Le scandale de la semaine : Excès de violence sur un supporter lors du match MCA – USMBA    Nous sommes vivants    Tizi Ouzou : Mise sous tension de deux nouvelles lignes électriques    Interruption momentanée du trafic autoroutier à El Affroun et El Khemis sur l'axe Alger-Oran aujourd'hui et demain    L'opposition critique le PLF 2019 qui ne prévoit pas de mesures pour «l'amélioration de la situation économique»    En bref…    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    Moto : La «der» de Dani Pedrosa    Ligue 2 : Impérative victoire pour la JSMB    Lalmas au Top 10 des icônes oubliées du foot africain    De l'amour, de la passion et du… chocolat naturel    Azazga : Caravane de sensibilisation sur les fléaux sociaux    Alerte au massacre des renards à Mila    Tout un programme pour l'Algérie    Daïkh Miloud : Je suis né artiste peintre…    Une pièce spéciale en hommage à Abdelkader Alloula    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    «Elle devrait se développer en partenariat avec des équipementiers internationaux»    Votre week-end sportif    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    La VAR à l'algérienne : mode d'emploi    L'Arabie Saoudite tente de reprendre les choses en main    Ould-Abbès passe la main    La démission surprise d'Ould Abbès    Des chiffres qui inquiètent    Presbytie, quels sont les signes ?    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Hanoune clashe les partisans du 5e mandat    Zombies-Land !    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Tlemcen: L'alimentation en gaz naturel renforcée    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Bouteflika convoque le collège électoral    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oum El-Bouaghi
Le festival Aïssa-El-Djermouni de retour
Publié dans Info Soir le 27 - 08 - 2003

Hommage La mémoire de la voix des Aurès sera honorée cette année à Oum El-bouaghi.
La wilaya d?Oum El-Bouaghi renouera avec le patrimoine du chantre des Aurès, Aïssa El-Djermouni, en organisant les 2, 3 et 4 septembre prochain son huitième festival.
Pour la circonstance, les organisateurs ont tenté de ne pas limiter la manifestation culturelle au chef-lieu de wilaya uniquement.
C?est ainsi que les agglomérations de Aïn Beïda, Meskiana, Aïn M?lila, Aïn Fakroun seront ainsi animées durant le festival.
L?occasion a été alors pour les organisateurs d?arrêter un riche programme comportant plusieurs volets, avec cependant l?exigence de la qualité professionnelle aux participants.
Les chanteurs Joe, Ferrah Smaïl, Katcho, Drifa, Yamina, Hakim Salhi seront au rendez-vous avec leurs fans alors que les troupes du folklore chaoui de Aïssa El-Harkati de Bouzaher, de yabous et d?El-Djorf mettront de l?ambiance tout au long du festival au rythme de la flûte et du bendir. Aussi, nombre de conférences ayant trait au patrimoine des Aurès, aux traditions de la région, sont programmées avec la participation d?éminents chercheurs universitaires.
Côté théâtre, Dalila Halilou donnera le ton avec Ma yebqa fel oued ghir hjarou, aux côtés de Kaouane, Krateb, le monologuiste local. Enfin, le patrimoine artisanal et traditionnel ne sera pas en reste puisque des expositions sont prévues.
Même les zones les plus reculées de la wilaya seront touchées par le cinéma itinérant qui projettera des films sur les places publiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.