Quelles formes pénales ?    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    "Beaucoup reste à faire"    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Zeghdoud à la barre de l'USMA    Le compte à rebours commence    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





épices en vrac
Nutrition - Les 15 épices essentielles à avoir dans son placard
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

Curcuma : surtout utilisé pour son fort pouvoir colorant, cette poudre jaune a un goût assez doux légèrement boisé. Le curcuma peut être utilisé à la manière du safran et accommode très bien le riz. C'est un élément indispensable dans la préparation du curry.
Fenouil : les graines de fenouil ont des arômes à la fois sucrés et rafraîchissants. Elles vont très bien avec les viandes grasses comme l'agneau, les poissons et les salades de pomme de terre. Cette épice aide à la digestion et rafraîchit l'haleine si on le mâche en fin de repas, imitant l'habitude répandue en Inde.
Macis : le macis est l'enveloppe de la noix de muscade. Son goût est plus délicat que celle-ci et légèrement amer. Il est très bon dans les ragoûts de viande et les préparations lactées sucrées ou salées.
Noix de muscade : très aromatique, la muscade a une saveur suave qui fonctionne bien dans les gâteaux aux fruits, les gratins de légumes ou les plats en sauce à la crème. Il faut la râper fraîchement pour qu'elle garde tout son parfum.
Paprika : le paprika est connu pour sa couleur rouge profond et ses notes légèrement sucrées. Il est souvent associé à d'autres épices dans les marinades, les ragoûts et les sauces. On l'utilise aussi pour décorer les mayonnaises et accompagner les œufs. Il existe plusieurs variétés : doux, piquant et fumé.
Piment : le piment apporte de la chaleur et du piquant à n'importe quel plat, plus ou moins fort selon la manière de le doser. Comme le sel ou le citron, c'est un exhausteur de goût très utilisé dans de nombreuses cuisines. Essayez-le dans les sauces tomates, parsemé sur des légumes verts ou des filets de poisson, associé à l'avocat ou pour relever une soupe un peu trop fade.
Poivre noir : c'est l'épice la plus utilisée pour assaisonner les plats salés. Plutôt que de l'acheter en poudre, essayez de le moudre (au moulin électrique, à café ou au pilon) juste avant de l'utiliser. Le poivre aura un goût plus intense incomparable.
Safran : le safran a un parfum floral et subtil très particulier. Il donne aux préparations une couleur jaune orangée et est délicieux aussi bien dans le riz que dans les tajines, les plats à base de produits de la mer et les desserts. Pour profiter de toute sa saveur, laissez-le infuser quelques minutes dans l'eau chaude avant de l'incorporer en fin de cuisson à votre préparation.
Note : si elles sont présentes souvent sous forme de poudre, les épices gagnent à être conservées entières avant d'être fraîchement moulues lors de la préparation des plats, de manière à préserver tous leurs arômes. Un autre avantage à cette méthode : vous pouvez alors confectionner tous vos mélanges d'épices maison comme les curry, ou quatre-épices.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.