UGTA: Appel à la sauvegarde des salaires et des emplois    Près de 37 millions d'abonnés à l'Internet mobile    En difficulté de remboursement de leur endettement bancaire et de renouvellement de leurs lignes de crédit d'exploitation: Dispositif particulier d'aide aux petites et moyennes entreprises publiques et privées    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Education: Des syndicats et des parents d'élèves demandent le report du bac et du BEM    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Le formidable élan de solidarité des Algériens    1.572 cas confirmés et 205 morts enregistrés    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    Tebboune nomme un directeur général adjoint    Coronavirus: 104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès    Général-major Chanegriha : l'ANP prête à soutenir le système sanitaire national dans la lutte contre le coronavirus    104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès en Algérie    Liverpool: Sadio Mané prêt à tous les sacrifices pour le Ballon d'or    Réunion Opep-non Opep : garantir les conditions d'équilibre pour une reprise du marché    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    On vous le dit    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Barça : Ca chauffre entre les dirigeants !    Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Covid 19: proposition d'un revenu au profit des travailleurs privés affectés par la crise    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La "citoyenne du monde" revisitée en pleine crise sanitaire    Les avocats appellent à la libération de Brahim Laâlami    La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"    Après la pandémie, gouverner autrement    ASO Chlef : Les joueurs en contact avec le préparateur physique    AGE des Ligues de Wilaya : Les experts et la loi    Université Ferhat Abbas-Sétif I : L'outil informatique, un élément d'une équation à plusieurs inconnus    Royaume-Uni : Transféré en soins intensifs, Boris Johnson lutte pour sa survie    Pandémie du nouveau coronavirus : La France toujours en «phase d'aggravation»    Pandémie de coronavirus en Afrique : L'appel à l'aide de Moussa Faki Mahamat    Enseignement à distance : Les cours basculent sur le Net    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    Riche programme culturel sur le web    Mahmoud Aroua. Médecin anesthésiste-réanimateur et auteur : «L'exercice de la médecine enrichit l'imagination»    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chanson et musique chaouies
Un patrimoine authentique
Publié dans Info Soir le 23 - 11 - 2011


Les soirées du Festival local de la chanson et de la musique chaouies, qui bat son plein depuis jeudi à Khenchela, continuent d'enregistrer une affluence importante du public, notamment des familles. Les soirées ont alterné chansons modernes et folkloriques, interprétées par une pléiade d'artistes parmi lesquels Djamel Izeli, Hamid Belbeche, Hammoudi Djeghlal et Moncef Herrath, aux côtés de la troupe des Touareg. Des troupes des régions de Tizi Ouzou, de Ghardaïa, de Tamanrasset, de Chlef et de Tlemcen, qui participent en «hors compétition» à ce festival, donnent d'autres «couleurs» à cette manifestation culturelle, à la grande joie du public. Lors d'une déclaration à l'APS en marge du festival, l'artiste Tayeb Merrir a estimé, hier, que la chanson folklorique chaouie est un «patrimoine authentique chevillé à notre identité» et que l'on se doit de respecter en veillant à ne pas le dénaturer par l'introduction d'instruments de musique modernes. En effet, la chanson folklorique est indissociable de la gasba (flûte) et du bendir, des instruments traditionnels sans lesquels cette musique perdrait son âme, considère cet artiste qui se dit «très ému» par l'hommage qui lui a été rendu dans le cadre de ce festival. Tayeb Merrir, qui a enregistré plusieurs albums, assure que c'est le plus grand des chantres de la chanson chaouie, Aïssa El Djermouni, qui l'avait encouragé à chanter et à reprendre ses chansons lors des fêtes. Ses chansons (celles de Tayeb Merrir) Nouna (prénom de femme chaouie), Trig Lekhroub (la route d'El Khroub) et Hobbi Lawel (mon premier amour) sont les plus connues et sont encore, à ce jour, reprises par de jeunes chanteurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.