2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    Stations de dessalement : la panacée    Nouvelle réforme des retraites en 2019 ?    Un hybride inédit    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    Saisie de 36 240 sachets de tabac à chiquer    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Un homme arrêté pour détention illégale d'un fusil de chasse et de munitions    Plaidoyer pour la construction d'un récit historique solide    Quand un observateur fait tomber les masques d'imposture    ACTUCULT    MSP Batna: Satisfaction sur tous les plans    Un pacte self-service    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Très attendue par les écologistes et les amoureux de la nature: Ouverture prochaine de la maison de l'environnement    Un avis d'adjudication sera lancé prochainement: Vers la concession du nouveau marché de véhicules d'El Hamri à un privé    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Le poids de la crise    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Ouyahia contrarié ?    Le FLN pour une nouvelle sérénité    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    Ghezzal retrouve la compétition    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Musique / Djmawi Africa sort un DVD
L'âme africaine chantée
Publié dans Info Soir le 13 - 04 - 2011

Evénement n C'est la sortie prochaine d'un DVD Mama Tour ; celui-ci retrace le parcours des Djmawi Africa avec des images et des chansons inédites.
Conçu comme un album de famille, le coffret raconte en images et en musique trois années de tournées et fait la part belle aux rencontres marquantes : au Burkina, avec deux duos avec les Français de Yapa, à Paris dans le cadre du projet Aux portes de l'Europe, où le groupe a travaillé en résidence avec des artistes slovènes, serbes et français.
Ainsi, ce coffret clôture l'aventure Mama avant de partir sur un nouveau projet.
En effet, le groupe, devenu célèbre en seulement quelques années, est, à présent, une référence musicale incontestable, incontournable. Riche de plus de 200 représentations, de New Delhi à Montréal, en passant par Paris, Burkina Faso, Mali, Soudan, Egypte…, le groupe, qui se présente comme une représentation de la jeunesse algérienne puisqu'il en est l'expression, la voix, le reflet, est devenu un vrai phénomène musical.
Son originalité, c'est la musique qu'il joue, le gnawi, et à travers laquelle, c'est toute l'âme africaine qui est exprimée, chantée.
Djmawi Africa, qui a vendu plus de 15 000 disques de leur premier album Mama, venant en seconde position du catalogue de Belda Diffusion, le label de musiques actuelles d'Alger, juste derrière les pionniers de Gnawa Diffusion, aujourd'hui dissous, se distingue par sa musique, fluide et entraînante. A la base, il y a le gnawi, un son traditionnel, sensiblement mêlé à d'autres influences concoctées, çà et là, au cours de leurs rencontres, voyages et diverses expériences musicales, à l'exemple du chaâbi, du jazz et d'autres sonorités qui ne cessent de nourrir l'imaginaire du groupe et, du coup, alimenter sa musique, continuellement renouvelée.
La musique des Djmawi Africa se compose de plusieurs instruments : un djembé, une kora ou un ngoni du Burkina Faso, une percussion indienne ou un cajon andalou qui viennent s'ajouter à leurs instruments de prédilection : la guitare, le 'oud, la batterie, les guitares et le gumbri, la basse gnawa. Notons que Djmawi Africa possède une communauté de fans soudée et réactive, qui suit les allées et venues du groupe, ses choix et ses dates de concerts. Leur page Facebook recense 12 000 fans. C'est à la faveur d'un concert estudiantin en 2004 que le groupe se forme. Ce jour-là, Jamil, qui ne quitte jamais sa guitare, est invité à se produire sur scène. Il s'entoure de Fethi au violon et de Zouhir à la derbouka. Abdou à la guitare électrique et au goumbri, Mehdi aux percussions ainsi que Karim à la basse les rejoignent spontanément. Quelques semaines plus tard et toujours sous le coup de l'euphorie de cette rencontre musicale improvisée, ils se renforcent en intégrant Lamine aux percussions, Moh à la batterie et M'hamed à la clarinette et au saxophone : les Djmawi Africa sont nés.Composé de 9 membres, chacun ayant été bercé par des styles musicaux différents (chaabi, andalou, rock, métal, reggae, gnawi, musique classique), les Djmawi Africa fusionnent naturellement les genres et les influences pour partager ces richesses issues du métissage.
Jusqu'à ce jour, le groupe, habité au plus profond par l'âme africaine que l'on perçoit à travers son accent, son chant et son substrat musical, se distingue par le dynamisme et la fraîcheur de la jeunesse de ses membres, pleins d'entrain et de créativité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.