Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Football national : en attendant 2018 ; Une année 2017 décevante
Publié dans Info Soir le 30 - 12 - 2017

Rétrospective - A quelques heures de 2018, chacun y va de son bilan de l'année 2017. Pour notre football, ce fut une cuvée à mettre aux oubliettes, non sans en tirer les leçons pour mieux rebondir.
L'an 2017 n'est pas une année référence pour le football algérien qui a débuté par une désillusion en janvier lors de la CAN au Gabon où la sélection nationale a quitté la compétition dès le premier tour après deux matchs nuls (Zimbabwe et Sénégal sur le même score de 2 à 2, et une défaite face à la Tunisie 1-2). L'équipe confiée au Belge Georges Leekens, après le coup d'Etat fait par le vestiaire à Milovan Rajevac au soir d'un nul face au Cameroun à Blida lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde-2018, avait déjà sombré contre le Nigeria à Uyo (1-3) dans la même compétition. Des signes qui ne trompaient pas sur le début d'un véritable cauchemar. En février, le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Mohamed Raouraoua présente le bilan de son mandat devant une assemblée générale toute acquise avec des pancartes «Koulouna Raouraoua (On est tous Raouraoua)». Sauf que ce dernier, certainement lâché ailleurs, ne se présente pas aux élections du 20 mars qui, au détour d'un cafouillage, donnent l'unique candidat vainqueur : Kheireddine Zetchi. Une élection porteuse d'espoir pour certains, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports qui n'a pas caché son soutien à Zetchi, mais dont la réalité aura été toute autre durant les mois qui suivent. Pressé de toute part, Zetchi fait deux choix qui s'avéreront être un mauvais casting : Lucas Alcaraz pour reprendre les rênes des Verts et Fodil Tikanouine pour la Direction technique nationale (DTN). Les deux hommes ne passeront pas l'automne. Le premier, après avoir débuté par deux succès, l'un en amical contre la Guinée (2-1) et le Togo (1-0) pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2019, voit la sélection des locaux se faire éliminer par la Libye pour le CHAN 2018 (1-2 à Constantine et 1-1 à Sfax) avant celle des A qui dira définitivement au revoir à la Coupe du monde-2018 en Russie après deux défaites de rang face à la Zambie (1-3 à Lusaka et 0-1 à Constantine). Au même moment, nos deux seuls clubs qualifiés pour la phase des groupes de la Ligue des champions et de la coupe de la CAF n'atteindront pas la finale. C'est d'abord le MC Alger qui subit la loi de l'arbitre lors d'un match retour contre le Club Africain à Tunis en quart de finale de la Coupe de la CAF (1-0 et 0-2), ensuite c'est l'USM Alger qui bute sur le WA Casablanca, futur vainqueur de la Ligue des champions, en demi-finales (0-0 et 1- 3). Au niveau national, l'Entente de Sétif enchaîne un autre titre de champion d'Algérie, le huitième de son histoire et le quatrième en six ans, et rate de peu le doublé en s'inclinant en finale de la coupe d'Algérie face à un CR Belouizdad revenu de loin (0-1 dans le temps additionnel) grâce à un certain Badou Zaki, le coach marocain qui a plongé la capitale et surtout les fiefs du Chabab dans une joie indescriptible. Plusieurs autres événements marqueront cette année 2017, avec entre autres la nomination controversée de Rabah Madjer à la tête des Verts, en compagnie de Meziane Ighil et Djamel Menad, celles plutôt reçues avec d'espoir et de conviction, de Rabah Saâdane comme DTN et Boualem Charef en qualité de DEN. La fin de l'année se termine par la tenue d'un Symposium sur le renouveau du football algérien, organisé par la FAF, et dont les recommandations sont très attendues pour les années à venir, à commencer par celle de 2018 où la FAF sera sérieusement comptable sur tout ce qu'elle décidera et fera du football national.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.