Unions de wilaya UGTA : Les travailleurs appellent à une grève générale le 22 mai    Egypte: attentat contre des touristes près des pyramides    Pétrole: le panier de l'Opep se maintient plus de à 72 dollars le baril    Faible adhésion des politiques, rejet sur les réseaux sociaux    "Non à la criminalisation de l'acte politique"    Bélaïd et Sahli aux côtés d'une pléthore de plaisantins    Les universitaires dans la rue pour commémorer leur journée    L'appui de Benflis    Quelques vérités bonnes à dire    «Il y a eu un manque de rigueur dans la formation des enseignants»    Les bénéficiaires peuvent contracter un nouveau prêt    Le syndicat des pharmaciens réagit    Paidoyer pour une conférence de concertation    Manœuvres saoudiennes et émiraties    La contestation veut un civil à la tête de la transition    Ankara va produire les S-500 avec Moscou    Le NAHD dans tous les esprits    L'ES Tadjenant dernier qualifié pour les demi-finales    Le GS Pétroliers s'offre son 20e championnat d'Algérie    Mahrez : "Je retiens cette fin de saison ..."    M'bolhi rejoindra le CTN avant le 27 mai    Réflexion et débats au programme à Oran    Nette diminution des cas en 2018    Le nouveau directeur contesté    Les étudiants se réapproprient le 19 Mai    ACTUCULT    Cheveux d'ange au miel    Tajine malsouka au poulet    Boxe : Début du hirak sportif ?    Ces chantiers qui n'en finissent pas    Du talent à revendre    On vous le dit    L'événement estival    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Les joueurs en grève    La semaine de Dame justice    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Deux candidats pour succéder à Haddad    L'alternative de la dernière chance    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Des membres de la société civile, des politiques et des universitaires réagissent    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    "Une tempête" aux Glycines    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Compétences algériennes : Le challenge du perfectionnement
Publié dans Info Soir le 16 - 05 - 2016

Evidence n Il est très important, dans le processus du développement économique, de perfectionner et développer les compétences professionnelles des jeunes universitaires algériens.
Les actions d'aide au renforcement des capacités internes des acteurs algériens de l'écosystème entrepreneurial et le perfectionnement des ressources humaines locales sont au menu aujourd'hui du 3e Forum d'affaires «Medafco DiaMed» à l'hôtel Hilton (Alger). C'est ce que nous a appris hier Mohammed Kamel Osmane  General Manager de Medafco Consulting à l'Ecole nationale supérieure de management (Ensm) de Koléa (Tipasa). Un organisme qui dirige le programme européen DiaMed en Algérie «Diaspora Méditerranée». C'était en marge de sortie de la 3e promotion d'une trentaine de jeunes diplômés formés au sein de cette école. Un bilan détaillé des activités réalisées depuis 2013 par le programme DiaMed en Algérie sera exposé à ce 3e forum «il cible les Maghrébins à l'intérieur du pays et la diaspora installée à l'extérieur des pays d'origine notamment en Europe», nous a expliqué Osmane. Cette rencontre traitera du développement des compétences professionnelles des jeunes universitaires algériens, des actions de mise en réseau des acteurs économiques algériens à l'échelle nationale et internationale et de réflexion sur le développement du climat des affaires en Algérie ainsi que la promotion et d'accompagnement des investisseurs. Le forum verra un panel de témoignages d'investisseurs algériens installés à l‘étranger sur leur expérience et vision de l'investissement en Algérie avec tous les aspects encourageants et les difficultés et insuffisances du climat des affaires. Totalisant un nombre global de 90 diplômés des universités et des écoles supérieures formés depuis 2013, le programme DiaMed veut selon Osmane améliorer le climat des affaires algérien en vue d'impulser la création d'entreprises et renforcer l'attractivité du pays aux investissements «l'appel à projet que nous avons lancé en 2013 a été adressé aux Maghrébins installés en Europe dont les Algériens. Des ateliers de promotion des investissements ont été organisés à Marseille, Paris, Munich et Genève pour les informer sur le climat des affaires dans leur pays d'origine ainsi que les opportunités d'investissement. Pour l'Algérie 132 projets ont été identifiés dont 26 retenus et ont bénéficié d'un accompagnement gratuit. Ils sont répartis sur 13 wilaya du pays. Aujourd'hui, c'est l'évaluation» nous a-t-il fait savoir. Toutefois, 3 difficultés ont été mentionnées par les Algériens investisseurs installés à l'étranger selon le même responsable. A savoir la bureaucratie, le manque de qualification des ressources humaines par rapport aux standards internationaux et le manque d'information sur les opportunités, «on communique mal pour attirer», a-t-il lancé lors de son discours. Intitulé «Algeria Invest» ce programme a été recommandé par Medafco et ses partenaires à l'issue de l'expérience de 3 ans du programme DiaMed. Plus de 114 cadres des structures publiques chargés de l'investissement ont été formés en parallèle selon Osmane. La directrice de l'Ensm, le Pr Hasna Amina Messaïd a loué ce partenariat : «C'est une 1re grande action menée avec notre partenaire DiaMed Medafco qui a mené une action en continuité avec notre mission fondamentale. A savoir la formation des futurs cadres supérieurs. Une action qui s'inscrit dans notre vision en tant qu'école de management dont le développement des relations avec les différents secteurs socio-économiques», nous a-t-elle déclaré en marge de la cérémonie. 

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.