PRESIDENTIELLE : Mihoubi dépose son dossier aujourd'hui    TRIBUNAL MILITAIRE DE BLIDA : Le général Mehena Djebbar incarcéré    Bouregaa refuse de répondre au juge !    DES CHANTIERS DE LOGEMENTS A L'ARRET A ORAN : Des entreprises étrangères réclament 160 milliards à l'OPGI    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Rabehi met en garde contre les "fake news"    Tottenham: Pochettino réagit aux critiques    FC Barcelone: Umtiti se blesse à l'entraînement    COUR D'APPEL D'ORAN : 5 ans de prison requis contre 04 passeurs de harraga    Les étudiants soutiennent les détenus d'opinion    Manifestation à Kinshasa contre la corruption    Les messages émouvants des étudiants aux détenus d'opinion    Gica lance la production à Aïn El-Kebira    Islam Slimani dans l'équipe-type de la 10e journée    La LFP avance à pas de tortue !    Choc de mal classés à Mohammadia    Maya    La trêve turco-américaine expire ce soir    Plus de 2 300 interventions chirurgicales effectuées    Election des nouveaux représentants    Synapse de Noureddine Zerrouki au Festival du court-métrage de Nouakchott    Lancement du centenaire de la naissance de Mohammed Dib en février prochain    Le HCA présent avec une vingtaine d'ouvrages    "Dans mon film, je partage les émotions vécues avec les migrants"    Les nouveautés au Sila    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce mardi    Forêts : Lancement d'une vaste campagne de reboisement    Belgaid et Cap Falcon: Deux morts et quatre blessés dans des accidents de la route    Tlemcen: Des foyers qui «boudent» le gaz naturel    Que peut apporter la diaspora pour le pays ?    Alger: Le procès de deux détenus du Hirak s'ouvre aujourd'hui    Bouira: Grève des enseignants du primaire    Tirage au sort pour le choix des blocs et des étages: Attribution prochaine de 300 logements sociaux à Boutlelis    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Commerce - Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures    L'accord sur le Brexit validé par les 27 Etats membres    Adrar : atelier de travail sur la valorisation économique de l'arganier    Boumerdes : Une femme à la tête de la ligue de football de la wilaya de Boumerdes    Côte d'Ivoire: "bilan satisfaisant" de la commercialisation de l'anacarde    Investissements : Le pouvoir politique défunt d'essence totalitaire, a toujours bloqué les initiatives    Médias: Célébration de la Journée nationale de la presse ce mardi    Où la ruée vers la vente d'or physique mènera les bourses occidentales ?    Mila: Tayeb Zitouni " La préservation des cimetières des chouhada, fait partie de l'intérêt pour l'Histoire"    Festival national de poésie féminine : Le patrimoine constantinois à l'honneur    Littérature chinoise: Des illustrations de la littérature classiques chinoise lancées à la Foire du livre de Francfort    Saâdani nargue le gouvernement    Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020    Mazda : nouveau teaser de son futur véhicule électrique    La nouvelle Opel Corsa n'aura pas de version sportive OPC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelmalek Sellal : «Nos ressources en eau nous suffiront pour des siècles»
Publié dans Horizons le 22 - 03 - 2010

Photo : Slimene S. A. Alger a célébré hier la journée internationale de l'eau par l'organisation de portes ouvertes sous le thème «De l'eau propre pour un monde sain» et que le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, a inaugurées en présence des ministre de l'Habitat et de l'Agriculture et qui se poursuivront jusqu'au 24 mars au jardin d'Essai.
Dans une déclaration à la presse, le ministre des Ressources en eau a salué les efforts de l'Algérie en matière de gérance et de distribution d'eau potable ainsi que dans le traitement des eaux usées au profit de l'agriculture. «Certes, nous n'avons pas encore atteint les 1000 mètres cubes par habitant/an, comme stipulé par la Banque mondiale de l'eau -nous sommes actuellement à 600 mètres cubes par habitant/an- mais nous avons accompli énormément d'efforts dans ce domaine et nous commençons à rejoindre les pays avancés en matière d'alimentation en eau.
Nous arrivons aujourd'hui à donner au citoyen 168 litres/jour en moyenne nationale et surtout à sécuriser notre réseau, avec une grande capacité de réserve, grâce notamment aux barrages», affirme-t-il.
Dans le même contexte, le ministre fait savoir qu'une nouvelle stratégie vient d'être adoptée pour la création de réserves régionales. «Nous espérons d'ici 2014 assurer définitivement la sécurité alimentaire en matière d'eau potable et d'eau pour l'agriculture. Nous disposons de ressources en eau qui nous suffiraient pour les siècles à venir. Mais qu'il faut utiliser d'une façon rationnelle», dit-il en soulignant que 65% des capacités sont consacrés à l'agriculture.
Au mois de juin prochain, ajoute-t-il, le réseau de distribution d'Alger aura sa certification internationale et sera au même niveau que les plus grandes villes au monde. Une école supérieure en management de l'eau sera également créée à Oran au cours de l'année. «Nous comptons réaliser au cours de ce quinquennat de nouveaux projets pour consolider les acquis, avec la réalisation de 19 nouveaux barrages et en prenant en charge des investissements de 20 millions d'euros. Il s'agit aussi de renforcer les projets de transfert d'eau, de Tlemcen notamment vers Sidi Bel Abbès, Naama et Saida mais surtout le projet de transfert d'eau de Ain Salah à Tamanrasset qui a coûté près 190 milliards de dinars et qui sera réceptionné à la fin de l'année. Nous ambitionnons aussi à faire des transferts au niveau des Hauts plateaux pour l'irrigation», soutient-il en expliquant que le but essentiel est de répartir équitablement l'eau sur le territoire national. «On a raccordé près de 93 % de la population en eau potable, 86% en réseau d'assainissement et de dessalement. 4 millions de mètres cubes/an d'eaux usées sont traitées», précise-t-il.
Cela dit, malgré les efforts fournis dans le domaine de l'eau, constate le ministre, il y a encore des insiffisances. «700 APC ne sont pas encore sous la coupe de l'Algérienne des eaux (ADE). Il faut savoir qu'au niveau de ces APC, on a relevé des insuffisances en matière de gérance. Il faut savoir aussi que des citoyens n'honorent pas leurs factures d'eau», explique-t-il. En conséquence, l'ADE a du mal à chapeauter ces APC. «L'autre problème qui ralentit nos objectifs est le déficit financier que connaissent les anciennes sociétés algériennes de gestion de l'eau et qui s'élève à près de 40 milliards de dinars.
A ce propos, nous avons ouvert un fonds au niveau du ministère pour soutenir l'ADE et les APC en difficulté. Le fonds est alimenté par 50% des taxes que payent les entreprises pétrolières au Sud», conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.