Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Benbouzid dévoile les priorités du secteur après la levée du confinement    Territoires Non Autonomes: l'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Le ministre de la Communication salue les efforts des travailleurs du secteur    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    COVID-19: 157 bus mobilisés pour le transport quotidien des personnels de la santé    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Le discours intégral de Tebboune    Covid-19: la crise sanitaire entraînerait des transformations numériques "majeures" en Afrique    195 nouveaux cas confirmés et 10 décès enregistrés en Algérie    Hand-MCO: pour un changement du système de compétition des 2 premiers paliers    La détente est nécessaire et possible    CIO : Report des JO-2021 ?    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    5 ans de prison ferme requis    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Proche-Orient : Les Palestiniens refusent l'aide médicale de MBZ    Défense ; Les Etats-Unis se retirent du traité «Open Sky»    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    On vous le dit    Brèves    Khemis El Khechna : Le marché de gros cédé à 16,2 milliards    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Au royaume de Massinissa, Jugurtha, Koceila et Dihya    Oran : Les artistes anonymes, autres victimes collatérales de la pandémie    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    La production de la fraise en net recul à Jijel    Les travaux traînent en longueur    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    La fin de Cheikh Shamessedine sur Ennahar TV    AID EL-FITR : Les journées du 1er et 2 chaoual chômées et payées    Le Président de la République reçoit un appel téléphonique de son homologue égyptien    Les cas confirmés de Covid-19 en hausse dans la bande de Ghaza    L'espoir, cet emprunt fait au bonheur !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Biskra
Le miel de dattes, la confiture et le ghassoul
Publié dans Info Soir le 24 - 12 - 2012

Vision - Des phœniciculteurs réunis hier, dimanche, dans le cadre du Salon des produits dérivés du palmier dattier ont mis l'accent sur la «compétitivité» sur les marchés extérieurs de ces produits locaux, et sur leur capacité à contribuer aux exportations hors hydrocarbures.
Plusieurs professionnels ont indiqué à l'APS, en marge de cette exposition nationale ouverte samedi, que les dérivés du palmier-dattier, notamment de son fruit, ont suscité un «intérêt certain» auprès d'opérateurs étrangers lors de précédentes manifestations similaires organisées à Biskra. Le miel de dattes, la confiture, le ghassoul (une sorte de shampooing traditionnel) et autres produits constituant un bouquet respectable de dérivés sont aujourd'hui «fortement demandés» sur le marché national, selon un exposant, Mohamed Laïz, de Djamaâ (El-Oued), qui a considéré que la conquête des marchés extérieurs est «à portée de main» en dépit d'une concurrence féroce. Il y a lieu, cependant, selon ce professionnel, «d'assurer la prise en charge de la qualité du produit», notamment en matière de conditionnement et d'emballage, des détails «déterminants si l'on veut placer ce type de produits en dehors de l'Algérie». Pour rappel, quatre-vingts artisans et représentants d'associations professionnelles et d'organismes de la filière phoenicicole, venus de diverses régions du pays, ont pris part à la 2e édition du Salon national des produits dérivés du palmier. Une gamme très variée de sacs, de cordages, de tapis, d'aliments de bétail, d'engrais organiques et d'objets décoratifs ayant en commun une matière première tirée du palmier est exposée dans la galerie de la Maison de l'artisanat de la capitale des Zibans. La manifestation a permis également aux visiteurs de découvrir d'autres produits tirés du palmier-dattier, comme l'alcool chirurgical, le vinaigre, la farine de dattes, différents jus aromatisés, des huiles, du sucre liquide et même des shampooings et autres produits cosmétiques extraits du palmier et de son fruit.
L'objectif du salon est de valoriser les savoir-faire développés autour de la culture du palmier dattier et de présenter aux opérateurs économiques les opportunités d'investissement dans la filière, selon Youcef Si El-Abdi, directeur de la Chambre de l'artisanat et des métiers (CAM). La cérémonie d'ouverture du salon, a donné lieu à la distinction de 18 artisans activant dans la wilaya de Biskra. Organisé par la CAM et la direction du tourisme et de l'artisanat, ce salon de cinq jours sera marqué également par l'organisation d'un concours du meilleur plat traditionnel préparé à base de dattes, selon les organisateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.