«Retour de l'argent sale à la faveur des alliances»    Le projet renvoyé aux calendes grecques    «Les vraies raisons de l'immobilisme»    Les start-up algériennes à Rome    On ne renoncera pas!    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    L'UGTT réclame un «dialogue national»    Les Verts se penchent sur l'Egypte    Haaland peste contre l'arbitrage    Pochettino sous forte pression    Le Cnapeste persiste dans sa grève cyclique    Les travailleurs de la santé courroucés    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    L'écrivain Pierre Rabhi n'est plus    Le FLN increvable    Augmentation pénalisante des prix    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    Les médecins libéraux contestent et menacent    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    Le FFS fait son bilan    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La direction demande le report de la rencontre face à l'USMA    Algérie, Maroc et Egypte    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine dans plusieurs secteurs    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Appel à une coordination entre le Conseil de paix et de sécurité de l'UA et les pays africains    Le président de l'Etat de Palestine reçu par le chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Le procès du président du MDS reporté à dimanche prochain    Une ambition technologique de l'Algérie : l'hydrogène sera le gaz naturel en 2030    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    Spectacle époustouflant de musique flamenco    Retour sur le parcours du penseur    Le Cameroun dans l'incertitude    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Résidence d?Etat de Moretti
Ils sont accusés de tortures et de kidnapping : 4 jeunes impliqués
Publié dans Info Soir le 13 - 12 - 2004

Scandale Le jeune Mahdi Sari, 19 ans, étudiant en commerce, a été kidnappé, battu et torturé par d?anciens amis. L?affaire promet des révélations.
Quatre personnes sont impliquées dans cette affaire, notamment Amine Melzi, le fils du directeur de l?Etablissement de gestion touristique du Sahel (EGT).
Actuellement, deux personnes sont en détention au niveau de la gendarmerie (Amine Melzi et l?un de ses amis) pour les besoins de l?enquête alors que deux autres sont encore en fuite. C?est ce que nous a affirmé, ce matin, une source proche du groupement de la gendarmerie d?Alger.
«L?enquête suit son cours. Une fois celle-ci finalisée, les accusés seront remis entre les mains de la justice. Si nous ne parvenons pas à clôturer l?enquête, nous demanderons un autre délai de 48 heures pour achever notre travail», ajoute-t-il. L?affaire semble confuse. Selon les propos de Mahdi, rapportés par les journaux, les faits remontent à la nuit de mercredi dernier, lorsque vers 19h, son ami Amine Melzi vient le chercher alors qu?il réparait sa moto dans le garage familial, à Dely Ibrahim, pour se réconcilier avec lui et fêter les retrouvailles entre amis d?enfance.
Mahdi hésite puis finit par accepter devant l?insistance de son ami et monte avec lui dans sa voiture.
Quelques minutes plus tard, Amine s?arrête au niveau de l?autoroute menant vers la côte ouest et s?éclipse dans les buissons prétextant un besoin urgent.
Soudain, deux hommes robustes surgissent de l?obscurité. Ils sont armés d?épées. Sans attendre, ils s?acharnent sur l?adolescent et l?étranglent puis le mettent dans le véhicule et le transportent vers une villa à Moretti. Une fois à l?intérieur, Mahdi est mis debout contre le mur, les coups de poing ne s?arrêtent pas. Ses agresseurs «le piquent avec un pistolet électrodes». Mahdi confie que l?un de ses agresseurs a tenté même de le violer. Avec le peu de force qui lui restait, Mahdi se jette par la fenêtre. Il sera grièvement blessé.
Les quatre agresseurs, le croyant mort, l?abandonnent ensuite sur l?autoroute Alger-Zéralda. C?est un citoyen qui se trouvait dans le coin qui le repère et l?évacue en toute urgence vers l?hôpital de Beni Messous.
La famille Sari n?a guère attendu, elle a déjà déposé plainte pour «kidnapping, tortures et coups et blessures». C?est le tribunal de Chéraga qui a pris l?affaire en main. Nous avons tenté de contacter, ce matin, le directeur de l?EGT, mais nous n?avons pu le joindre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.