Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Le Premier ministre se rend à El-Tarf    Feux de forêts: le Haut commandement de l'ANP mobilise des hélicoptères    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



CAN-2012 Groupe A / Guinée équatoriale 0 - Zambie 1
Les Chipolopolos terminent leaders
Publié dans Info Soir le 30 - 01 - 2012

Qualification - La Zambie a obtenu son billet pour les quarts de finale de la CAN-2012 en battant la Guinée équatoriale (1-0), hier à Malabo.
Un succès qui lui permet d'arracher la première place de la poule A au pays hôte, déjà assuré de sa présence au prochain tour. Le petit but inscrit par Chris Katongo (67e), son deuxième de la compétition, vaut de l'or pour les Chipolopolos qui accèdent ainsi pour la 2e fois d'affilée au Top 8 continental et devraient surtout éviter le grand favori ivoirien. Une preuve de plus de la solidité de la sélection dirigée par Hervé Renard qui confirme ainsi les belles dispositions déjà entrevues en 2010 en Angola. Le revers est en revanche cruel pour le coorganisateur de la Coupe d'Afrique, la nation la moins bien classée du tournoi au classement Fifa (151e), qui pensait pouvoir boucler en beauté un premier tour miraculeux mais dont le parcours invraisemblable risque de prendre fin face aux Eléphants. Un petit point suffisait pourtant pour faire le bonheur des deux équipes, quel que soit le résultat de la rencontre entre le Sénégal et la Libye (1-2) mais Equato-Guinéens et Zambiens ont tout fait pour empêcher que le match sombre dans une parodie de football et un ennui mortel. Le technicien français des Chipolopolos avait d'ailleurs prévenu : pas question de se contenter d'un score de parité, l'objectif étant de ne pas croiser la route de la Côte d'Ivoire en quarts de finale. La partie n'a certes pas été un sommet sur le plan technique, loin de là, mais difficile d'affirmer que les deux formations ont tout fait pour jouer le nul. Les Zambiens ont ainsi globalement dominé les débats avec un Chris Katongo toujours aussi incisif et dangereux (3e, 36e) avant son but salvateur. Quant au Nzalang Nacional, souvent malmené et acculé dans sa moitié de terrain, il a eu le malheur de tomber sur un portier zambien vigilant, comme sur ce face-à-face remporté avec autorité devant Bolado (40e). Après ses exploits retentissants contre la Libye et surtout le Sénégal, la Guinée équatoriale n'aura donc pas réussi la passe de trois, mais l'essentiel, à savoir un billet pour la suite du tournoi, déjà garanti bien avant. Avec un quart de finale théoriquement à sa portée, la Zambie peut, de son côté, se dire que tous les espoirs lui sont désormais permis.
Renard (sélectionneur Zambie) : «On veut aller en demi-finales»
«L'objectif était de prendre la première place, comme en 2010 quand on avait terminé devant le Cameroun. Là, on termine devant le pays organisateur qui était sur un nuage après sa victoire devant le Sénégal. Ce n'était pas un grand match mais l'important était de prendre des points. Les joueurs ont respecté mes consignes. Maintenant, on veut absolument aller en demi-finales parce que la Zambie n'y est pas allée depuis 1996. C'était d'autant plus important de gagner que la Libye a battu le Sénégal. On ne voulait pas dépendre de quelqu'un et on ne voulait pas d'un nul. En football, quand on veut jouer petit, on est souvent pénalisé. Félicitations aux joueurs qui ont été une nouvelle fois remarquables. Je suis à la tête d'un groupe exceptionnel. Les joueurs ont gagné en expérience par rapport à 2010. A nous de faire mieux qu'en 2010. Je me suis agité sur le banc parce que mes joueurs aiment aller de l'avant et ont parfois du mal à rester en place.»
Paulo (sélectionneur Guinée équatoriale) : «Une défaite préjudiciable pour la suite»
«Je suis déçu car la défaite est préjudiciable pour la suite du tournoi. Mais on n'est pas encore sûr que notre adversaire sera la Côte d'Ivoire. On va préparer ce match comme d'habitude. Ce sera un match normal et on va se préparer normalement, quel que soit l'adversaire. On va se réunir pour se remotiver et se reconcentrer pour être plus fort en quart de finale.»
Libye 2 - Sénégal 1
Zéro point pour les Lions de la Teranga !
Déconfiture - Pour son dernier match de la compétition, le Sénégal, opposé à la Libye, a encore énormément déçu. Les Lions de la Teranga ont baissé les bras et se sont fait punir par une équipe de Libye très courageuse.
Un petit tour et puis s'en va ! Annoncé comme le grand favori de la compétition, le Sénégal a déçu. Trois matchs, trois défaites : les Lions de la Teranga n'ont pas fait honneur à leur surnom et ont plongé tous les Sénégalais dans le désarroi. Eliminés avant même d'affronter la Libye, les coéquipiers de M. Niang auraient tout de même pu gagner ce match avec la manière. Histoire d'atténuer la souffrance de tout un pays. Non, au lieu de ça, les Sénégalais ont galvaudé l'esprit sportif pour permettre à Libye, nettement plus vaillante et courageuse, de l'emporter. Certes, les Libyens ne sont pas qualifiés pour les quarts de finale, mais ils finissent la compétition avec quatre points au compteur. C'est toujours mieux que zéro…
Très décrié depuis le début de la CAN, Abboud, dans le but libyen, a réussi un très bon match. Salama, dans l'axe de la défense, a cadenassé D. Ba, tandis que El-Moghrabi a gêné le milieu sénégalais avec ses montées. Suiuienei a imposé son impact physique dans l'entrejeu, tandis qu'Ihab, habituel remplaçant, s'est distingué en inscrivant un doublé plein d'opportunisme. Zuwai, passeur décisif, a fait parler son physique. Enfin, Osman a été très bon pour la troisième fois en trois matchs. Dommage qu'il soit un peu trop vieux…
Le Sénégal n'a pas de gardien de but. Et ça s'est encore vu avec la prestation moribonde de K.Ndiaye. La défense sénégalaise ne rassure pas. Diawara et Mangane ont fait preuve de nonchalance. Daf n'est pas au niveau et même Mbengue, si bon d'ordinaire, est à l'origine du deuxième but de la Libye. Le milieu de terrain des Lions reste le vrai gros problème.
Tout pour le physique mais aucune créativité. P. Dikhate, Diame et D. Ndiaye : ce trident est puissant mais n'apporte rien sur le plan du jeu. Dans ces conditions, il est logique que les attaquants sénégalais ne donnent pas satisfaction. Niang et Ba n'ont rien montré. Seul S. Camara a tiré son épingle du jeu.
Amara Traoré (Sélectionneur Sénégal) : «Je ne démissionnerai pas»
C'est un Amara Traoré dépité mais combatif qui s'est présenté aux médias après la rencontre. Pour le technicien, le zéro pointé de son équipe à la CAN 2012 ne remet pas en cause le travail qu'il a effectué et il refuse de jeter l'éponge : «La première chose, c'est que j'avais hâte que ça se termine. C'est une CAN difficile pour nous et nous avons l'impression que c'est la même chose à chaque fois. Nous sommes mal rentrés dans le match. Nous avons pris un but, nous égalisons. A la mi-temps, j'ai demandé aux joueurs de mettre le ballon devant pour ne pas prendre de risques derrière. Tout le monde a voulu nous vêtir d'un habit de favori que j'ai refusé. Pour moi, cette équipe ne peut pas être favorite devant la Côte d'Ivoire et le Ghana. Elle n'a pas de vécu. Le point positif, c'est que nous avons tout vu, toutes les facettes d'une CAN. C'est une jeune équipe qui a eu une forte charge émotionnelle. Moi je n'essaye de convaincre personne. J'essaye de faire mon boulot. J'ai commencé il y a deux ans avec cette équipe et elle ne peut pas être nulle du jour au lendemain. J'ai la ferme volonté de continuer. J'ai des employeurs, et ce sera à eux de décider. Il faut prendre du recul pour analyser. Ce qui s'est passé est la responsabilité de l'entraîneur que je suis. Je veux plus m'appuyer sur des recommandations. Il faut analyser, apprécier, corriger et continuer. Notre erreur ce serait de taper sur Paul ou Pierre. Il y a des choses à corriger et l'erreur est humaine. Ce n'est pas avec Mourinho, Capello ou Ferguson que nous allons gagner forcément. C'est clair, je ne démissionnerai pas. J'ai une envie folle de continuer. Désormais c'est dans la tête de tout le monde de savoir pourquoi on ne marque pas. Je me le demande. Une équipe qui ne joue pas ne se crée pas d'occasions. Nous jouons bien. En quatre matches de préparation, nous avons eu 50 occasions pour 4 buts. C'est pour cela que j'ai essayé à chaque fois de corriger les erreurs.»
Paqueta (Séectionneur Libye) : «Les joueurs sont à saluer pour leurs efforts»
Le sélectionneur libyen, Marcos Paqueta salue les efforts de ses joueurs qui ont remporté la rencontre en pensant à leurs compatriotes éprouvés ces derniers mois par la situation politique. «Je ne m'attendais pas à autant de changements dans l'équipe du Sénégal. Malgré cela, il y avait de grands joueurs. La preuve que le Sénégal est une grande équipe avec de grands joueurs. Durant tout le match, nous avons joué pour gagner, et c'est une satisfaction d'avoir la victoire, en raison de la situation en Libye actuellement. Ce résultat est une bonne performance pour la Libye. Il faut rendre hommage au travail de la fédération qui a su mettre les joueurs dans de bonnes conditions. Il faut saluer les efforts des joueurs.»
Résultats
• Guinée équatoriale - Zambie 0 - 1
• Libye - Sénégal 2 - 1
Déjà joués :
Guinée équatoriale - Libye 1 - 0
Sénégal - Zambie 1 - 2
Libye - Zambie 2 - 2
Guinée équatoriale - Sénégal 2 - 1
Pts J G N P bp bc dif
1. Zambie 7 3 2 1 0 5 3 2
2. Guinée équatoriale 6 3 2 0 1 3 2 1
3. Libye 4 3 1 1 1 4 4 0
4. Sénégal 0 3 0 0 3 3 6 - 3
Programme
d'aujourd'hui
Groupe B
(3e journée)
• Soudan - Burkina Faso (19h00)
Côte d'Ivoire - Angola (19h00)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.