L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    L'apport de l'agriculture à la croissance    Bâtiment et Construction : Nécessité de transformer les idées innovantes en produits industriels    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Coupes africaines (16es aller) : Bons résultats des clubs algériens    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    Concours de recrutement à Sonatrach: Plus de 6.000 inscrits à Ouargla    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Une victoire et beaucoup de regrets    Boudebouz a hâte de rejouer    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Bedda en rassembleur    Je suis présidentielle 2019 !    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat    Blida: Pluies, neige et inondations    15 morts sur les routes en 48 heures    Chantage aux sentiments    Les travaux de réhabilitation en phase d'achèvement: La salle Marhaba livrée cet été    ONU : Adoption de 36 résolutions dont une relative au conflit du Sahara occidental    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée internationale de lutte contre le cancer : «Prévenir le cancer, c'est possible»
Publié dans Horizons le 05 - 02 - 2010

Photo : Fouad S. 250 000 cas de cancer sont enregistrés actuellement en Algérie. Ce chiffre regroupe ceux qui sont en rémission, ceux qui sont en phase terminale de la maladie et ceux qui sont encore sous traitement. Chaque année 30 000 nouveaux cas sont enregistrés.
Selon des données du ministère de la Santé, le cancer du sein vient en tête des cancers touchant la femme avec 26,7 %, suivi du cancer du col de l'utérus avec 10,2 % et du cancer du colon rectum avec 7,7 %.
Quant aux hommes, le cancer des poumons vient en tête avec 12,7 %, suivi du colon rectum avec 8,5 %, de la vessie avec 8,4% et de la peau avec 7,9%.
Le tabagisme, le régime alimentaire peu sain, l'usage nocif de l'alcool, l'inactivité physique et les infections susceptibles de provoquer le cancer sont les principales causes.
Cette nécessité est mentionnée dans le message de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié à l'occasion de la Journée mondiale du Cancer, célébré le 4 février de chaque année. Le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, M. Luis G. Sambo a relevé que l'OMS en accort avec l'Union internationale contre cette pathologie, lance une campagne mondiale axée sur le plaidoyer, la sensibilisation et la prévention efficace afin de promouvoir les mesures permettant de réduire la charge mondiale du cancer. Selon l'organisation mondiale qui a retenu pour cette Journée le thème « Prévenir le cancer, c'est aussi possible », le tabac demeure la plus grande cause évitable du cancer connue de l'homme, causant près de 30% des décès dans le monde.
Environ 30 à 40% de tous les cancers sont liés à une alimentation peu saine, à l'inactivité physique et aux infections associées à l'obésité.
Concernant notre pays et en dépit des efforts consentis en matière de dépistage et de prise en charge des cancéreux, les patients dénoncent la mauvaise prise en charge due au manque d'infrastructures, de spécialistes et même de médicaments. Conséquence : les files d'attente pour l'obtention de rendez-vous dans un centre anti-cancereux s'allonge continuellement.
Des malades doivent parfois attendre six mois pour être auscultés par un spécialiste. En outre ils subissent souvent les ruptures de stocks dans les médicaments. Ce constat est établi par les médecins traitants eux-mêmes. Pour tenter d'endiguer la souffrance des malades et dans le cadre du plan national de lutte contre le cancer, l'Etat a doté tous les centres d'examen, notamment les CHU de scanners récents, d'IRM (imagerie à résonances magnétique) et d'un réaménagement des laboratoires d'anatomie pathologique.
L'enveloppe affectée à ce plan est estimée à 24,9 milliards de dinars, englobant la formation, les nouvelles structures et les équipements, alors que la facture des médicaments pour la même période s'élève à 535,5 millions de DA, selon Djamila Nadhir, chargée du programme national de lutte intégrée contre les maladies non transmissibles (diabète, cardiopathie, obstruction chronique des voies respiratoires et cancer).
Et pour mieux étoffer la prise en charge des cancéreux, six nouveaux centres de radiothérapie, dont la plupart sont opérationnels, ont été créés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.