«Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Plus de 730 commerçants mobilisés pour la fête de l'Aïd el-Fitr    48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain    Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l'entité sioniste à revoir leurs politiques    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    Les Belouizdadis ne décolèrent pas    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Bilan de la vaccination contre le Covid-19    Transport terrestre : intensification des dessertes durant les derniers jours du mois de ramadhan    15 000 livres pour les zones d'ombre    Démocratie en construction ?    Creusement continu du déficit budgétaire    Retour de l'homme du professionnalisme    7 décès et 184 nouveaux cas    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Prémices d'un retour à la case départ    La mauvaise leçon    Les souscripteurs dans l'expectative    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Appel à plus de soutien aux réfugiés sahraouis    REVISION À LA HAUSSE DES PENSIONS DE RETRAITE    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Le Conseil de la Nation condamne les brutalités de l'entité sioniste contre les civils palestiniens à Al Qods    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    USM Alger: La confiance retrouvée    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    Zidane peste contre l'arbitrage    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    Des candidats indépendants encombrants    Une «révolution» à ne pas rater    Hirak : la nouvelle donne    La force est à la loi    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gazoduc In Salah-Tam bientôt réceptionné
Il est le deuxième plus grand projet dans la région
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017


Après le mégaprojet de transfert de l'eau In Salah-Tamanrasset, la ville de Tam va bénéficier d'un autre destiné au raccordement au gaz naturel. Lancé en octobre 2014 il va bientôt être achevé. Confié à trois entreprises (GCB, Cosider, Canagaz), ce projet porte sur la réalisation d'une canalisation de 530 km à partir du champ gazier d'In Salah. « La pose du lot de la canalisation et des vannes est sur la voie d'être terminée. Les entreprises sont dans les délais. Il restera la réalisation du réservoir terminal à Tam qui va alimenter la ville. Le choix du terrain a été fait. Cet ouvrage sera situé à proximité de l'aéroport », explique le directeur local de l'énergie, Ali Nasri. L'impact de ce projet n'est pas minime puisque outre l'alimentation de la ville en gaz naturel, il est attendu de ce nouvel investissement une forte économie en gasoil et en transport du gaz propane à partir de Hassi Messaoud et d'Adrar. Ce raccordement sera aussi bénéfique pour tous les villages situés sur ce tronçon (Arak, In Amguel, Tit, Outoul, Ablessa) « qui seront raccordés au gaz ». « La ville de Tam consomme entre 12 à 13 citernes soit 27.000 litres de gasoil quotidiennement. C'est énorme. Ce projet va éviter cette consommation excessive par les deux centrales électriques qui alimente Tam, In Amguel, Ablessa et Silet puisque tout sera converti au gaz naturel », précise le même responsable. Les ménages, les usines et autres infrastructures bénéficieront aussi du gaz naturel pour faire fonctionner leurs équipements. Le projet de transfert de l'eau peut fonctionner aussi au gaz pour diminuer la forte charge due à la consommation de l'électricité et du gasoil. « L'équipe de l'ADE a déjà demandé la composition chimique du gaz pour faire des analyses en vue de voir s'il est compatible avec ces équipements », indique Nasri. Une première mise en service du projet a été faite en 2015 à travers le raccordement de quelques quartiers (Hofra, Sersouf, Tafssit) où le réseau de distribution est opérationnel. « Actuellement, nous avons 1.000 abonnés utilisateurs du gaz et 17.000 foyers branchés. L'information a bien circulé sur les bienfaits du gaz, ce qui a suscité l'intérêt des habitants à cette nouvelle ressource d'autant que le coût reste insignifiant », a relevé le responsable. Pour ce qui est d'In Salah, le raccordement au gaz naturel a été entamé en 2001. Une deuxième tranche a été réalisée en 2004. « Grâce à ce projet, toute la circonscription sera couverte y compris les communes et villages éloignés », assure Nasri. A In Guezzam, le projet de raccordement est inscrit à travers une canalisation de 400 km. A noter que la ville de Tam était alimentée en gaz propane ramené de Hassi Messaoud à travers les deux stations situées à Tafsit et Tihigouine qui alimente la ville où 18. 000 branchements ont été recensés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.