LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi Ouzou
Le téléphérique a du retard
Publié dans Info Soir le 13 - 05 - 2014

Constat ■ Comme tous les autres projets, celui du téléphérique-cabine devant relier la ville des Genêts à la localité de Redjaouna, annoncé en 2008, bute sur des contraintes qui retardent son lancement.
C'est dans le but de lever ces contraintes que ce projet a été passé au crible lors d'une séance de travail tenue à l'hémicycle Rabah-Aïssat de l'Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou, à laquelle ont pris part des responsables de différentes directions dont la directrice des transports, le représentant de l'Entreprise du métro d'Alger, le directeur général du groupement d'entreprises chargées de la réalisation du projet, les directeurs de la règlementation et des affaires générales de la wilaya, de l'énergie et des mines, de la poste et des technologies de l'information et de la communication, de l'environnement, du tourisme, des ressources en eau, du cadastre, des domaines, de la protection civile, de la Sonelgaz, le chef de la daïra et le représentant de l'APC de Tizi Ouzou, à côté de l'expert foncier.
Initialement prévue pour juillet 2015, la mise en service du téléphérique-télécabine de la capitale du Djurdjura sera retardée. Le projet  accuse un énorme retard. Sa mise en service est, en effet, une nouvelle fois reportée pour le mois de juillet 2016. Ce projet dont la liaison en question sera d'une longueur totale de 5,4 km pour 120 cabines, destiné à alléger l'encombrement au chef-lieu de wilaya, a connu de multiples obstacles qui ont freiné son lancement, entres autres le déplacement d'un gazoduc au niveau de son site de départ, à savoir, Kef Naadja.
Il a été confié à la société française Poma, qui s'est associée avec une l'entreprise algérienne de génie civil Bapiva, et qui sera assistée par la société Travomed, pour un montant de 50 millions d'euros.
Dans le but de concrétiser les travaux qui n'ont pas été encore lancés malgré la notification de l'ordre de service au groupement d'entreprises en raison des contraintes rencontrées sur le terrain, le wali Abdelkader Bouazghi a, après avoir fait le point sur la situation des six gares concernées par le projet à savoir : gares de Kef-Naadja, de la Nouvelle-Ville (mosquée), du stade 1er-Novembre, du C.H.U, de la wilaya (CEM Babouche) et de celle de Sidi-Belloua, demandé au maître de l'ouvrage de dresser un état des contraintes rencontrées.
Le premier magistrat de la wilaya a également invité les responsables des secteurs concernés à proposer des solutions, notamment le directeur de l'énergie et des mines qui se chargera du déplacement des pylônes gênants et le directeur de la réglementation et des affaires générales et celui des domaines qui auront à accélérer les procédures d'indemnisation des expropriés. Et ce alors que le directeur des ressources en eau se chargera du déplacement des réseaux d'AEP et d'assainissement entravant le projet et le conservateur des forêts du défrichement des tronçons de passage de télécabines et des points d'installation de pylônes. Pour sa part la directrice des transports a été sollicitée par le wali pour assister personnellement le groupement d'entreprises en charge de la réalisation du projet tandis que le président de l'APC de Tizi Ouzou a été prié de désigner un élu qui aura pour mission l'accompagnement du projet jusqu'à son terme. Le wali n'a pas manqué d'instruire le maître de l'ouvrage à l'effet de procéder d'ores et déjà à la pose des pylônes au niveau des gares pour lesquelles il n'existe aucune contrainte. Une nouvelle réunion se tiendra dans les jours à venir pour évaluer les solutions apportées aux contraintes rencontrées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.