Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une lueur d'espoir dans la lutte contre le cancer
Des sommités algériennes au congrès mondial d'oncologie de Chicago
Publié dans La Tribune le 14 - 06 - 2008


Photo : Riad
Par Amel Bouakba
Les dernières avancées mondiales et innovations thérapeutiques en matière de prise en charge du cancer ont été au cœur du plus grand congrès mondial d'oncologie organisé du 29 mai au 4 juin à Chicago, aux Etats-Unis, avec la participation de quelque 40 000 spécialistes issus des quatre coins de la planète. Une quarantaine de cancérologues algériens ont pris part à cette importante rencontre dont deux sommités algériennes en oncologie, le professeur Ahmed Bendib, chef de service sénologie au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) et le professeur Kamel Bouzid, chef de service de l'oncologie médicale au CPMC et également président de la Société algérienne d'oncologie médicale (SAOM).
Le 2ème forum GSK- Post-Asco, en partenariat avec la SAOM et la revue médicale le Fascicule de la santé, tenu jeudi à la salle El Hamma de l'hôtel Sofitel, a été l'occasion pour des spécialistes algériens ayant pris part au forum de Chicago de présenter les résultats les plus importants de ce congrès mondial.
Concernant le traitement du cancer du sein, une pathologie dont le nombre a doublé en Algérie en moins de 20 ans, le professeur Bouzid fait part de nouvelles thérapeutiques qui donnent d'excellents résultats. Il fera part de l'existence de médicaments qui ont un effet efficace sur les cellules malignes, et
permettant de faire du cancer une maladie chronique et non mortelle. Selon lui, des progrès ont été réalisés dans le domaine des techniques chirurgicales. «Certaines de ces thérapies ont été enregistrées en Algérie et sont désormais disponibles, d'autres sont en voie de l'être», ajoutera-t-il. Le professeur Bouzid fera en outre part du lien établi scientifiquement entre l'apparition du cancer et un certain nombre de facteurs de risque, dont le mode de vie malsain, l'alimentation inadéquate, la sédentarité… Il a, à ce propos, insisté sur l'importance de la prévention et du dépistage précoce, appelant les femmes à partir de 25 ans à consulter le médecin pour un examen régulier des seins.
Cet éminent spécialiste recommandera, entre autres, un régime alimentaire sain (fruits et légumes, huile d'olive…) Il faut savoir que selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 30% des cancers pourraient être évités par des mesures relevant de l'hygiène de vie (alimentation, tabac, exposition prolongée aux substances cancérogènes). Environ un tiers des tumeurs peuvent être guéries par les techniques existantes (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie), à condition d'être détectées dans les phases initiales. Le professeur Salah Eddine Bendib du CPMC et également président du conseil médical abordera, quant à lui, l'imagerie en cancérologie qui, dit-il, évolue tous les six mois. Relevant le retard qu'accuse notre pays dans ce domaine, le professeur Bendib estimera que «cette technique évolue en permanence». Selon lui, «actuellement, nous avons un scanner comportant 16 coupes par rotation mais qui demeure toujours performant au moment où à Chicago on a développé, il y a une année, un scanner de 320 coupes par rotation». Cet illustre spécialiste algérien souligne, en outre, «le rôle de l'imagerie pour détecter le cancer, faire le bilan de son extension et suivre son traitement». Le professeur Bendib et le professeur Bouzid reviennent longuement sur les dernières nouveautés en matière de traitements anti-cancer et mettent en évidence les progrès encourageants et les médicaments prometteurs qui augmentent les chances de guérison des malades et prolongent la vie. Ce 2ème forum GSK-Post-Asco est dans ce cadre particulièrement bénéfique car il permet aux Algériens de prendre connaissance des dernières nouveautés pour combattre ce fléau mondial. Il y a lieu de noter que le cancer est devenu un grand problème de santé publique dans les pays en développement, avec des répercussions comparables à celles dans les pays industrialisés.
De son côté, Nourredine Ioutichene, directeur de marketing et des ventes chez les laboratoires de recherche GSK, a mis en exergue l'intérêt d'organiser ce type de rencontres qui traitent des dernières nouveautés en matière d'oncologie. Il a précisé que les laboratoires GSK encouragent continuellement la formation et la recherche dans le domaine de la santé.
A. B.
Algérie : 250 000 personnes atteintes de cancer
250 000 personnes sont atteintes du cancer en Algérie alors que le coût du traitement est estimé à 25 millions de dinars par malade, selon des statistiques de la Société algérienne d'oncologie médicale. Ainsi, actuellement, 250 000 cas de cancer sont recensés en Algérie, regroupant ceux qui sont en rémission, ceux qui sont en phase terminale de la maladie et ceux qui sont encore sous traitement. En revanche, 30 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.