wilayas (Skikda, Bordj Bou-Arréridj, Saïda, Tamanrasset, Djelfa, Tlemcen, El Tarf, Bejaïa, Relizane, Mascara, Batna et Mila).
« Il s'agit d'une formation pratique de 4 jours dans différentes thématiques, notamment les techniques de communication avec la population. C'était une opportunité pour débattre entre les élues issues de différents partis politiques. Cette formation consiste en une formation ciblée sur les missions des femmes élues, ainsi que leurs mises en réseau, afin de renforcer leur action, y compris sur les questions liées au genre », a-t-il indiqué. Le responsable a relevé l'engagement des élues dans ce programme. Il a appelé à entreprendre et mettre en place un nouveau plan d'action en prévision des élections.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.