Banque d'Algérie: Nouvelle opération de rafraîchissement de billets de banque    Sahara occidental- EUCOCO 2018: La communauté internationale et l'Union européenne interpellées    L'Algérie défend l'idée d'une organisation continentale «indépendante»: L'Afrique aux Africains    CIA: Le prince ben Salmane a ordonné le meurtre de Khashoggi    Cancer de la thyroïde: Le nombre de malades augmente de plus 20% en Kabylie !    Maïssa Bey «Nulle autre voix»: Une femme qui veut être libre    Ses recettes iront pour l'acquisition de matériels: Gala de solidarité avec les aveugles de Boukhalfa    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Nouvelles d'Oran    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    En marge de l'ouverture de la salle omnisports à Sidi El Bachir: Remise des clés à 50 policiers bénéficiaires de logements LSP à Gdyel    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    La folie des sénatoriales    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Ould Abbès dégagé ?    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Consolidation de la démocratie participative    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Enigme et interrogations    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau port de Tala-Ilef sécurisé
Béjaïa
Publié dans Info Soir le 04 - 04 - 2013

Réalisation n Le nouveau port de pêche et de plaisance de Tala-Ilef, situé à 30 km à l'ouest de Béjaïa, touché, récemment, par une houle dévastatrice qui a brisé sa digue de protection sur une distance de 100 mètres linéaires, «est de nouveau complètement sécurisé».
C'est ce qu'a indiqué à l'APS Mourad Ourabah, directeur de wilaya des travaux publics. «La brèche ouverte par la houle a été complètement obturée. Le port est désormais hors de danger», a-t-il affirmé, soulignant que les travaux de colmatage engagés, bien que sous le sceau de l'urgence et à titre provisoire, sont propres à lui assurer une «sécurité totale».
D'autres travaux de consolidation, voire de reconstruction, à titre pérenne, sont prévus sur le site, «mais seulement une fois les causes à l'origine de l'incident entièrement identifiées et l'étude technique pour la reconstruction, mise au point», a-t-il ajouté.
Pour ce faire, une équipe du Laboratoire national des Etudes maritimes (LEM), basé à Bou-Ismaïl (Tipasa) est à pied d'œuvre, s'employant principalement à reconstituer le canal de la houle, comprendre ce qui s'est réellement produit, et déterminer l'intensité de cette houle.
«C'est une espèce de reconstitution d'une scène de crime», a-t-il observé, soulignant qu'une fois cette étape préliminaire achevée, une étude et des solutions (y compris financières) suivront. Selon un constat empirique et parcellaire, les dégâts occasionnés sont dans un ordre inférieur à 1 milliard de dinars, a ajouté M. Ourabah qui a estimé que «contrairement à ce qui a été colporté, seule une partie de la digue a été touchée, et le port, qui a valu dans son intégralité un investissement de 3,5 milliards de dinars est entièrement épargné».
L'incident, précipité par les intempéries du mois de mars dernier, a valu par son aspect spectaculaire, mais n'a pas généré d'impact négatif sur le fonctionnement de l'infrastructure, a-t-on constaté alors.
Les quelques embarcations qui y stationnent et mises en service précocement, avant son inauguration, ont repris leur activité dès le retour de l'accalmie en mer.
En réalisation depuis 2007 par un groupement d'entreprises algéro-turque, le projet a connu de multiples désagréments dont les effets de la houle, qui s'est distinguée par des franchissements de la digue de protection par deux fois.
Installé sur l'une des plus belles, sinon la plus belle plage de Béjaïa, le projet s'est singularisé, aussi, avant son inauguration prévisionnelle en mai prochain, par une série de réévaluations.
R. L. / APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.