Arkab présidera samedi la 179ème réunion de la conférence de l'OPEP    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Connaître les Prophètes
Publié dans Info Soir le 18 - 08 - 2010

Adam fut créé après la création des anges et des djinns. Dieu a dit : «Et quant au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente. Et lorsque ton Seigneur dit aux anges : Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une boue malléable» (Sourate 15 versets 28 et 29). Dieu a tiré d'Adam sa descendance jusqu'au Jour du Jugement. Dieu a dit : «Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : Ne suis-Je pas votre Seigneur ? Ils répondirent : Mais si, nous en témoignons... afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : Vraiment, nous n'y avons pas fait attention, ou que vous auriez dit (tout simplement) : Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Dieu, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu'ont fait les imposteurs ?» (Sourate 7 versets 172 et 173).
Il est ordonné à Adam de saluer les anges. Selon Abou Hourayra, le Prophète (Qsssl) a dit : « Quand Dieu créa Adam, Il lui dit : Va saluer ceux-là (un petit groupe d'anges assis à proximité) écoute bien par quelle formule ils vont te saluer et ce sera votre façon de saluer, toi et ta descendance. Il leur dit : Paix et salut sur vous ! Ils dirent : Paix et salut sur toi ainsi que la miséricorde de Dieu. Ils lui ont donc ajouté : Ainsi que la miséricorde de Dieu.» (Al-Boukhari, Mouslim).
l A une concentration de 40%, le miel a un effet bactéricide sur différentes bactéries de l'intestin, souvent associées à la diarrhée et la dysenterie comme Salmonella, Shigella, E. coli enteropathogène et Vibrio choléra. Une étude a montré que le miel donné avec un liquide de réhydratation aux enfants réduit la durée de la diarrhée bactérienne. Le miel est considéré comme un remède précieux pour le traitement des brûlures, des blessures chirurgicales infectées et des ulcères de décubitus. Le miel est très visqueux, capable ainsi d'absorber l'eau entourant les tissus en inflammation. Une étude en Afrique occidentale a montré que la greffe de peau, l'intervention chirurgicale voire l'amputation ont été évitées grâce à l'application locale du miel qui a favorisé la cicatrisation des blessures au moment où le traitement classique a échoué. Une autre étude a montré que grâce à l'application locale du miel, une cicatrisation accélérée des blessures a été observée chez les femmes ayant subi une ablation radicale de vulve à cause d'un cancer. De plus, des auteurs ont suggéré que le miel puisse être utile dans le traitement des ulcères chroniques.
Pour ce qui est des différents niveaux des gens du Paradis, le hadith suivant en donne une idée : «Les habitants du Paradis verront les habitants des chambres supérieures comme ils verront l'étoile brillante apparaître à l'horizon de l'est ou de l'ouest, ils diront : Messager d'Allah, ce sont les demeures des Prophètes, personne ne peut les atteindre. Si, dira le Prophète, par Celui qui tient mon âme dans Sa main, il y aura des hommes qui ont cru en Allah et aux messagers». Allah dit à ce propos : «Elancez-vous vers le Pardon de votre Seigneur, et vers un Jardin large comme le ciel et la terre, préparé pour ceux qui auront cru en Dieu et en ses prophètes. Telle est la grâce de Dieu.
Il la donne à qui Il veut. Dieu est le Maître de la grâce incommensurable» (Sourate 57 verset 21). De quoi se constitue le sol du Paradis ? Ses cailloux sont-ils de diverses couleurs ? Les murs et les bâtiments sont-ils faits en briques de grande beauté ?
La matière utilisée pour aligner les briques est-elle un mélange de sable blanc et de ciment bleu et fin ?
Seul le Prophète (Qsssl) est capable de répondre à ces questions, car il est le seul à avoir vu le Paradis, il y a même vécu une heure.
La population musulmane de Bulgarie comprend des Turcs, des Bulgares musulmans (les Pomaks) ainsi que des Tatars de Crimée. Elle vit principalement au nord-est du pays et dans les Rhodopes. Selon un recensement officiel réalisé en 2001, le pays abrite 966 978 musulmans, soit 12,2 % de ses 7 928 901 habitants. La majorité des musulmans bulgares sont de confession sunnite de rite hanafite, cette forme de l'Islam ayant été favorisée par les Turcs ottomans qui ont occupé le pays pendant près de cinq siècles. Cependant, il existe aussi des chiites comme les Qizilbash et les Bektachi. 84 000 d'entre eux vivent à Razgrad, Sliven et Tutrakan. En 1987, les musulmans bulgares possédaient 1 287 mosquées. Celle de Tombul, construite en 1744, est la plus grande du pays. Ils ont été néanmoins persécutés par le régime communiste de Todor Jivkov. Avec sa chute en 1989, les musulmans ont bénéficié d'une plus grande liberté religieuse. De nouvelles mosquées ont été construites dans beaucoup de villes et de villages. Certains villages pratiquent l'enseignement et l'apprentissage du Coran, ce qui était formellement interdit sous le régime des communistes.
Les compagnons l Jabir Ibn Abdillah Ibn Amr, de la tribu de Banou Salma, est né six ans avant la déclaration de la Prophétie. Jabir, son père et d'autres membres de sa famille ont embrassé l'Islam sans voir le Prophète (Qsssl). Une fois le Prophète à Médine, Jabir a passé le plus de son temps avec lui, bien qu'il vivait loin de là. Lors de la Bataille de Badr, Jabir avait très envie d'aller se battre, mais son père lui ne lui a pas accordé la permission. Cependant il est allé au champ de Badr pour donner à boire aux soldats. Lors de la bataille d'Ouhoud, Jabir a été, encore une fois, empêché de participer par son père qui tombera en martyr. Jabir s'est marié avec une femme qui était mariée avant à un homme plus âgé que lui. C'est que ce Compagnon avait besoin de quelqu'un de mature pour s'occuper de ses sœurs. Quand le Prophète a appris cela, il n'a pas tari d'éloges sur Jabir pour ses soucis et attentions vis-à-vis de sa famille et pria pour lui. Jabir est mort vers la fin de ses 90 ans et fut inhumé à Madayan, dans le faubourg de Baghdad.
Les piliers de la foi
Ar-Rabb (Seigneur et maître), c'est celui qui possède la création et l'autorise, il n'y a pas d'autre créateur ou de roi si ce n'est Dieu. Il n'y a pas d'autre autorité dans l'univers que la Sienne. Allah dit : «Il fait que la nuit pénètre le jour et que le jour pénètre la nuit. Et Il a soumis le soleil à la lune. Chacun d'eux s'achemine vers un terme fixé. Tel est Allah, votre Seigneur: à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d'un noyau de datte » (Sourate 35 verset 13). Il n'y a jamais rien eu, parmi la création, qui ait nié la souveraineté de Dieu, si ce n'est que par obstination, sans être convaincu de ce qu'il dit, comme ce fut le cas pour Pharaon, lorsqu'il dit à son peuple : «O notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Haman, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Moïse. Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs » (Sourate 28 verset 38).
«Croyants ! Soyez constants. Rivalisez de constance ! Soyez fermes et craignez Allah. Ainsi atteindriez-vous à la félicité»
(Sourate 3 verset 200).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.